UNE transhumanisme DR

Transhumanisme : lettre ouverte de la part de tous « les chim­pan­zés du futur »

Transhumanisme : lettre ouverte de la part de tous « les chim­pan­zés du futur »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

TRIBUNE LIBRE – Retraité depuis une dizaine d’an­nées, Denis Brossier, inter­pelle le phi­lo­sophe Michel Onfray sur la pro­blé­ma­tique du trans­hu­ma­nisme, qui a notam­ment fait débat ces der­niers jours à Grenoble. Pour cet ancien cadre d’ad­mi­nis­tra­tion, l’a­ve­nir de l’homme n’est pas l’homme-machine mais un homme qui, gar­dant ses attaches ter­restres et maté­rielles s’ouvre à tous les champs qui l’emmène au-delà : imma­nence ou transcendance.

Monsieur Onfray,

J’espère que ce mes­sage vous par­vien­dra et que vous pour­rez lui réser­ver votre atten­tion mal­gré l’immensité de vos tâches. Mais le sujet me paraît aussi immense car il ne s’agit pas moins que de la dis­pa­ri­tion de l’homme au pro­fit de l’intelligence arti­fi­cielle (IA) ou/et de l’homme augmenté.

Permettez-moi de me situer. Je suis un modeste pen­seur retraité qui a créé il y a six ans le site/blog Le Temple des Consciences ; Ce n’est pas le sujet direct de mon pro­pos. Je veux en venir au pro­blème de l’IA et du transhumanisme.

J’ai lu votre inter­view publiée le 29 sep­tembre dans Le Figaro à pro­pos de Michel Houellebecq et j’en tire ce passage :

« Une civi­li­sa­tion n’est pos­sible qu’a­vec une spi­ri­tua­lité qui la sou­tient et qui, elle-même, découle d’une reli­gion. Depuis que le monde est monde, c’est ainsi. L’Histoire témoigne.

Elle témoigne éga­le­ment qu’il n’y eut pas de civi­li­sa­tion construite sur l’a­théisme et le maté­ria­lisme qui, l’un et l’autre, sont des signes, voire des symp­tômes, de la décom­po­si­tion d’une civi­li­sa­tion – je le sais au pre­mier chef puisque je suis athée et maté­ria­liste… On ne lie pas les hommes sans le secours du sacré. »

Transhumanisme : « un crime contre l’humain »

Je vou­drais atti­rer votre atten­tion sur des articles que j’ai publiés à pro­pos de l’IA et du trans­hu­ma­nisme dont celui-ci sur le Manifeste des chim­pan­zés du futur. Au-delà de la pré­sen­ta­tion du livre l’article ren­voie notam­ment à une lettre ouverte que j’ai adres­sée le 9 sep­tembre 2017 au député Villani chargé d’une mis­sion sur l’intelligence artificielle.

Le cher­cheur neuro-onco­logue gre­no­blois François Berger a déclaré le 9 avril 2016 dans un col­loque au Collège des Bernardins orga­nisé par Sciences et Avenir que l’idée du post-humain était « un crime contre l’humain ».

La machine trans­hu­ma­niste est main­te­nant bien en place, les labos « tra­vaillent dur » comme savent le dire les Américains pour nous construire le sur­homme, l’homme-machine.

« Le sacré trans­féré à la tech­nique nous asservit »

Dans le pas­sage de votre article du Figaro cité plus haut vous concluez : « on ne lie pas les hommes sans le secours du sacré ». J’ai mis sur ma page « trans­ra­tio­na­lité, cri­tique de la moder­nité et de l’idéologie du Progrès » une cita­tion de Ellul de 1973 :

« Ce n’est pas la tech­nique qui nous asser­vit mais le sacré trans­féré à la tech­nique. »

Et bien jus­te­ment, en réponse à votre article du Figaro et en réponse à Ellul nous appre­nons dans La Croix du 5 octobre : « Anthony Levandowski, le père de la voi­ture auto­nome, a fondé aux États-Unis une orga­ni­sa­tion reli­gieuse qui fait la pro­mo­tion d’une « divi­nité » basée sur une intel­li­gence arti­fi­cielle. »

Désolé d’avoir été un peu long, mais j’espère beau­coup que vous vous empa­re­rez du sujet car nous n’avons pour l’instant que les mots à jeter à la face des « inhu­mains » et je ne doute pas une seconde que le sys­tème éco­no­mique mon­dial dévie de cette orien­ta­tion. Avec notre nou­veau Président, avec notre député mathé­ma­ti­cien, avec des labo­ra­toires et centres de recherche nous allons com­blé notre retard… d’où la mis­sion Villani et les suites attendues.

Merci de la part de tous « les chim­pan­zés du futur » pour la part que vous pren­drez à ce débat et à ce combat.

Recevez les pen­sées cor­diales d’un homme qui voit au-delà de notre monde maté­riel… sans ver­ser ni dans le fon­da­men­ta­lisme ni même – du moins pour l’instant – dans le religieux.

***

Rappel : Les tri­bunes publiées sur Place Gre’net ont pour voca­tion de nour­rir le débat et de contri­buer à un échange construc­tif entre citoyens d’o­pi­nions diverses. Les pro­pos tenus dans ce cadre ne reflètent en aucune mesure les opi­nions des jour­na­listes ou de la rédac­tion et n’engagent que leur auteur.

Vous sou­hai­tez nous sou­mettre une tri­bune ? Merci de prendre au préa­lable connais­sance de la charte les régis­sant.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Place Gre'net

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

DR
Election pré­si­den­tielle : 89 élus isé­rois appellent à voter Macron dans une tribune

FIL INFO - Dans la France entière, les consignes de votes se multiplient à l'approche du second tour de l'élection présidentielle. Ce vendredi 22 avril Lire plus

Tribune libre: "Éric Piolle n'est pas le candidat de la jeunesse"
Tribune libre : « Éric Piolle n’est pas le can­di­dat de la jeunesse »

TRIBUNE LIBRE — Suite à la tribune des "Jeunes pour Piolle" publiée par le site Reporterre le vendredi 6 août, des "jeunes Grenoblois" signent à Lire plus

Philippe Cinquin : "la fabrique de l’hypocrisie de la déontologie de la recherche française"
Philippe Cinquin : « la fabrique de l’hypocrisie de la déon­to­lo­gie de la recherche française »

TRIBUNE LIBRE — Alors que l'Université Grenoble-Alpes a vu sa labellisation Idex confirmée de façon définitive, Philippe Cinquin, professeur en santé publique, continue de dénoncer Lire plus

Le Dr. Nicolas Albin a défendu la reprise du GHM par la SCIC afin de préserver la mission de service public du groupe hospitalier. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net
GHM de Grenoble : « une assi­gna­tion source d’incertitudes et délé­tère envers le pro­jet médico-soignant »

TRIBUNE LIBRE – Le Dr Nicolas Albin, responsable de l’Institut de cancérologie Daniel Hollard au groupe hospitalier mutualiste de Grenoble, s'inquiète après l’assignation du GHM Lire plus

Quel impact a le nouveau plan de circulation sur le flux de véhicules en ville ? © Patricia Cerinsek
Tribune – Pour le col­lec­tif Grenoble à cœur, Grenoble est une zone de fort enfu­mage (ZFE)

  TRIBUNE LIBRE — Le collectif Grenoble à cœur estime que la communication autour des améliorations environnementales portées par le projet CVCM (Cœurs de ville, Lire plus

Jérémie Giono, secrétaire départemental du PCF Isère. © Tim Buisson - Place Gre'net.
Obscurantismes : face aux pom­piers-pyro­manes et autres tar­tuffes, l’antidote c’est la République sociale & démocratique !

  TRIBUNE LIBRE – Jérémie Giono, secrétaire départemental du Parti communiste Isère, réagit au climat politique qui a suivi l'attentat contre l'enseignant Samuel Paty et Lire plus

Flash Info

|

18/05

8h02

|

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

|

10/05

12h06

|

|

10/05

10h08

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 31 : « Le bur­kini tou­jours à la une de l’ac­tua­lité à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin