La demande d'expulsion des occupants du camp Valmy, formulée par la ville de Grenoble, a été rejetée par le tribunal administratif ce jeudi 27 avril 2017.

Camp Valmy : le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif rejette la demande d’expulsion

Camp Valmy : le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif rejette la demande d’expulsion

Après l’au­dience du 20 avril, la demande d’ex­pul­sion des occu­pants du camp Valmy, for­mu­lée par la ville de Grenoble, a été reje­tée par le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif ce jeudi 27 avril. Le juge des réfé­rés a consi­déré qu’une éva­cua­tion n’é­tait pas jus­ti­fiée, faute de solu­tion alter­na­tive d’hé­ber­ge­ment pro­po­sée à la cen­taine de migrants vivant dans le parc.

Des migrants albanais, macédoniens et serbes, soutenus par l'Assemblée des locataires, ont installé leur camp dans le parc Valmy.

Des migrants alba­nais, macé­do­niens et serbes, sou­te­nus par l’Assemblée des loca­taires, ont ins­tallé leur camp dans le parc Valmy.

La déci­sion était atten­due avec anxiété par les habi­tants du camp Valmy. Le 20 avril der­nier, la ville de Grenoble avait assi­gné ces der­niers devant le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif pour une expul­sion en référé.

Situé dans le parc Valmy, der­rière le Stade des Alpes, ce cam­pe­ment de for­tune est occupé depuis la mi-février par des migrants ori­gi­naires pour la plu­part d’Albanie, de Macédoine et de Serbie, sou­te­nus par l’Assemblée des mal-logés. Leur nombre avait pro­gres­si­ve­ment grossi, au point d’at­teindre une cen­taine de per­sonnes ces der­nières semaines dont beau­coup de familles avec enfants.

Une éva­cua­tion les pla­ce­rait « dans une pré­ca­rité encore plus grande »

Finalement, le tri­bu­nal a tran­ché en leur faveur ce jeudi, reje­tant la demande d’ex­pul­sion de la muni­ci­pa­lité. Si le juge des réfé­rés a estimé que cette occu­pa­tion pou­vait « géné­rer des risques pour la salu­brité publique ou pour la sécu­rité des occu­pants », il a éga­le­ment rap­pelé qu” « aucune solu­tion alter­na­tive d’hé­ber­ge­ment d’ur­gence ne leur a été pro­po­sée ».

Un motif suf­fi­sant pour refu­ser une éva­cua­tion qui, selon le tri­bu­nal, ris­que­rait de « les pla­cer dans une situa­tion de pré­ca­rité voire d’insécurité encore plus grande en les dis­per­sant dans les rues de la ville ».

« La Ville peut encore uti­li­ser un arrêté municipal »

Du côté des col­lec­tifs et asso­cia­tions de sou­tien aux migrants, c’est le sou­la­ge­ment qui pré­do­mine. Raphaël, mili­tant du Dal (Droit au loge­ment), se féli­cite ainsi que le tri­bu­nal ait pro­cédé à « un juge­ment sur le fond ». Malgré tout, il tient à res­ter pru­dent : « Pour nous, c’est une bonne nou­velle mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a plus de risque d’ex­pul­sion car la Ville peut encore uti­li­ser un arrêté muni­ci­pal à tout moment. »

Néanmoins, ajoute-t-il, cette déci­sion « met la mai­rie devant ses contra­dic­tions. Passer outre le juge­ment ne serait pas très bien perçu : ce serait eux qui expul­se­raient et ils ne pour­raient plus se dédoua­ner sur la jus­tice ».

MP

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Procès en appel du « tueur de DRH » à Grenoble : condamné de nou­veau à per­pé­tuité, Gabriel Fortin se pour­voit en cassation

EN BREF - Jugé en appel depuis le 13 mai 2024, à Grenoble, Gabriel Fortin, surnommé "le tueur de DRH", a été condamné, mardi 28 Lire plus

Suicide de Cyrille Minard: des perquisitions au Sdis 38 dans le cadre d'une enquête pour homicide involontaire
Suicide de Cyrille Minard : des per­qui­si­tions au Sdis 38 dans le cadre d’une enquête pour homi­cide involontaire

FLASH INFO - Des enquêteurs de la police judiciaire de Grenoble ont procédé à des perquisitions dans les locaux de la direction du Sdis de Lire plus

La CGT du Crous Grenoble-Alpes boycotte la venue à Grenoble de la présidente du Cnous Bénédicte Durand
La CGT du Crous Grenoble-Alpes boy­cotte la venue à Grenoble de la pré­si­dente du Cnous Bénédicte Durand

FLASH INFO - Les tensions entre la CGT et le Crous Grenoble-Alpes ne semblent pas retomber. En témoigne un nouvel échange au vitriol entre le Lire plus

La Ville de Grenoble accueille le Printemps des services publics, ouvert aux agents et aux citoyens
La Ville de Grenoble accueille le Printemps des ser­vices publics, ouvert aux agents et aux citoyens

FLASH INFO - L'hôtel de Ville de Grenoble accueille le Printemps des services publics le jeudi 30 mai 2024 de 8 h 45 à 18 Lire plus

Etien' en train de peindre une une fresque à Galienni lors du Street Art Fest 2021 (c) Ilan Khalifa--Delclos | Place Gre'net
Le Street Art Fest Grenoble-Alpes est-il en dif­fi­culté à cause du « désen­ga­ge­ment » des col­lec­ti­vi­tés publiques ?

FOCUS - Au lendemain de l’annulation de l’événement « Bomb » qui devait ouvrir la 10e édition du Street Art Fest Grenoble-Alpes, le directeur du festival Lire plus

Saisi par les associations Biodiversité sous nos pieds et FNE Isère, le tribunal administratif de Grenoble a suspendu, le 4 octobre 2021, l'arrêté préfectoral autorisant le projet d'extension de la carrière du Peuye, aux Deux-Alpes. © DR
Bourg d’Oisans : le pro­jet d’ins­tal­la­tion de sto­ckage de déchets inertes dans la val­lée du Vénéon au point mort

FOCUS - Contesté par un collectif d'habitants, le projet d'une installation de stockage de déchets inertes (ISDI) dans la vallée du Vénéon se retrouve au Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !