Accusé de détournement de fonds publics, Laurent Wauquiez porte plainte

sep article



Laurent Wauquiez, le président de la Région Auvergne Rhône-Alpes a annoncé vendredi 31 mars au soir qu’il portait plainte pour dénonciation calomnieuse à l’encontre du conseiller régional d’opposition Stéphane Gemmani (groupe Socialistes, Démocrates, Ecologistes et Apparentés), ce dernier l’ayant accusé de détournement de fonds publics.

 

 

Accusé par l’élu isé­rois d’a­voir uti­lisé les deniers publics à des fins de pro­pa­gande élec­to­rale lors d’un voyage en Chine en février der­nier – sur la base de deux articles parus suc­ces­si­ve­ment dans Le Canard enchaîné puis L’Express –, Laurent Wauquiez a décidé de contre-atta­quer.

 

En cause ? Une soi­rée de sou­tien et un appel aux dons orga­ni­sés le 13 février pour la cam­pagne de François Fillon dans les locaux de l’hô­tel où Laurent Wauquiez séjour­nait et aux­quels le pré­sident de Région ne cachait pas avoir par­ti­cipé.

 

Des accu­sa­tions qui, d’a­près le site d’in­for­ma­tions Rue89, avaient conduit le par­quet de Lyon à ouvrir une enquête pré­li­mi­naire fin février à l’en­contre de Laurent Wauquiez pour détour­ne­ment de fonds publics.

 

 

La Région n’aurait pas déboursé un euro

 

 

Qui a payé pour cette soi­rée ? D’après les pre­mières pièces sai­sies par la police judi­ciaire et que Le Figaro a pu consul­ter, la Région n’au­rait pas déboursé un euro, l’ad­di­tion res­tant à la charge de cha­cun des par­ti­ci­pants à cette soi­rée.

 

« Chacun des par­ti­ci­pants à cette réunion pri­vée qui s’est dérou­lée après 22h00 a d’ailleurs payé son écot et financé sa part, de sorte que la ques­tion de son finan­ce­ment exté­rieur relève de la pure spé­cu­la­tion », répond Laurent Wauquiez dans un com­mu­ni­qué.

 

 

Une « grossière manipulation politicienne », selon Laurent Wauquiez

 

 

Stéphane Gemmani poin­tait dans son blog « un mélange des genres entre l’intérêt géné­ral de la Région et les inté­rêts par­ti­cu­liers et par­ti­sans de la cam­pagne du can­di­dat Fillon ». Laurent Wauquiez y voit une « gros­sière mani­pu­la­tion poli­ti­cienne met­tant en cause (son) hon­neur et (son) inté­grité ».

 

« En jetant le dis­cré­dit sur l’ac­tion poli­tique, M. Gemmani s’a­baisse un peu plus, res­tant bien éloi­gné des dos­siers de fond por­tés par l’as­sem­blée régio­nale et des pré­oc­cu­pa­tions des habi­tants d’Auvergne – Rhône-Alpes. Sous le pré­texte de mora­li­ser la vie publique, M. Gemmani ins­crit le débat public à son plus bas niveau « , assène le pré­sident de région.

 

 

PC

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
2591 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Tout le monde sait que la meilleure défense c’est l’at­taque. Mais Wauquiez a tort, car il n’est pas ques­tion que de la soi­rée pro-Fillon, mais du voyage en géné­ral, payé par la Région pour, parait-il, par­ler de la can­di­da­ture de la France au JO et n’au­rait pas dû ser­vir à faire de la pro­pa­gande pour le can­di­dat Fillon.
    Comme l’é­crit M. Gemmani sur son blog :
    « Je demande à Laurent Wauquiez de rendre public sans délai le coût total de son voyage et de celui de sa délé­ga­tion, en pré­ci­sant les noms, pré­noms et qua­li­tés de tous ceux y ayant par­ti­cipé au voyage aux frais du contri­buable »

    sep article
  2. C’est pas CAP 21 Société civile Gemmani : C’est le groupe Socialiste et éco­lo­giste. Il était sur lz liste Socialiste de l’Isère.
    Les vidéos et le gifs débiles se paient.

    sep article
    • PC

      01/04/2017
      10:34

      Merci. L’erreur est cor­ri­gée.

      sep article