Laurent Wauquiez réclame que le pouvoir de police des maires en matière de transports, et notamment ferroviaires, soit transféré aux présidents de région.

Voyage de Wauquiez en Chine ou le mélange des genres selon S. Gemmani

Voyage de Wauquiez en Chine ou le mélange des genres selon S. Gemmani

Ce mer­credi 22 février le Canard Enchaîné, aus­si­tôt relayé par L’Express, ont révélé dans leurs colonnes res­pec­tives que l’un des objec­tifs du voyage en Chine de Laurent Wauquiez, le pré­sident de la région Auvergne-Rhône-Alpes, aurait été éga­le­ment de faire cam­pagne pour François Fillon. Et ce sur les deniers publics, lors d’une réunion orga­ni­sée ce 13 février der­nier dans les locaux de l’hô­tel où il séjournait. 

De quoi faire vive­ment réagir Stéphane Gemmani, conseiller régio­nal du groupe Cap21 – Société civile qui voit dans ce dépla­ce­ment « un mélange des genres entre l’intérêt géné­ral de la Région et les inté­rêts par­ti­cu­liers et par­ti­sans de la cam­pagne du can­di­dat Fillon ». Le conseiller régio­nal ne fait d’ailleurs pas dans la den­telle en titrant sur son blog « Les péri­pé­ties de Laurent Wauquiez en Chine où les aven­tures de Tartuffe au ser­vice de François Fillon ».

Un mai­ling « très prosélyte »

De quoi s’a­git-il en l’oc­cur­rence ? Le 13 février, alors qu’il était en dépla­ce­ment offi­ciel à Shanghai, du 12 au 17 février, pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes (Aura) dans le cadre de la pré­pa­ra­tion des Jeux olym­piques de 2022, le pré­sident Laurent Wauquiez « était l’in­vité vedette d’une réunion publique de cam­pagne en faveur de François Fillon, dans les locaux mêmes de l’hôtel où il était logé avec des deniers publics », pré­cise dans son billet Stéphane Gemmani.

Un évé­ne­ment lar­ge­ment dif­fusé via un mai­ling « très pro­sé­lyte » à des­ti­na­tion des res­sor­tis­sants fran­çais pré­sents en Chine avec, en bas du mail, un appel aux dons pour finan­cer les œuvres du can­di­dat républicain.

« Une dif­fu­sion pour un évé­ne­ment tel­le­ment privé qu’elle a même dépassé la seule audience des sym­pa­thi­sants Les Républicains », nous confie Stéphane Gemmani. De quoi répondre aux jus­ti­fi­ca­tions avan­cées par le cabi­net du pré­sident de la Région relayées par notre confrère le Dauphiné Libéré ce 23 février.

En sub­stance, ce seraient « des mili­tants répu­bli­cains, ins­tal­lés en Chine, qui ayant entendu par­ler de la venue de Laurent Wauquiez l’ont invité à pas­ser les ren­con­trer pen­dant une heure » sou­tient le cabi­net. Qui ajoute que « cette polé­mique est ridi­cule ».

Une opé­ra­tion de pro­pa­gande électorale ?

« En dépit des déné­ga­tions du cabi­net de Laurent Wauquiez, la publi­cité faite autour de cet évé­ne­ment, notam­ment sur les réseaux sociaux, atteste qu’il ne s’agissait évi­dem­ment pas d’une ren­contre pri­vée ou d’un apé­ri­tif for­tuit mais bien d’une opé­ra­tion de pro­pa­gande élec­to­rale », tacle Stéphane Gemmani. Qui s’é­tonne du rôle que Laurent Wauquiez s’est arrogé en la cir­cons­tance. « Cette réunion aurait très bien pu être ani­mée par les dépu­tés repré­sen­tant les Français de l’é­tran­ger dont c’est le rôle et ce dans le cadre offi­ciel de la cam­pagne pour l’é­lec­tion pré­si­den­tielle », ajoute-t-il.

Pour Stéphane Gemmani, l’af­faire ne peut en res­ter là. « Laurent Wauquiez doit rendre des comptes au regard d’agissements pré­ju­di­ciables à l’image de notre Région et pro­blé­ma­tiques quant à l’utilisation des deniers publics », déclare-t-il sur son blog. « Je demande à Laurent Wauquiez de rendre public sans délai le coût total de son voyage et de celui de sa délé­ga­tion, en pré­ci­sant les noms, pré­noms et qua­li­tés de tous ceux y ayant par­ti­cipé au voyage aux frais du contri­buable », déclare le conseiller régio­nal. Qui, rap­pe­lant au pas­sage « le cas Chabert », nous pré­cise qu’il va par ailleurs inten­ter d’autres actions, dont notam­ment sai­sir la justice.

JK

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Métropole de Grenoble pré­sente un bud­get 2023 record pour « la trans­for­ma­tion du ter­ri­toire », mais sans hausse d’impôts

FOCUS - La Métropole de Grenoble a présenté, mardi 31 janvier 2023, le budget prévisionnel 2023 qui sera soumis au vote du conseil métropolitain ce Lire plus

La Ville de Pont-de-Claix déploie son dispositif de vidéoprotection, avec 30 caméras installées dès 2023
La Ville de Pont-de-Claix déploie son dis­po­si­tif de vidéo­pro­tec­tion, avec 30 camé­ras ins­tal­lées dès 2023

FLASH INFO - La Ville de Pont-de-Claix a annoncé lundi 30 janvier le déploiement d'un système de "vidéoprotection" à partir de 2023. La municipalité a Lire plus

La réponse au vitriol du président de la Métropole aux propos de Christian Coigné, maire démissionnaire de Sassenage
La réponse au vitriol du pré­sident de la Métropole aux pro­pos de Christian Coigné, maire démis­sion­naire de Sassenage

FOCUS - Christophe Ferrari, président de la Métropole de Grenoble, n'a pas (du tout) apprécié la prise de parole de Christian Coigné à l'occasion de Lire plus

Un débat d'orientation budgétaire 2023 de Grenoble houleux sur fond d'opposition à la hausse de la taxe foncière
Un débat d’o­rien­ta­tion bud­gé­taire 2023 de Grenoble hou­leux sur fond d’op­po­si­tion à la hausse de la taxe foncière

FOCUS - Les échanges ont été longs autour de la hausse annoncée de la taxe foncière à Grenoble, à l'occasion du débat d'orientation budgétaire durant Lire plus

La Région Auvergne-Rhône-Alpes finance l'achat de 400 véhicules à hydrogène pour les professionnels
La Région Auvergne-Rhône-Alpes cofi­nance l’a­chat de 400 véhi­cules à hydro­gène pour les professionnels

FLASH INFO - La Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce "financer l'acquisition de 400 véhicules légers à hydrogène pour les professionnels". Un cofinancement en réalité, puisque ce sont des Lire plus

Disparition de Marie-Françoise Proust-Baudry, présidente de l'Observatoire isérois de la parité entre les femmes et les hommes
Disparition de Marie-Françoise Proust-Baudry, pré­si­dente de l’Observatoire isé­rois de la parité entre les femmes et les hommes

FLASH INFO - L'Observatoire isérois de la parité entre les femmes et les hommes (OIP) pleure sa présidente. Marie-Françoise Proust-Baudry s'est en effet éteinte à Lire plus

Flash Info

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Agenda

Je partage !