Voyage de Wauquiez en Chine ou le mélange des genres selon S. Gemmani

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

Ce mercredi 22 février le Canard Enchaîné, aussitôt relayé par L’Express, ont révélé dans leurs colonnes respectives que l’un des objectifs du voyage en Chine de Laurent Wauquiez, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, aurait été également de faire campagne pour François Fillon. Et ce sur les deniers publics, lors d’une réunion organisée ce 13 février dernier dans les locaux de l’hôtel où il séjournait.

 

 

 

De quoi faire vive­ment réagir Stéphane Gemmani, conseiller régio­nal du groupe Cap21 – Société civile qui voit dans ce dépla­ce­ment « un mélange des genres entre l’intérêt géné­ral de la Région et les inté­rêts par­ti­cu­liers et par­ti­sans de la cam­pagne du can­di­dat Fillon ». Le conseiller régio­nal ne fait d’ailleurs pas dans la den­telle en titrant sur son blog « Les péri­pé­ties de Laurent Wauquiez en Chine où les aven­tures de Tartuffe au ser­vice de François Fillon ».

 

 

Un mailing « très prosélyte »

 

De quoi s’a­git-il en l’oc­cur­rence ? Le 13 février, alors qu’il était en dépla­ce­ment offi­ciel à Shanghai, du 12 au 17 février, pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes (Aura) dans le cadre de la pré­pa­ra­tion des Jeux olym­piques de 2022, le pré­sident Laurent Wauquiez « était l’in­vité vedette d’une réunion publique de cam­pagne en faveur de François Fillon, dans les locaux mêmes de l’hôtel où il était logé avec des deniers publics », pré­cise dans son billet Stéphane Gemmani.

 

Un évé­ne­ment lar­ge­ment dif­fusé via un mai­ling « très pro­sé­lyte » à des­ti­na­tion des res­sor­tis­sants fran­çais pré­sents en Chine avec, en bas du mail, un appel aux dons pour finan­cer les œuvres du can­di­dat répu­bli­cain.

 

« Une dif­fu­sion pour un évé­ne­ment tel­le­ment privé qu’elle a même dépassé la seule audience des sym­pa­thi­sants Les Républicains », nous confie Stéphane Gemmani. De quoi répondre aux jus­ti­fi­ca­tions avan­cées par le cabi­net du pré­sident de la Région relayées par notre confrère le Dauphiné Libéré ce 23 février.

 

En sub­stance, ce seraient « des mili­tants répu­bli­cains, ins­tal­lés en Chine, qui ayant entendu par­ler de la venue de Laurent Wauquiez l’ont invité à pas­ser les ren­con­trer pen­dant une heure » sou­tient le cabi­net. Qui ajoute que « cette polé­mique est ridi­cule ».

 

 

Une opération de propagande électorale ?

 

« En dépit des déné­ga­tions du cabi­net de Laurent Wauquiez, la publi­cité faite autour de cet évé­ne­ment, notam­ment sur les réseaux sociaux, atteste qu’il ne s’agissait évi­dem­ment pas d’une ren­contre pri­vée ou d’un apé­ri­tif for­tuit mais bien d’une opé­ra­tion de pro­pa­gande élec­to­rale », tacle Stéphane Gemmani. Qui s’é­tonne du rôle que Laurent Wauquiez s’est arrogé en la cir­cons­tance. « Cette réunion aurait très bien pu être ani­mée par les dépu­tés repré­sen­tant les Français de l’é­tran­ger dont c’est le rôle et ce dans le cadre offi­ciel de la cam­pagne pour l’é­lec­tion pré­si­den­tielle », ajoute-t-il.

 

Pour Stéphane Gemmani, l’af­faire ne peut en res­ter là. « Laurent Wauquiez doit rendre des comptes au regard d’agissements pré­ju­di­ciables à l’image de notre Région et pro­blé­ma­tiques quant à l’utilisation des deniers publics », déclare-t-il sur son blog. « Je demande à Laurent Wauquiez de rendre public sans délai le coût total de son voyage et de celui de sa délé­ga­tion, en pré­ci­sant les noms, pré­noms et qua­li­tés de tous ceux y ayant par­ti­cipé au voyage aux frais du contri­buable », déclare le conseiller régio­nal. Qui, rap­pe­lant au pas­sage « le cas Chabert », nous pré­cise qu’il va par ailleurs inten­ter d’autres actions, dont notam­ment sai­sir la jus­tice.

 

JK

 

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
2705 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Ping : Le voyage polémique de Laurent Wauquiez en Chine - Mes Actus

  2. Sauf que Laurent Wauquiez, qui est beau­coup de chose mais pas un imbé­cile, n’a mal­heu­reu­se­ment rien fait d’illé­gal.

    En effet, rien ne l’empêche de par­ti­ci­per à une soi­rée orga­ni­sée en marge du pro­gramme offi­ciel d’un voyage financé par la région, soi­rée qu’il n’a pas orga­ni­sée – l’in­vi­ta­tion a été envoyé par Fllion2017 et son comité de sou­tien en Chine – et dont il n’a été que l’in­vité.

    On ne peut repro­cher à un poli­tique même si on ne l’aime pas de par­ti­ci­per à des réunions poli­tiques durant son temps libre ou de faire cam­pagne, du moment que ce n’est pas aux frais de la col­lec­ti­vité. L’occasion a fait le lar­ron et si ce mélange des genres est drôle et fait un car­touche mar­rant dans le canard, on pour­rait éga­le­ment poin­ter cer­tains voyages d’Emmanuel Macron ou ses dîners à Bercy avant le lan­ce­ment de En Marche !

    Eh oui, être dans l’op­po­si­tion n’est pas la même chose qu’être dans la majo­rité, et l’op­po­si­tion régio­nale ferait mieux de se concen­trer sur les dos­siers (il y a vrai­ment beau­coup de choses à redire sur la ges­tion de Wauquiez) plu­tôt que de cher­cher la pub à grand coup de morale peu cré­dible qui ne feront que la mon­trer sous un jour ridi­cule et met­tront en lumière un pos­sible manque de com­pé­tence et de tra­vail, puis­qu’elle ne trouve que cela pour cri­ti­quer Wauquiez alors qu’il y a vrai­ment bcp d’autres choses à démon­trer…

    sep article