La crèche La Goélette de Grenoble fermera à l'horizon 2020. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Fermeture programmée de la crèche La Goélette en 2020 : l’union de quartier monte au créneau

Fermeture programmée de la crèche La Goélette en 2020 : l’union de quartier monte au créneau

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Située 13 quai de la Graille à Grenoble, la crèche La Goélette baissera ses rideaux à l’horizon 2020 et sera transférée dans le nouveau quartier Cambridge de la Presqu’île. Mécontents de perdre un service de proximité d’importance pour les quartiers Arago, Jean Macé et Le Clos des Fleurs, les habitants ont de surcroît découvert avec inquiétude que la future nouvelle crèche ne compterait que dix nouvelles places… en dépit de 400 nouveaux logements livrés en 2017 et 2018 dans le quartier Cambridge. 

 

 

 

La Crèche La Goélette de Grenoble fermera à l'horizon 2020. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

La crèche La Goélette de Grenoble fer­mera à l’ho­ri­zon 2020. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

« Il ne s’agit que d’un trans­fert de crèche et non pas d’une fer­me­ture ! » La Ville de Grenoble* tient à dis­si­per tout mal­en­tendu, redou­tant de nou­velles levées de bou­cliers… Elle a en effet déjà fort à faire rayon culture.

 

« Et le trans­fert de La Goélette n’est pas pour tout de suite », ajoute un membre de la garde rap­pro­chée d’Eric Piolle, maire de Grenoble.

 

Bref, « ce n’est pas d’actualité ! », assène-t-il. Circulez, il n’y a rien à dire, donc ? Le point de vue de l’union de quar­tier Arago – Jean Macé – Martyrs – qui a eu, par hasard, vent du pro­jet de trans­fert de crèche – est tout autre. L’union a même déjà beau­coup à dire. Et ne compte pas sage­ment gar­der la nou­velle pour elle, jus­qu’à ce que la fer­me­ture soit effective.

 

 

 

La Goélette passera de l’autre côté de la voie ferrée

 

 

L’union de quar­tier Arago – Jean Macé – Martyrs s’émeut tout d’a­bord de la perte d’un ser­vice de proxi­mité bien uti­lisé, puisque les trente places que compte l’é­qui­pe­ment sont toutes occupées.

 

Voie ferrée qui sépare le quartier Cambridge, des quartiers Arago, Le Clos des fleurs et Jean Macé. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Les voies fer­rées qui séparent le quar­tier Cambridge, des quar­tiers Arago, Le Clos des fleurs et Jean Macé. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Et comme toutes les crèches de la Ville archi-pleines, La Goélette refuse des ins­crip­tions à chaque rentrée.

 

Autre sujet qui fâche : en s’installant sur le nou­veau quar­tier Cambridge, la future crèche pas­sera de l’autre côté de la ligne de che­min de fer. Une rup­ture urbaine dif­fi­cile à fran­chir en dehors de quelques passages.

 

De fait aussi, la crèche s’éloigne d’en­vi­ron cinq cents mètres a minima des parents dont les petits fré­quentent La Goélette « et [de plus loin] encore pour les habi­tants du centre-gare (rues Casimir-Brenier et Alsace-Lorraine) », s’a­larment les mili­tants de l’u­nion de quartier.

 

 

 

« Une opération très destructrice pour les services publics dans nos quartiers »

 

 

Le pré­sident de l’u­nion de quar­tier Alain Lauriot ques­tionne la per­ti­nence du pro­jet : « Cette déci­sion repré­sente un fort impact sur le bud­get des finances publiques, et il est per­mis d’a­voir des doutes sur [son] inté­rêt […] Un gain de 10 places (30 sup­pri­mées, 40 créées) n’est pas à l’é­chelle des enjeux sociaux et éco­no­miques et ne jus­ti­fie pas une telle opé­ra­tion très des­truc­trice sur les ser­vices publics implan­tés dans nos quartiers. »

 

Quartier Cambridge à Grenoble, mars 2017 © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Quartier Cambridge à Grenoble, mars 2017. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Il est vrai que le nou­vel équi­pe­ment est sup­posé répondre non seule­ment aux besoins actuels – qui ne sont pas satis­faits –, mais aussi à ceux des nou­veaux habi­tants qui vont s’ins­tal­ler dans le quar­tier Cambridge.

 

Or rien que la pre­mière tranche du quar­tier accueillera près de 400 nou­veaux loge­ments en 2017 et 2018.

 

 

Sur le nombre de places assez faible, au vu des besoins, l’in­ter­lo­cu­teur de la Ville botte en touche : « L’ouverture du nombre de places de la crèche dépen­dra aussi de la volonté du nou­veau gouvernement. »

 

 

 

L’Union de quartier veut rencontrer les élus

 

 

Toujours est-il que la déci­sion de fer­mer La Goélette et son trans­fert dépend bien, elle, de la muni­ci­pa­lité. A ce pro­pos, les membres de l’u­nion de quar­tier déplorent que les habi­tants n’aient pas été consul­tés. Et décochent une flèche à l’endroit du Rassemblement citoyen des élus et des éco­lo­gistes qui dirige la Ville de Grenoble et a fait vœu de renou­ve­ler la démo­cra­tie locale :

 

« Il est ahu­ris­sant que ce soit par la rue que nous appre­nions un pro­jet aussi impac­tant, et que la déci­sion ait été prise à l’insu de la popu­la­tion. Pour une com­mune qui dit par­tout pra­ti­quer la concer­ta­tion, ce n’est pas accep­table. » L’union de quar­tier demande ainsi à ren­con­trer les élus « pour un réexa­men de ce pro­jet et une remise à plat préa­lable à toute déci­sion ».

 

 

Séverine Cattiaux 

 

 

* Élisa Martin, pre­mière adjointe au Parcours édu­ca­tif et à la tran­quillité publique a refusé notre demande d’interview.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le service de covoiturage Illicov lance une deuxième ligne : Vercors-Grenoble

FIL INFO - Après le lancement d'une première ligne reliant le Vercors à Seyssins, la société La Roue verte et son service de covoiturage via Lire plus

Grenoble école management, le Campus Gemlab sur la Presqu'île DR
Grenoble École de management ouvrira deux campus “expérientiels”, à Grenoble et Paris

FIL INFO - Grenoble École de management (Gem) dévoile ses projets de deux campus modulables et “expérientiels”, l'un sur la Presqu'île scientifique de Grenoble d'ici 2019, Lire plus

Boulangerie Paul sur le quartier Cambridge DR
Presqu’île de Grenoble : commerces et restaurants débarquent en grappe dans le quartier Cambridge

EN BREF - Attirés par les lueurs de la « ville futuriste et durable », alias l'écocité Presqu’île, ainsi que par le potentiel grandissant de la clientèle, les Lire plus

La rue des Martyrs, dans le quartier Presqu'île de Grenoble, passe en stationnement payant (zone verte) à compter du lundi 11 décembre 2017.
Le stationnement devient payant rue des Martyrs à Grenoble

La Ville de Grenoble annonce la mise en stationnement payant de la rue des Martyrs, qui passe en zone verte à compter de ce 11 décembre. Lire plus

Perspective du projet ABC construit par Linkcity, filiale de Bouygues Construction, sur l'écocité Presqu'île à Grenoble. DR
Volte-face des écologistes grenoblois : l’« ABC » de Bouygues sera bien construit sur l’écocité

DÉCRYPTAGE - « ABC », démonstrateur de logements très innovants, sera bien construit fin 2019 sur l’écocité Presqu’île par Linkcity, filiale de Bouygues Construction. Avec Lire plus

La cafétéria "Escape" au rez-de-chaussée de la résidence Crous : le partenaire du Festival « Presqu’Ile à la Bon’Heur » du 21 septembre au 28 septembre, quartier Cambridge, écocité Presqu'île. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net
Le bonheur s’invite une semaine sur la Presqu’île de Grenoble

Presqu'île à la bon'heur ! est le nom du “Presque festival”, un événement autour du bonheur qui se veut un tantinet loufoque et se déroule Lire plus

Flash Info

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin