Actualité

Pour le rapporteur du projet de loi sur le Lyon-Turin, la décision du gouvernement, incohérente, contrariera le redressement économique de la France.

Michel Destot : La pause du Lyon-Turin est “en com­plète contra­dic­tion avec les enga­ge­ments du can­di­dat Macron”

Michel Destot : La pause du Lyon-Turin est “en com­plète contra­dic­tion avec les enga­ge­ments du can­di­dat Macron”

ENTRETIEN – Michel Destot ne s’en cache pas, il est un fervent par­ti­san de la ligne fer­ro­viaire à grande vitesse Lyon-Turin. Rapporteur du pro­jet de loi entre la France et l’Italie, mis­sionné par Manuel Valls pour trou­ver de nou­velles sources de finan­ce­ment pour les tra­vaux du tron­çon trans­fron­ta­lier, l’ex-député socia­liste de l’Isère ne déco­lère pas depuis qu’Élisabeth Borne, ministre délé­guée aux Transports, a annoncé mettre pro­jet sur « pause ». Pour l’ex-maire de Grenoble, le Lyon-Turin n’est pas seule­ment un pro­jet envi­ron­ne­men­tal ou éco­no­mique. Il est d’a­bord stratégique.

Que pen­sez-vous de l’an­nonce du gou­ver­ne­ment de vou­loir réexa­mi­ner les grands pro­jets d’infrastructures de trans­port, dont le Lyon-Turin ?

De quoi s’agit-il au juste ? D’une déci­sion concer­nant le tun­nel de base ou de celle rela­tive aux accès ? S’il s’agit de la sec­tion trans­fron­ta­lière, dont cer­tains tra­vaux ont déjà été enga­gés et qui cor­res­pond à un enga­ge­ment tri­par­tite (UE, Italie et France) rati­fié par les par­le­ments natio­naux, on est en droit de s’interroger sur une telle déci­sion uni­la­té­rale. La part de l’investissement pour la France s’élèvera à envi­ron 200 mil­lions d’euros par an pen­dant la durée du chan­tier. Ce mon­tant pourra être financé en bonne par­tie par l’eurovignette, ainsi que nous l’avions pro­posé, Michel Bouvard et moi, dans notre rap­port par­le­men­taire au Premier ministre.

Michel Destot © Nils Louna - placegrenet.fr

Michel Destot. © Nils Louna – pla​ce​gre​net​.fr

Cette déci­sion vous surprend-elle ?

Elle est en tout cas en com­plète contra­dic­tion avec les enga­ge­ments du can­di­dat Macron pen­dant la cam­pagne pré­si­den­tielle, aussi bien concer­nant la poli­tique euro­péenne que celle rela­tive aux dépla­ce­ments. Il par­lait alors avec force de relance de l’Europe à tra­vers notam­ment des pro­jets d’investissement comme le Lyon-Turin.

Il évo­quait d’engager « en même temps », la mon­tée en charge du fret fer­ro­viaire (pour com­bler le retard consi­dé­rable de la France en la matière), l’entretien du réseau ferré natio­nal et la réa­li­sa­tion de grandes infra­struc­tures comme le Bordeaux-Toulouse, le canal Seine-Nord et sur­tout le pro­jet Lyon-Turin.

Michel Destot © Nils Louna - placegrenet.fr

Michel Destot © Nils Louna – pla​ce​gre​net​.fr

Que devient cette poli­tique « d’équilibre » ? Comment peut-on renier ses enga­ge­ments en aussi peu de temps, sur­tout quand on se fait le chantre de la mora­li­sa­tion de la vie poli­tique ? Et puis com­ment rendre effi­cientes des déci­sions ponc­tuelles sans les ins­crire dans une poli­tique d’ensemble à moyen et long terme ?

Nous assis­tons à une série d’annonces gou­ver­ne­men­tales où l’on perd le fil de la cohé­rence éco­no­mique, sociale et envi­ron­ne­men­tale d’ensemble. Au nom de la réduc­tion désor­don­née, sinon déses­pé­rée, des défi­cits publics, on crée incom­pré­hen­sions et malaises sur tous les fronts (défense natio­nale, col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales, éner­gie, aide publique au loge­ment…). Et les consé­quences à terme rap­pro­ché de ces déci­sions, au-delà de l’impopularité et de l’inefficacité, seront de contra­rier le redres­se­ment éco­no­mique et social de notre pays.

Les rai­sons d’être de la ligne fer­ro­viaire Lyon-Turin ont bien évo­lué avec le temps. D’abord dédiée au tra­fic voya­geurs, puis au fret et désor­mais au report modal, cette nou­velle ligne semble navi­guer au fil des cri­tiques de ses oppo­sants, sans véri­table ligne directrice…

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 74 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Troisième circonscription: Émilie Chalas revendique des soutiens de gauche, sur une “circo” aux candidatures multiples... et (parfois) discrètes
Troisième cir­cons­crip­tion de l’Isère : une “circo” aux can­di­da­tures mul­tiples… et par­fois très discrètes

FOCUS - À dix jours du premier tour des élections législatives anticipées, une campagne peu ordinaire se déroule sur la troisième circonscription de l'Isère. Le Lire plus

La Région retire sa subvention à Outdoor sport valley... pour avoir appelé à des JO respectueux de l'environnement
« Dîner des som­mets » : « Laurent Wauquiez refuse de se plier à la jus­tice », accuse l’op­po­si­tion socia­liste à la Région

EN BREF - Près d'un mois après la décision du tribunal administratif de Lyon, Laurent Wauquiez n'a toujours pas transmis à l'opposition socialiste la liste Lire plus

Trois membres de Conseils citoyens indépendants (CCI) de Grenoble dénoncent de possibles "dépenses frauduleuses"
Grenoble : trois membres de Conseils citoyens indé­pen­dants (CCI) sus­pectent des « dépenses frauduleuses »

FOCUS - Trois membres du conseil d'administration de l'ACCIG, entité juridique qui répartit à parts égales les subventions accordées aux Conseils citoyens indépendants de Grenoble, Lire plus

François Bayrou à Voiron pour sou­te­nir Élodie Jacquier-Laforge, can­di­date à sa réélec­tion dans la 9e cir­cons­crip­tion de l’Isère

FOCUS - Le président du MoDem François Bayrou s'est rendu à Voiron, mercredi 19 juin 2024, pour soutenir Élodie Jacquier-Laforge, députée sortante de la 9e Lire plus

Sur la première circonscription de l'Isère, le candidat LR-RN Alexandre Lacroix appelle à "l'union des droites républicaines"
Sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère, le can­di­dat LR-RN Alexandre Lacroix appelle à « l’u­nion des droites républicaines »

FLASH INFO - Alexandre Lacroix annonce officiellement sa candidature aux élections législatives sur la première circonscription de l'Isère, dans un communiqué en date du mardi 18 juin Lire plus

Alain Carignon demande à être désigné partie civile dans le cadre de l'affaire (présumée) Piolle-Martin
Alain Carignon demande à être dési­gné par­tie civile dans le cadre de l’af­faire (pré­su­mée) Piolle-Martin

FLASH INFO - Le conseiller municipal d'opposition de Grenoble Alain Carignon annonce demander à être désigné partie civile dans le cadre de l'affaire Piolle-Martin. Soit Lire plus

Flash Info

|

20/06

19h54

|

|

19/06

17h16

|

|

19/06

11h28

|

|

19/06

8h08

|

|

18/06

21h58

|

|

18/06

14h24

|

|

18/06

10h25

|

|

14/06

8h26

|

|

13/06

18h43

|

|

13/06

16h07

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Des élec­tions légis­la­tives… sous le signe de la confusion ?

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution

Politique| Hugo Prévost, can­di­dat Nouveau Front popu­laire sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère : « une démons­tra­tion de force républicaine »

Agenda

Je partage !