Grenoble, laboratoire du futur ? Exemple mondial de la civilisation urbaine ? En visite à Grenoble, Ségolène Royal en est repartie visiblement emballée.

Ségolène Royal : “je suis sûre que Grenoble peut devenir un exemple mondial”

Ségolène Royal : “je suis sûre que Grenoble peut devenir un exemple mondial”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

TROIS QUESTIONS À – Grenoble ville exemplaire ? Pour la ministre de l’Environnement, la capitale du Dauphiné est, en matière de transition énergétique, sur la bonne voie. Ségolène Royal l’a répété jeudi 9 février lors de sa venue à Grenoble aux côtés du Premier ministre Bernard Cazeneuve. Visiblement emballée après sa visite au CEA, par les technologies déployées autour des transports propres, la ministre veut voir en Grenoble un exemple mondial de la nouvelle civilisation urbaine. Rien de moins…

 

 

 

Place Gre’net : Paris a finalement troqué la circulation alternée pour le dispositif mis en place à Grenoble de circulation différenciée au moyen de la pastille Crit’air. Grenoble est exemplaire ?

 

 

Ségolène Royal à Grenoble le 9 février 2017 avec Bernard Cazeneuve pour la signature du pacte métropolitain d'innovation.

Ségolène Royal à Grenoble le 9 février 2017 pour la signa­ture du pacte métro­po­li­tain d’in­no­va­tion. © Patricia Cerinsek

Ségolène Royal : C’est cou­ra­geux parce que je sais que c’est dif­fi­cile de res­treindre la cir­cu­la­tion. Ici, les élus ont pris l’initiative d’une part d’appliquer le prin­cipe des zones à cir­cu­la­tion res­treinte (ZCR), d’autre part d’inciter l’ensemble des auto­mo­bi­listes à s’équiper de vignettes.

 

J’ai été admi­ra­tive de ce qui a été fait par la Ville de Grenoble et la Métropole sur la qua­lité de l’air. Et je rap­pelle qu’il y a aussi une prime à l’achat de véhi­cules propres : 10 000 euros pour l’achat d’un véhi­cule élec­trique, 1 000 euros pour l’achat d’un scoo­ter élec­trique, 200 euros pour l’achat d’un vélo électrique.

 

Il faut abso­lu­ment déployer les nou­velles tech­no­lo­gies des trans­ports propres pour régler ce pro­blème de pol­lu­tion de l’air sans res­treindre la cir­cu­la­tion. En ce sens, ce ter­ri­toire a tous les moyens pour deve­nir un ter­ri­toire exem­plaire, un labo­ra­toire de la ville du futur. Je sens vrai­ment cette volonté.

 

C’est pour cela que j’ai signé la conven­tion « Ville res­pi­rable »*, qui est un appel à pro­jets que j’ai créé dans le cadre des ter­ri­toires à éner­gie posi­tive. Je suis sûre que Grenoble et son agglo­mé­ra­tion peuvent être un exemple mon­dial sur la nou­velle civi­li­sa­tion de la ville. On doit pas­ser à une autre civilisation.

 

 

 

La pas­tille Crit’air est actuel­le­ment mise en place dans trois villes en France, Paris, Lyon et Grenoble, à chaque fois de manière dif­fé­rente. Un dis­po­si­tif pas très lisible…

 

 

Ségolène Royal à Grenoble le 9 février 2017 avec Bernard Cazeneuve pour la signature du pacte métropolitain d'innovation.

Bernard Cazeneuve à Grenoble le 9 février 2017 avec Ségolène Royal © Patricia Cerinsek

A terme, toutes les voi­tures devront avoir le cer­ti­fi­cat Crit’air. Toutes ! C’est pour cela que je demande aussi aux ven­deurs de voi­tures, neuves comme d’occasion, de les équi­per pour que le cer­ti­fi­cat soit sur le pare-brise. A terme, c’est le plus vite pos­sible ! D’ailleurs, un cer­tain nombre de marques auto­mo­biles vont le faire.

 

 

 

Dans les val­lées alpines, on sait que, l’hiver, le chauf­fage au bois est davan­tage res­pon­sable de la pol­lu­tion aux par­ti­cules fines. Est-il, là aussi, prévu un dis­po­si­tif plus coercitif ?

 

 

Normalement, le chauf­fage au bois au moyen d’un foyer ouvert n’est plus pos­sible. Je rap­pelle qu’il y a un cré­dit d’impôt pour l’installation des inserts. Il y a aussi de nou­velles tech­no­lo­gies de cap­tages des par­ti­cules et une aide finan­cière pour chan­ger de chau­dières, rem­pla­cer les pol­luantes par des chau­dières propres. Je ne suis pas vrai­ment pour les sanc­tions… Les tech­no­lo­gies du futur, et notam­ment le déploie­ment du chauf­fage solaire, c’est la solu­tion du futur.

 

 

Propos recueillis par Patricia Cerinsek

 

 

* La Métropole a, fin 2015, obtenu le label « Villes res­pi­rables en cinq ans » dans le cadre d’un appel à pro­jets lancé par le Ministère de l’environnement. Un conven­tion­ne­ment qui lui per­met de béné­fi­cier d’une aide de l’État d’un mil­lion d’euros.

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Dans une lettre ouverte, Grenoble à coeur accuse une nouvelle fois le chauffage, et non la voiture, d'être responsable de la pollution à Grenoble.
Pollution de l’air : “le confinement montre que les Grenoblois ont été trompés”

  TRIBUNE LIBRE - Pour Grenoble à cœur, le collectif de commerçants et d'habitants opposé au plan de circulation Cœurs de ville, cœurs de métropole Lire plus

Modernisation des parkings de la Métropole à l'instar du parking Lafayette, décembre 2019 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Pour les fêtes, des parkings seront gratuits plusieurs jours à Grenoble et les transports en commun… un jour

  FOCUS - Pour les fêtes de Noël, la Métropole et la société d'économie mixte Park Grenoble Alpes Métropole se montrent très généreux envers les Lire plus

Des faux billets de 50 euros distribués par Métromobilité pour inciter au covoiturage

FIL INFO — La plateforme Métromobilité organise actuellement une distribution de flyers sous forme de billets de 50 euros pour sensibiliser les automobilistes aux bienfaits, Lire plus

Une voiture en autopartage Yea!
Le réseau de voitures en autopartage Yea ! s’agrandit à Grenoble

FIL INFO - Yea! est une application qui permet aux particuliers comme aux professionnels de louer des voitures en autopartage sur Grenoble et la Tronche. Lire plus

Le plan de déplacements urbains de Grenoble est loin du consensus. Les citoyens consultés lors de l'enquête publique le jugent peu ambitieux et partiel.
Des trous dans le plan de déplacements urbains de Grenoble ? L’enquête publique bientôt close

FOCUS - Alors que l'enquête publique sur le plan de déplacements urbains de l'agglomération grenobloise touche à sa fin, les contributeurs sont dubitatifs quant aux Lire plus

Pas de gratuité du stationnement à Grenoble durant la nouvelle période de confinement
Une partie du quartier des Eaux-Claires va passer en stationnement payant

EN BREF - À partir du 18 juin 2018, le nord du quartier des Eaux-Claires passera au stationnement payant. Cette décision a été prise de Lire plus

Flash Info

|

04/12

22h49

|

|

03/12

12h21

|

|

03/12

10h25

|

|

03/12

9h49

|

|

02/12

22h42

|

|

02/12

18h18

|

|

02/12

11h21

|

|

02/12

8h30

|

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin