L'élu d'extrême-droite avait tenu des propos envers les Roms jugés inacceptables. Seule une décision de justice peut le contraindre à la démission.

L’élu fon­tai­nois Franck Sinisi pas encore (mais bien­tôt) exclu du FN pour ses pro­pos anti-Roms

L’élu fon­tai­nois Franck Sinisi pas encore (mais bien­tôt) exclu du FN pour ses pro­pos anti-Roms

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Exclu ? Pas exclu ? En fait, pas encore… Mais bien­tôt. L’élu fron­tiste de Fontaine, Franck Sinisi qui avait tenu des pro­pos envers les Roms jugés inac­cep­tables, en séance du conseil muni­ci­pal le 27 février der­nier, ne devrait pas tar­der à prendre la porte du Front national.

Franck Sinisi, élu FN de la ville de Fontaine, conseil municipal © Albéric Marzullo - Place Gre-Net

Franck Sinisi, élu FN de la ville de Fontaine en conseil muni­ci­pal. © Albéric Marzullo – Placegrenet​.fr

« La pro­cé­dure d’ex­clu­sion est en cours, pré­cise Thibault Monnier, secré­taire dépar­te­men­tal du FN. Depuis les pro­pos qu’il a tenus, M. Sinisi avait été sus­pendu. Pendant la cam­pagne, il n’y avait plus de com­mis­sions d’exclusion… »

Exclu ou pas, sur place, la ten­sion monte à chaque conseil muni­ci­pal un peu plus. Lundi 26 juin, le maire com­mu­niste de Fontaine a fait expul­ser l’élu fron­tiste, de même que les mili­tants d’ex­trême gauche venus récla­mer sa démis­sion, et les sym­pa­thi­sants de Civitas venus l’épauler.

Le 3 juin der­nier, Franck Sinisi ne cachait d’ailleurs pas son rap­pro­che­ment du parti d’ex­trême droite ultra-catho­lique, en ten­tant aux côtés de mili­tants de Civitas de faire bar­rage au cor­tège de la marche des Fiertés.

« Le huis-clos, ce n’est pas vrai­ment notre culture »

Pas sûr que l’ex­clu­sion à venir de Franck Sinisi calme le jeu alors que, ven­dredi 30 juin, une nou­velle séance du conseil muni­ci­pal, extra­or­di­naire, doit avoir lieu en vue de la dési­gna­tion des délé­gués et sup­pléants pour l’é­lec­tion des séna­teurs. Le maire a beau offi­ciel­le­ment récla­mer sa démis­sion – tout comme le chef de file de l’op­po­si­tion socia­liste, Laurent Thoviste qui attend des colis­tiers de Franck Sinisi qu’ils se déso­li­da­risent –, le pre­mier magis­trat ne peut obli­ger un élu à rendre son siège.

En fait, seule une déci­sion de jus­tice pour­rait l’o­bli­ger à démis­sion­ner. La jus­tice, jus­te­ment, a été sai­sie en mars der­nier. Après ses pro­pos, la majo­rité et les oppo­si­tions muni­ci­pales de Fontaine exi­geaient des excuses de l’élu fron­tiste. Elles ne sont jamais venues. Le maire a porté plainte.

Depuis, la plainte est sur le bureau du pro­cu­reur de la République de Grenoble. Jean-Paul Trovéro, lui, ne sait plus quoi faire pour que la situa­tion ne dégé­nère pas un peu plus ven­dredi… « Le huis-clos, ce n’est pas vrai­ment notre culture, sou­ligne le pre­mier magis­trat. Et puis, on va faire du huit-clos pen­dant trois ans encore ? »

PC

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Incendie de Richardson: l'heure des comptes. Photo depuis le campement des Roms rue des Alliés qui révèle la proximité avec l'entrepôt Richardson incendié © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Incendie de l’en­tre­pôt Richardson : un Roumain du camp mis en exa­men pour « ten­ta­tive d’ho­mi­cide » et écroué

FLASH INFO - Après l'impressionnant incendie qui a dévasté l'entrepôt de l'entreprise Richardson à Grenoble, les enquêteurs ont identifié un homme de 33 ans qui Lire plus

COUV Soutien scolaire de l'association "Ecole ici et maintenant" apporté aux enfants du campement des Alliés à Grenoble, pendant le déconfinement, mai 2020. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net
Le dif­fi­cile sou­tien sco­laire auprès des enfants dans les squats de l’agglomération grenobloise

  REPORTAGE - Depuis le déconfinement, les bénévoles de l'association L'École ici et maintenant retournent voir les enfants dans les squats et les campements de Lire plus

Évacuation du camp à Saint-Bruno : 30 deman­deurs d’a­sile relo­gés à Voreppe et 70 dans un gym­nase de Grenoble

  FIL INFO - Les personnes installées sous le pont entre Saint-Bruno et la gare ont été évacuées ce samedi 29 juin sur ordre de Lire plus

Plusieurs dizaines de personnes se sont mobilisées à proximité de la gare ce vendredi 28 juin au matin, cours Berriat, pour "exiger" une "immédiate mise à l'abri"
Des asso­cia­tions demandent une mise à l’a­bri des Roms qui campent près du quar­tier Saint-Bruno

  EN BREF - Plusieurs dizaines de personnes se sont mobilisées à proximité de la gare ce vendredi 28 juin au matin, cours Berriat, pour Lire plus

Le bidon­ville du ter­rain Courtade de Fontaine a été éva­cué et rasé ven­dredi 3 mai au matin

FIL INFO - Le terrain Courtade de Fontaine, lieu d'implantation d'un bidonville habité par une cinquantaine de Roms depuis plusieurs années, a finalement été évacué Lire plus

Près de quinze jours après leur expul­sion, les familles roms du 130 cours Berriat tou­jours sans loge­ments stables

FIL INFO – Près de quinze jours après leur expulsion, les familles avec enfants qui occupaient le 130 cours Berriat à Grenoble n'ont toujours pas Lire plus

Flash Info

|

17/08

11h57

|

|

17/08

11h17

|

|

16/08

18h38

|

|

16/08

17h06

|

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

Les plus lus

Environnement| L’Isère de nou­veau pla­cée en vigi­lance jaune cani­cule à comp­ter du mer­credi 10 août

Abonnement| Îlots de cha­leur : Grenoble, mau­vaise élève et sous les cri­tiques de l’op­po­si­tion, veut faire mieux

Flash info| L’incendie qui a ravagé 100 hec­tares de végé­ta­tion entre La Buisse et Voreppe est « maî­trisé mais pas éteint » selon la pré­fec­ture de l’Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin