Appel Forêt -

Découverte : les rayons cosmiques qui bombardent la Terre ont une origine extragalactique

Découverte : les rayons cosmiques qui bombardent la Terre ont une origine extragalactique

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Les rayons cosmiques les plus énergétiques qui bombardent la Terre sont d’origine extragalactique. Cette découverte publiée le 22 septembre 2017 dans la revue Science par un consortium scientifique international – dont font partie des chercheurs grenoblois du Laboratoire de physique subatomique et de cosmologie (LPSC) –, clôt plus de cinquante ans de débat.

 

 

La source des par­ti­cules appe­lées rayons cos­miques de haute éner­gie qui per­cutent la Terre, n’est ni le soleil ni la Voie lac­tée. À la dif­fé­rence de ceux de basse éner­gie, les noyaux ato­miques voya­geant dans le vide de l’univers à une vitesse éton­nam­ment éle­vée, proche de celle de la lumière, ont été pro­pul­sés depuis des galaxies situées à des dizaines, voire des cen­taines de mil­lions d’années-lumière. Voilà qui tranche le débat sur leur ori­gine, un débat ouvert depuis leur décou­verte il y a plus de cin­quante ans.

 

Vue d’artiste d’une gerbe atmosphérique au-dessus d’un détecteur de particules de l’Observatoire Pierre Auger, sur fond de ciel étoilé. © A. Chantelauze, S. Staffi, L. Bret

Vue d’artiste d’une gerbe atmo­sphé­rique au-des­sus d’un détec­teur de par­ti­cules de l’Observatoire Pierre Auger, sur fond de ciel étoilé. © A. Chantelauze, S. Staffi, L. Bret

 

Cette avan­cée, publiée dans la revue Science le 22 sep­tembre 2017*, est le fruit d’une col­la­bo­ra­tion inter­na­tio­nale dont font par­tie des cher­cheurs gre­no­blois du Laboratoire de phy­sique sub­ato­mique et de cos­mo­lo­gie (LPSC). Mais éga­le­ment des scien­ti­fiques fran­çais de l’Institut de phy­sique nucléaire d’Orsay (IPN Orsay) et du Laboratoire de phy­sique nucléaire et des hautes éner­gies (LPNHE). Tous sont rat­ta­chés au Centre natio­nal de recherche scien­ti­fique (CNRS), prin­ci­pal orga­nisme fran­çais de finan­ce­ment de l’Observatoire argen­tin Pierre Auger qui a per­mis cette découverte.

 

 

Un réseau de 1 600 piscines espacées d’1,5 kilomètre

 

 

Du noyau ato­mique de l’hydrogène (ou pro­ton), pour le plus léger, à celui du fer, pour le plus lourd, l’énergie de ces par­ti­cules lan­cées dans l’univers à près de 300 000 000 m/s – sans que l’on en connaisse encore les méca­nismes pro­pul­seurs –, est supé­rieure à 2 joules. Pour vous faire une idée, cette éner­gie est si phé­no­mé­nale qu’elle est un mil­lion de fois supé­rieure à celle des pro­tons accé­lé­rés du Grand col­li­sion­neur de hadrons du Cern (LHC), le plus puis­sant accé­lé­ra­teur de par­ti­cules jusqu’ici créé par l’homme.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 63 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Véronique Magnin

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le réseau de botanistes Tela Botanica lance un appel à observations des dégâts causés par le gel tardif
Le réseau de botanistes Tela Botanica lance un appel à observations des dégâts causés par le gel tardif

  FLASH INFO — "Évaluer l’ampleur des dégâts et la vulnérabilité des différentes espèces impactés suite à ces conditions exceptionnelles". Telle est la démarche de Lire plus

Photo de Nora Demsey, physicienne à l'Institut Néel
La scientifique grenobloise Nora Dempsey récompensée par la médaille de l’innovation 2021 du CNRS

  FIL INFO - Chaque année, le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) décerne la médaille de l’innovation à des chercheurs dont le travail a Lire plus

Accord entre l’EMBL et l’IAB autour d’un programme « Des molécules à l’écosystème »

  FLASH INFO — Une collaboration qui "renforce Grenoble comme pôle de recherche européen en sciences de la vie". C'est ainsi que le Laboratoire européen Lire plus

François Gillet, ancien Maire de Meylan de 1971 à 1983. © Mairie de Meylan
Décès de François Gillet, maire de Meylan de 1971 à 1983, qui fut notamment à l’origine d’Inovallée

  FLASH INFO - François Gillet, qui fut maire de la commune de Meylan de 1971 à 1983, vient de décéder. L'actuel maire de la Lire plus

Des chercheurs de l’UGA co-auteurs d’une étude sur l’efficacité des tests Covid-19 groupés

  FLASH INFO — Quelle efficacité des tests groupés pour le dépistage du Covid-19? C'est la question que se pose une équipe de chercheurs, un Lire plus

L'atterrissage sur mars du rover Perseverance prévu le 18 février, avec un peu de Grenoble à son bord
L’atterrissage sur mars du rover Perseverance prévu le 18 février, avec un peu de Grenoble à son bord

  FLASH INFO — Un petit peu de Grenoble sur la planète Mars? C'est ce que promet l'atterrissage du rover Perseverance sur le sol martien, Lire plus

CPAM

Flash Info

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

|

15/07

15h50

|

|

14/07

13h45

|

|

13/07

22h27

|

|

13/07

12h52

|

|

12/07

19h18

|

|

09/07

11h15

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin