Le Planning familial de l’Isère dénonce le sketch de la vidéo “anti-Piolle” de Dieudonné

sep article

Parmi la liste des personnes n’ayant pas apprécié la vidéo que Dieudonné a adressée au maire de Grenoble, vient de s’ajouter le Planning familial de l’Isère. Dans un communiqué, celui-ci dénonce le sketch que le polémiste dévoile en fin de message, extrait de son nouveau spectacle intitulé La Guerre.

 

 

Dieudonné y campe le passager d’un métro qui assiste à un viol caractérisé mais refuse d’intervenir, justifiant sa lâcheté auprès de sa voisine en usant d’arguments aussi absurdes qu’hypocrites. Un sketch dans lequel Dieudonné n’oublie pas son fonds de commerce, en faisant du passager un franc-maçon et en glissant une (laborieuse) référence à la Shoah.

 

 

« Un sketch participant à la culture du viol », juge le Planning familial

 

 

Un extrait « particulièrement violent et abject » pour le Planning familial de l’Isère, dans lequel il estime que « le viol semble n’être qu’une blague, et [où] le malaise est amplifié par les rires des spectateurs ». Pour le Planning, ce sketch participe à la « culture du viol qui gangrène notre société », et dont les « blagues sont l’un des rouages ».

 

Dieudonné dans son sketch prenant le viol pour thème. Capture d'écran de la vidéo YouTube.

Dieudonné dans son sketch prenant le viol pour thème. Capture d’écran de la vidéo YouTube.

 

Le Planning familial dresse toutefois un portrait particulier du passager incarné par Dieudonné dans ce sketch. « Le personnage n’a pas peur, il ne semble pas ou peu choqué de la situation : il ne souhaite tout simplement pas réagir. » Il apparaît pourtant que c’est bien la peur qui l’amène à ne pas réagir, et le fait osciller entre gène, déni et culpabilité. Que penser dès lors d’un Coluche incarnant un violeur sans remords dans Le Viol de Monique, près de quarante ans plus tôt ?

 

 

Seuls 1 % des violeurs sont condamnés, rappelle le Planning familial

 

 

Allant au-delà du cas Dieudonné, le Planning familial rappelle dans son communiqué que « seuls 10 % des viols sont portés à la connaissance de la justice et [que] la majorité d’entre eux sont classés par les Parquets ou reclassifiés en agressions sexuelles ». Au final, seuls 1 % des violeurs sont condamnés, et la moitié des victimes de viol sont mineures*.

 

Le Planning familial revient ainsi sur la décision du tribunal correctionnel de Pontoise de ne pas retenir la qualification de viol dans le cas d’une fillette de onze ans agressée sexuellement par un homme de 28. « Sous prétexte qu’il n’y a eu ni violence, ni contrainte, ni menace et ni surprise de la part de la personne majeure, la fillette a été considérée comme “consentante” », dénonce-t-il.

 

 

 

FM

 

 

* Le Planning familial de l’Isère cite les chiffres, d’une part de la sociologue Véronique Le Goaziou obtenus suite à des enquêtes de victimation, et d’autre part du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE) dans un avis rendu le 5 octobre 2016.

 

 

Comptoir de prêt retour : reprise du prêt de documents dans les bibliothèques municipales de Grenoble le 27 mai 2020
commentez lire les commentaires
4416 visites | 5 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 5
  1. Une fois de plus le second degrés de dieudonné n’est pas compris, il dénonce justement l’inaction de certain témoin face a un viol.

    sep article
  2. quoi, un viol, « c’était pas l’holocauste, cette histoire » dit dieudonné dans son sketch ! qu’est-ce qu’on se marre !

    sep article
  3. La présidente du planning familial 38 est Céline Deslattes, ancienne adjointe à la petite enfance, « fondatrice  » des communs métropolitains » avec des membres de l’actuelle municipalité et grande amie d’Eric Piolle. Elle a postulé pour le job de dircom de la Mairie de Grenoble en remplacement de M. Lecoeur.

    On continue avec les imbéciles et hystériques indignations de bigots.
    Le politiquement correct et l’indignation facile sont l’apanage des opportunistes sans substance qui ne savent que paraître.

    La justice juge de faits au nom du droit, pas au nom d’opinions!

    Et ce sketch est en fait assez puissant dans sa description de la lâcheté ambiante en face de toute forme d’aggression et surtout de la lâcheté des hommes en face d’agression sexuelle sur des femmes dans les TC, jusqu’à ce que [modération pour insulte] de Dieudonné parle de déportation et de douche, ce qui annule tout. Ce qui invalide tout.

    sep article
  4. La réaction de ce planning familiale est complètement idiote.
    Dans ce sketche, Dieudonné dénonce, précisément, la bannalisation du viol et la couardise général dans les lieux publiques face aux agressions en général.
    Si on va dans leur sens, il faudrait critiquer tous les comédiens qui font de l’humour noir sur des sujets difficiles.
    Bref, du grand n’importe quoi, comme d’habitude..

    sep article
  5. La présidente du planning familial 38 est Céline Deslattes, grande amie d’Eric Piolle et qui avait postulé pour le job de dircom en remplacement de M. Lecoeur.
    On continue avec les imbéciles et hystériques indignations de bigots.
    Le politiquement correct et l’indignation facile sont l’apanage des opportunistes sans substance qui ne savent que paraître.

    sep article