Le Planning fami­lial de l’Isère dénonce le sketch de la vidéo “anti-Piolle” de Dieudonné

Le Planning fami­lial de l’Isère dénonce le sketch de la vidéo “anti-Piolle” de Dieudonné

Parmi la liste des per­sonnes n’ayant pas appré­cié la vidéo que Dieudonné a adres­sée au maire de Grenoble, vient de s’a­jou­ter le Planning fami­lial de l’Isère. Dans un com­mu­ni­qué, celui-ci dénonce le sketch que le polé­miste dévoile en fin de mes­sage, extrait de son nou­veau spec­tacle inti­tulé La Guerre.

Dieudonné y campe le pas­sa­ger d’un métro qui assiste à un viol carac­té­risé mais refuse d’in­ter­ve­nir, jus­ti­fiant sa lâcheté auprès de sa voi­sine en usant d’ar­gu­ments aussi absurdes qu’­hy­po­crites. Un sketch dans lequel Dieudonné n’ou­blie pas son fonds de com­merce, en fai­sant du pas­sa­ger un franc-maçon et en glis­sant une (labo­rieuse) réfé­rence à la Shoah.

« Un sketch par­ti­ci­pant à la culture du viol », juge le Planning familial

Un extrait « par­ti­cu­liè­re­ment violent et abject » pour le Planning fami­lial de l’Isère, dans lequel il estime que « le viol semble n’être qu’une blague, et [où] le malaise est ampli­fié par les rires des spec­ta­teurs ». Pour le Planning, ce sketch par­ti­cipe à la « culture du viol qui gan­grène notre société », et dont les « blagues sont l’un des rouages ».

Dieudonné dans son sketch prenant le viol pour thème. Capture d'écran de la vidéo YouTube.

Dieudonné dans son sketch pre­nant le viol pour thème. Capture d’é­cran de la vidéo YouTube.

Le Planning fami­lial dresse tou­te­fois un por­trait par­ti­cu­lier du pas­sa­ger incarné par Dieudonné dans ce sketch. « Le per­son­nage n’a pas peur, il ne semble pas ou peu cho­qué de la situa­tion : il ne sou­haite tout sim­ple­ment pas réagir. » Il appa­raît pour­tant que c’est bien la peur qui l’a­mène à ne pas réagir, et le fait oscil­ler entre gène, déni et culpa­bi­lité. Que pen­ser dès lors d’un Coluche incar­nant un vio­leur sans remords dans Le Viol de Monique, près de qua­rante ans plus tôt ?

Seuls 1 % des vio­leurs sont condam­nés, rap­pelle le Planning familial

Allant au-delà du cas Dieudonné, le Planning fami­lial rap­pelle dans son com­mu­ni­qué que « seuls 10 % des viols sont por­tés à la connais­sance de la jus­tice et [que] la majo­rité d’entre eux sont clas­sés par les Parquets ou reclas­si­fiés en agres­sions sexuelles ». Au final, seuls 1 % des vio­leurs sont condam­nés, et la moi­tié des vic­times de viol sont mineures*.

Le Planning fami­lial revient ainsi sur la déci­sion du tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Pontoise de ne pas rete­nir la qua­li­fi­ca­tion de viol dans le cas d’une fillette de onze ans agres­sée sexuel­le­ment par un homme de 28. « Sous pré­texte qu’il n’y a eu ni vio­lence, ni contrainte, ni menace et ni sur­prise de la part de la per­sonne majeure, la fillette a été consi­dé­rée comme “consen­tante” », dénonce-t-il.

FM

* Le Planning fami­lial de l’Isère cite les chiffres, d’une part de la socio­logue Véronique Le Goaziou obte­nus suite à des enquêtes de vic­ti­ma­tion, et d’autre part du Haut conseil à l’é­ga­lité entre les femmes et les hommes (HCE) dans un avis rendu le 5 octobre 2016.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Suicide de Cyrille Minard: des perquisitions au Sdis 38 dans le cadre d'une enquête pour homicide involontaire
Suicide de Cyrille Minard : des per­qui­si­tions au Sdis 38 dans le cadre d’une enquête pour homi­cide involontaire

FLASH INFO - Des enquêteurs de la police judiciaire de Grenoble ont procédé à des perquisitions dans les locaux de la direction du Sdis de Lire plus

La CGT du Crous Grenoble-Alpes boycotte la venue à Grenoble de la présidente du Cnous Bénédicte Durand
La CGT du Crous Grenoble-Alpes boy­cotte la venue à Grenoble de la pré­si­dente du Cnous Bénédicte Durand

FLASH INFO - Les tensions entre la CGT et le Crous Grenoble-Alpes ne semblent pas retomber. En témoigne un nouvel échange au vitriol entre le Lire plus

La Ville de Grenoble accueille le Printemps des services publics, ouvert aux agents et aux citoyens
La Ville de Grenoble accueille le Printemps des ser­vices publics, ouvert aux agents et aux citoyens

FLASH INFO - L'hôtel de Ville de Grenoble accueille le Printemps des services publics le jeudi 30 mai 2024 de 8 h 45 à 18 Lire plus

Etien' en train de peindre une une fresque à Galienni lors du Street Art Fest 2021 (c) Ilan Khalifa--Delclos | Place Gre'net
Le Street Art Fest Grenoble-Alpes est-il en dif­fi­culté à cause du « désen­ga­ge­ment » des col­lec­ti­vi­tés publiques ?

FOCUS - Au lendemain de l’annulation de l’événement « Bomb » qui devait ouvrir la 10e édition du Street Art Fest Grenoble-Alpes, le directeur du festival Lire plus

Saisi par les associations Biodiversité sous nos pieds et FNE Isère, le tribunal administratif de Grenoble a suspendu, le 4 octobre 2021, l'arrêté préfectoral autorisant le projet d'extension de la carrière du Peuye, aux Deux-Alpes. © DR
Bourg d’Oisans : le pro­jet d’ins­tal­la­tion de sto­ckage de déchets inertes dans la val­lée du Vénéon au point mort

FOCUS - Contesté par un collectif d'habitants, le projet d'une installation de stockage de déchets inertes (ISDI) dans la vallée du Vénéon se retrouve au Lire plus

Gabriel Ullmann dénonce un mode d'inscription des commissaires-enquêteurs favorisant les parti-pris et les conflits d'intérêt
Enquêtes publiques : vers un « me too des com­mis­saires-enquê­teurs » pour lut­ter contre les conflits d’intérêt ?

FOCUS - Après avoir connu plusieurs déboires finalement suivis de victoires juridiques, le commissaire-enquêteur isérois Gabriel Ullmann dénonce un système qui favorise à ses yeux Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !