Finoptim lève 1,3 million d’euros pour la production de cheminées innovantes

sep article

Festival oenologique et musical Le Millésime à Grenoble du 5 au 20 octobre 2019

Basée à Fontaine en Isère, Finoptim, jeune pousse industrielle créée en 2013 spécialisée dans les inserts et cheminées écologiques et économiques à haut rendement, a annoncé ce mardi 10 janvier avoir levé la somme de 1,3 million d’euros auprès de deux investisseurs spécialisés dans l’innovation. Enjeu : augmenter sa production d’inserts et de cheminées innovantes.

 

 

Finoptim espère ainsi pouvoir accélérer la cadence d’industrialisation de ses deux innovations phares : un insert ouvert qui diminue de 80 % les émissions de particules fines et Flamadusta, une cheminée ouverte “très haute performance” et éligible au crédit d’impôt. Deux produits “made in France” brevetés et soutenus par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) apportant des solutions concrètes aux problèmes de pollution engendrés par les cheminées existantes.

 

Objectif : 1 million d’euros de chiffre d’affaires en 2017

 

Autour de la table, deux acteurs financiers spécialisés dans l’innovation : CMCIC Capital privé, appartenant au groupe Crédit mutuel, et Kreaxi, une société de gestion spécialisée dans l’investissement au capital de startups innovantes. Des investisseurs rassurés par la bonne santé de l’entreprise. « Les résultats obtenus depuis le lancement de la commercialisation nous ont convaincus de la pertinence du positionnement et de la crédibilité des fondateurs », a estimé CMCIC Captital privé.

 

Que faire de ce pactole ? Outre l’augmentation des capacités de production de l’entreprise, les deux fondateurs, Baptiste Ploquin et David Lépiney, comptent bien agrandir leur réseau commercial de revendeurs et d’installateurs, par ailleurs déjà bien établi sur le territoire Français. Mais pas seulement puisque les deux entrepreneurs ont également pour objectif d’atteindre 1 million d’euros de chiffre d’affaires en 2017 et de passer de 7 à 12 salariés.

 

JK

 

commentez lire les commentaires
2470 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Tiens?
    D’habitude il y a plus de bruits, des hurlements contre l’innovation et l’argent dépensé / investit – en tout cas souhaitons leur de réussir car l’épisode récent de pollution pose la question du chauffage au bois, certes naturel (=traditionnel) mais qui semble avoir ses limites dans nos vallée à cause du nbr d’habitants;
    A Lyon au plus fort de l’épisode de pollution, il y a eu interdiction(!) du chauffage à bois. ca fait réfléchir….

    sep article