Accusé de détournement de fonds publics, Laurent Wauquiez porte plainte

sep article

Laurent Wauquiez, le président de la Région Auvergne Rhône-Alpes a annoncé vendredi 31 mars au soir qu’il portait plainte pour dénonciation calomnieuse à l’encontre du conseiller régional d’opposition Stéphane Gemmani (groupe Socialistes, Démocrates, Ecologistes et Apparentés), ce dernier l’ayant accusé de détournement de fonds publics.

 

 

Accusé par l’élu isérois d’avoir utilisé les deniers publics à des fins de propagande électorale lors d’un voyage en Chine en février dernier – sur la base de deux articles parus successivement dans Le Canard enchaîné puis L’Express –, Laurent Wauquiez a décidé de contre-attaquer.

 

En cause ? Une soirée de soutien et un appel aux dons organisés le 13 février pour la campagne de François Fillon dans les locaux de l’hôtel où Laurent Wauquiez séjournait et auxquels le président de Région ne cachait pas avoir participé.

 

Des accusations qui, d’après le site d’informations Rue89, avaient conduit le parquet de Lyon à ouvrir une enquête préliminaire fin février à l’encontre de Laurent Wauquiez pour détournement de fonds publics.

 

 

La Région n’aurait pas déboursé un euro

 

 

Qui a payé pour cette soirée ? D’après les premières pièces saisies par la police judiciaire et que Le Figaro a pu consulter, la Région n’aurait pas déboursé un euro, l’addition restant à la charge de chacun des participants à cette soirée.

 

« Chacun des participants à cette réunion privée qui s’est déroulée après 22h00 a d’ailleurs payé son écot et financé sa part, de sorte que la question de son financement extérieur relève de la pure spéculation », répond Laurent Wauquiez dans un communiqué.

 

 

Une « grossière manipulation politicienne », selon Laurent Wauquiez

 

 

Stéphane Gemmani pointait dans son blog « un mélange des genres entre l’intérêt général de la Région et les intérêts particuliers et partisans de la campagne du candidat Fillon ». Laurent Wauquiez y voit une « grossière manipulation politicienne mettant en cause (son) honneur et (son) intégrité ».

 

« En jetant le discrédit sur l’action politique, M. Gemmani s’abaisse un peu plus, restant bien éloigné des dossiers de fond portés par l’assemblée régionale et des préoccupations des habitants d’Auvergne – Rhône-Alpes. Sous le prétexte de moraliser la vie publique, M. Gemmani inscrit le débat public à son plus bas niveau « , assène le président de région.

 

 

PC

 

commentez lire les commentaires
2127 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Tout le monde sait que la meilleure défense c’est l’attaque. Mais Wauquiez a tort, car il n’est pas question que de la soirée pro-Fillon, mais du voyage en général, payé par la Région pour, parait-il, parler de la candidature de la France au JO et n’aurait pas dû servir à faire de la propagande pour le candidat Fillon.
    Comme l’écrit M. Gemmani sur son blog :
    « Je demande à Laurent Wauquiez de rendre public sans délai le coût total de son voyage et de celui de sa délégation, en précisant les noms, prénoms et qualités de tous ceux y ayant participé au voyage aux frais du contribuable »

    sep article
  2. C’est pas CAP 21 Société civile Gemmani: C’est le groupe Socialiste et écologiste. Il était sur lz liste Socialiste de l’Isère.
    Les vidéos et le gifs débiles se paient.

    sep article