Appel Forêt -
Chantier bloqué d'Échirolles © Florent Mathieu - Place Gre'net

Chantier bloqué d’Échirolles : la municipalité répond aux critiques… et à Place Gre’net

Chantier bloqué d’Échirolles : la municipalité répond aux critiques… et à Place Gre’net

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Pierre Labriet, adjoint à la Jeunesse, à l’Insertion, à la Formation, à l’Emploi et à la Prévention de la délinquance, revient sur l’affaire du chantier bloqué par des jeunes à Échirolles. En égratignant au passage Place Gre’net, qui avait pourtant sollicité à de nombreuses reprises – sans succès – un entretien avec la municipalité.

 

 

L’affaire du chan­tier de la crèche à Échirolles arrêté depuis trois mois a beau­coup fait par­ler d’elle dans les médias. Notamment natio­naux. Place Gre’net avait fait le choix, pour en savoir plus, d’inter­ro­ger deux conseillers muni­ci­paux d’op­po­si­tion : Magalie Vicente (Les Républicains) et Alexis Jolly (Front natio­nal).

 

Le chantier interrompu de la crèche multi-accueil d'Échirolles © Florent Mathieu - Place Gre'net

Le chan­tier inter­rompu de la crèche multi-accueil d’Échirolles. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Des opi­nions relayées sans avoir pu, mal­heu­reu­se­ment, obte­nir une réac­tion offi­cielle de la muni­ci­pa­lité. Et ceci mal­gré nos demandes réité­rées, un “lapin” télé­pho­nique posé par le pre­mier adjoint Thierry Monel, et le report de la publi­ca­tion de notre article.

 

 

Un chantier « arrêté » mais pas « bloqué »

 

 

C’est au len­de­main de la paru­tion de notre article que la Ville d’Échirolles s’est fina­le­ment mani­fes­tée, à tra­vers la per­sonne de Pierre Labriet. L’adjoint à la Jeunesse, à l’Insertion, à la Formation, à l’Emploi et à la Prévention de la délin­quance l’as­sure : il n’y avait aucune volonté de ne pas répondre spé­ci­fi­que­ment à Place Gre’net. Quelques élé­ments nous ont alors été don­nés, ainsi que la pro­messe d’un com­mu­ni­qué fai­sant suite à notre article.

 

Pierre Labriet, adjoint à la Jeunesse, à l'Insertion, à la Formation, à l'Emploi et à la Prévention de la délinquance. © Échirolles

Pierre Labriet, adjoint à la Jeunesse, à l’Insertion, à la Formation, à l’Emploi et à la Prévention de la délin­quance. © Échirolles

Car Pierre Labriet n’est pas satis­fait du trai­te­ment média­tique de l’af­faire. Il ne manque d’ailleurs pas d’é­gra­ti­gner la presse natio­nale, « vrai­sem­bla­ble­ment en quête d’un sujet sen­sa­tion­na­liste en cette période esti­vale creuse », et déplore que l’in­for­ma­tion ait été reprise sur la « facho­sphère ». Place Gre’net n’est pas en reste, accusé d’a­voir publié des « infor­ma­tions erro­nées ou élu­dées ».

 

En pre­mier lieu, Pierre Labriet nous explique que le chan­tier n’est pas « blo­qué », mais « arrêté » depuis trois mois. « Tous les articles com­mencent comme cela, s’a­gace-t-il. En fait, les jeunes ne bloquent plus rien du tout. Quinze jours de blo­cage ont suffi à ce que les entre­prises prennent d’autres chan­tiers et ne puissent plus reve­nir. »

 

De plus, ajoute l’ad­joint, un pla­quiste aurait fait faillite durant le chan­tier, empê­chant l’in­ter­ven­tion d’autres ouvriers ou arti­sans. « On est dans une conjonc­tion de mau­vaises nou­velles pour Échirolles qui fait que l’on abou­tit à cela », juge-t-il.

 

 

Table ronde : préfecture et municipalité se contredisent

 

 

Autre infor­ma­tion démen­tie : la crèche “multi-accueil” actuel­le­ment en jachère n’é­tait pas pré­vue pour la ren­trée, mais pour la fin 2017. Un élé­ment confirmé par le jour­nal muni­ci­pal En rue de juin 2016, dans lequel est écrit noir sur blanc : « La livrai­son de l’é­qui­pe­ment est pro­gram­mée pour fin 2017. » Une erreur de date reprise dans la presse, y com­pris – impru­dem­ment – dans l’ar­ticle de Place Gre’net, sans que cela n’ait tou­te­fois occa­sionné de démenti jusqu’ici.

 

Les services du Préfet Lionel Beffre organisaient une table ronde le 25 juillet... Sécuritaire ou sociale ? © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Les ser­vices du pré­fet Lionel Beffre orga­ni­saient une table ronde le 25 juillet… Sécuritaire ou sociale ? © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Reste la ques­tion de la table ronde orga­ni­sée à la pré­fec­ture le 25 juillet sur la situa­tion de ce chan­tier. Celle-ci « avait été deman­dée dans un cour­rier du maire adressé au pré­fet daté du 15 juin 2017. […] L’emballement média­tique autour de cette affaire n’a en aucun cas pré­ci­pité la date. Elle était déjà fixée plu­sieurs semaines à l’avance », affirme le com­mu­ni­qué que nous avons reçu.

 

Et Pierre Labriet de vou­loir mettre les pen­dules à l’heure : « Contrairement à ce qui avait été annoncé dans l’article, cette table ronde avait une orien­ta­tion plus sécu­ri­taire que sociale. » Message trans­mis aux ser­vices de la pré­fec­ture, qui nous assu­raient au contraire, au moment même où se tenait la réunion, que celle-ci por­tait « sur le volet social et pas du tout sur l’ordre public ». Une infor­ma­tion répé­tée à plu­sieurs reprises.

 

 

 

Place Gre’net et la « propagande »

 

 

Mais quelle uti­lité dans le fond pour cette table ronde, puisque la muni­ci­pa­lité affirme encore que « cette situa­tion déli­cate a été réso­lue depuis la fin du mois de juin » ? Elle l’é­crit d’ailleurs à Magalie Vicente : « La situa­tion de ten­sions autour des chan­tiers sur le Village 2 est reve­nue à la nor­male il y a déjà plu­sieurs semaines », indique une mis­sive, tou­jours signée Pierre Labriet, reçue le 28 juillet par l’é­lue d’op­po­si­tion. L’adjoint y regrette encore, par ailleurs, « le trai­te­ment média­tique à rebours d’une affaire apai­sée. »

 

Visuel de campagne de Renzo Sulli pendant la campagne des Municipales. DR

Visuel de cam­pagne de Renzo Sulli pen­dant la cam­pagne des Municipales. DR

 

Le trai­te­ment média­tique, et plus pré­ci­sé­ment celui de Place Gre’net ? « L’article laisse entendre que l’on est tout le temps en vacances. Je vous pro­mets que quand le Figaro, BFM ou TF1 se jettent sur nous pen­dant une semaine sur la ques­tion des chan­tiers, on est en réponse des médias. Mais on fait aussi le bou­lot de ter­rain », nous dit Pierre Labriet.

 

Et l’ad­joint n’ou­blie pas, c’est un clas­sique, de lais­ser entendre au détour d’une phrase que nous fai­sons « vrai­ment pro­pa­gande ». Pour quelle rai­son ? L’utilisation, dans notre article, d’une pho­to­gra­phie de cam­pagne de Magalie Vicente, bien qu’ac­com­pa­gnée d’une légende contex­tua­li­sant l’i­mage. Précaution insuf­fi­sante aux yeux de la muni­ci­pa­lité d’Échirolles : « Ça donne un effet flash ! » Coquetterie, quand tu nous tiens…

 

 

Florent Mathieu

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Les manifestants dénoncent les attaques dont sont victimes les musulmans en France. © Tim Buisson – Place Gre’net
Clientélisme et pressions communautaires dans la métropole grenobloise : un mal qui progresse

ENQUÊTE – À l'approche des élections, les candidats sont parfois tentés de jouer la carte du clientélisme électoral. Que ce soit à leur initiative ou Lire plus

CHU de Grenoble : l’épée de Damoclès sur les blocs de l’hôpital Sud levée… pour un temps

  EN BREF - L'épée de Damoclès qui planait au-dessus des blocs opératoires de l'hôpital Sud, menacés de fermeture, à Échirolles est-elle levée ? Le Lire plus

Vidéosurveillance : Saint-Martin-d'Hères et Échirolles resignent. La Région à Saint-Martin-d'Hères et Échirolles pour des visites sur le thème de la vidéosurveillance
Caméras de vidéosurveillance : Saint-Martin-d’Hères et Échirolles resignent avec l’aide de la Région Aura

  FOCUS - Deux vice-présidents de la Région, Philippe Meunier et Yannick Neuder, rendaient visite aux maires des communes de Saint-Martin-d'Hères et Échirolles mercredi 5 Lire plus

CM Échirolles lundi 26 avril 2021. © Capture d'écran
Plan climat air énergie : les élus d’Échirolles ont voté la charte d’engagement après de vifs débats

  FOCUS - Le conseil municipal d’Échirolles a voté une délibération, lundi 26 avril,  renouvelant son engagement auprès de la Métropole dans le cadre du Lire plus

Tirs de mortiers d'artifice sur la mairie d'Echirolles. DR
Dans le quartier de La Villeneuve à Échirolles, des éducateurs spécialisés pour lutter contre la délinquance

  EN BREF - Pour lutter contre la délinquance, la Ville d'Échirolles va expérimenter les brigades de prévention spécialisées dans le quartier de La Villeneuve. Lire plus

Renzo Sulli apporte son soutien aux policiers visés par des menaces de mort sur un mur d'Échirolles
Renzo Sulli apporte son soutien aux policiers visés par des menaces de mort sur un mur d’Échirolles

  FLASH INFO — "Ni l’intimidation, ni les menaces ne sauraient entamer notre détermination pour la tranquillité des Échirollois-es". Ainsi s'exprime Renzo Sulli, maire d'Échirolles, Lire plus

Flash Info

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin