UNE journal de l'Union Berriat, Saint-Bruno et Europole, n° 62, juin 2017 avec le droit de réponse de la Ville de Grenoble en page 3

La Ville de Grenoble retire sa plainte pour diffamation contre l’Union de quartier Berriat – Saint-Bruno – Europole

La Ville de Grenoble retire sa plainte pour diffamation contre l’Union de quartier Berriat – Saint-Bruno – Europole

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – La Ville de Grenoble retire finalement sa plainte pour diffamation contre l’union de quartier Berriat – Saint Bruno – Europole. Motif de la vindicte ? Le passage mettant en cause l’honnêteté de certains placiers dans une interview publiée dans le journal de l’UQ. Un revirement finalement amorcé grâce au Comité de liaison des unions de quartier (Cluq)… et avec la publication d’un droit de réponse dans le journal et sur le site de l’UQ.

 

 

 

La plainte pour diffamation ? Aux oubliettes. La Ville de Grenoble opte pour un droit de réponse dans le journal de l'union de quartier Berriat-Saint Bruno.Tribunal de Grande Instance à Grenoble, salle des audiences correctionnelles. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Tribunal de grande ins­tance à Grenoble, salle des audiences cor­rec­tion­nelles. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Il n’y aura donc pas de deuxième pas­sage devant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel, ini­tia­le­ment prévu ce mer­credi 21 juin. La requé­rante, la Ville de Grenoble, retire sa plainte pour dif­fa­ma­tion à l’encontre de l’union de quar­tier Berriat – Saint-Bruno – Europole.

 

La pres­sion retombe du côté des béné­voles de l’UQ, qui ont par ailleurs le nez dans le gui­don avec l’or­ga­ni­sa­tion de la fête de quar­tier, ce samedi 24 juin.

 

L’association s’épargne au pas­sage des frais d’avocat. Mais il aura tou­te­fois fallu dis­cu­ter un tan­ti­net avec la Ville pour que celle-ci accepte de dépo­ser les armes. Et c’est le Comité de liai­son des unions de quar­tier (Cluq) qui a bien voulu jouer les bons sama­ri­tains en adres­sant au maire un cour­rier début juin, afin de renouer le dialogue.

 

 

Le Cluq prend l’initiative de crever l’abcès  

 

 

Dans sa mis­sive, le Cluq explique ne pas com­prendre la démarche de la Ville à l’en­contre de l’u­nion de quar­tier, qui a voulu bien faire [réa­li­ser un dos­sier sur le nou­veau règle­ment des mar­chés, ndlr] et non s’en prendre aux pla­ciers. Et à l’heure où, lui, le Cluq, s’échine à construire de bonnes rela­tions entre la com­mune et les citoyens. Le Cluq rédige, en effet, un nou­veau pacte « ville-unions de quar­tier » et œuvre à la rédac­tion du « guide de la par­ti­ci­pa­tion ».

 

Au centre, Gilles Namur, président de l'Union de quartier Île Verte. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Au centre, Gilles Namur, pré­sident de l’u­nion de quar­tier Île Verte et du Cluq. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Gilles Namur, pré­sident du Cluq, relate l’état d’esprit qui a animé le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion au moment de la rédac­tion de ce cour­rier : « On ne voyait pas com­ment le Cluq pou­vait pour­suivre ses tra­vaux, alors qu’en paral­lèle la Ville atta­quait en jus­tice une union de quar­tier, parmi l’une des plus actives ! »

 

 

 

La Ville se fend d’un long droit de réponse 

 

 

La mis­sive fait mouche immé­dia­te­ment : la Ville sai­sit la balle au bond. Deux jours après, le ren­dez-vous réunit en mai­rie membres du Cluq, de l’union de quar­tier Berriat – Saint-Bruno, du cabi­net et du ser­vice des placiers.

Continuez la lecture

Il vous reste 44 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Marché place Saint-Bruno à Grenoble. © Muriel Beaudoing - placegrenet.fr
Saint-Bruno : “l’autre” centre-ville de Grenoble

FOCUS - A deux pas du centre-ville de Grenoble, la place Saint-Bruno reste à part. Si les habitants extérieurs au quartier la fréquentent peu, sauf Lire plus

Un élève du lycée Mounier soupçonné d'être l’instigateur de l’agression de l'enseignant en Lettres vient d'être mis en examen pour « violences en réunion ».
Recours en justice de Grenoble contre l’UQ Berriat pour diffamation : verdict le 21 juin

L'Union de quartier Berriat - Saint-Bruno - Europole, son président Bruno de Lescure et quelques membres de l'association étaient sur le banc des prévenus au tribunal correctionnel Lire plus

L'Union de quartier Berriat-Saint Bruno-Europole se rendra ce jeudi 18 mai au tribunal correctionnel, assignée à comparaître par la Ville pour diffamation. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Une première à Grenoble : l’Union de quartier Berriat assignée en justice par la Ville pour diffamation

FOCUS - L’Union de quartier Berriat - Saint-Bruno - Europole est assignée à comparaître au tribunal correctionnel de Grenoble, ce jeudi 18 mai à l’audience de 13 h 30, pour diffamation. Lire plus

Dans la foulée de #MeToo, le mouvement féministe #NousToutes se bat contre les violences faites aux femmes. Une marche nationale est prévue le 24 novembre.
#NousToutes : dans la foulée de #MeToo, le mouvement féministe appelle à une marche à Grenoble

FIL INFO - Dans la foulée des hashtags #MeToo et #BalanceTonPorc, le mouvement féministe #NousToutes ambitionne de surfer sur la vague qui a fait descendre Lire plus

Flash Info

|

17/06

17h13

|

|

17/06

15h50

|

|

16/06

15h50

|

|

16/06

15h20

|

|

16/06

11h47

|

|

15/06

22h48

|

|

15/06

17h34

|

|

15/06

16h20

|

|

15/06

15h00

|

|

15/06

12h15

|

Les plus lus

Économie| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

marche des libertés à Grenoble contre les idées d'extrême droite

A écouter| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée Dauphinois à l'occasion de sa réouverture

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin