Le dessinateur de presse Lara expose ses dessins de campagne à La Frise

sep article

Notre indépendance c

FOCUS – Lara, dessinateur de presse grenoblois qui officie, entre autres, sur le site de L’Obs et dans les pages du Canard enchaîné, expose ses dessins à La Frise jusqu’au mois de mars. Nous avons profité du vernissage de ses « Dessins de campagne » le 3 février pour lui poser quelques questions sur les particularités de son métier, redoutablement indexé sur l’actu.

 

 

 

Ne le dites pas cari­ca­tu­riste, vous l’indisposeriez. « La cari­ca­ture gros­sit les traits phy­siques des per­son­nages repré­sen­tés », défi­nit sim­ple­ment Lara. Sur la qua­ran­taine de « des­sins de cam­pagne » expo­sés au café res­tau­rant La Frise jusqu’au mois de mars, on observe en effet que la res­sem­blance entre les per­son­na­li­tés repré­sen­tées et les bons­hommes crayon­nés n’est pas tou­jours frap­pante. « Je ne m’attache pas aux traits phy­siques mais plu­tôt aux situa­tions. Si la charge se résume au gros­sis­se­ment des traits, elle me semble inva­li­der le tra­vail du des­si­na­teur de presse », explique Lara avec verve.

 

François et Pénélope Fillon. Dessin de Lara paru le 29 janvier 2017 sur le site de L'Obs.

François et Pénélope Fillon. Dessin de Lara paru le 29 jan­vier 2017 sur le site de L’Obs.

 

De fait, son sens du détail sup­plée aisé­ment cette volon­taire absence de carac­té­ri­sa­tion phy­sique. Plus qu’à ses sour­cils brous­sailleux, on iden­ti­fiera son Fillon aux armoi­ries qui ornent le mur de son manoir et à sa com­pagne, bien sûr, exi­geant un devis contre un simple café. Ce des­sin (voir ci-des­sus), on le trou­vera sur le site de L’Obs, pour lequel Lara suit la pré­si­den­tielle 2017.

 

 

 

Du Canard à L’Obs et vice-versa

 

 

Lara, lors du vernissage de son exposition à La Frise © Adèle Duminy

Lara, lors du ver­nis­sage de son expo­si­tion à La Frise © Adèle Duminy

Mais son plus haut fait d’armes sans doute est d’avoir su se faire accep­ter de l’hebdomadaire qui lui a donné envie de faire ce métier : Le Canard enchaîné. Depuis deux ans, le jeune qua­dra y est pigiste et livre, inlas­sa­ble­ment, tous les lun­dis, une liasse de des­sins, publiés ou non le mer­credi sui­vant.

 

Son modèle ? Pétillon. Qui, comme lui, porte cette double cas­quette de bédéiste et de des­si­na­teur de presse. « J’aime beau­coup la manière dont Pétillon traite le fait poli­tique dans le Canard enchaîné. On sent chez lui une cer­taine ten­dresse à l’égard de ses repré­sen­tants. » Aux anti­podes du « tous pour­ris ». Slogan popu­liste auquel ne sous­crit pas non plus le des­si­na­teur de presse gre­no­blois.

 

En quoi dif­fère son tra­vail pour L’Obs de celui pour le Canard enchaîné ? « La tem­po­ra­lité n’est pas la même. Sur le web, tu joues avec l’horloge. La durée de vie du des­sin est très courte, elle s’inscrit dans une actua­lité, très vite chas­sée par une autre. Pour le Canard, le des­sin doit pou­voir se lire durant une semaine entière. »

 

 

 

Quelle date de péremption pour les dessins de presse ?

 

 

Sur le web, en effet, ses des­sins embrassent si bien l’actualité qu’ils peuvent ne plus s’entendre quelques semaines voire quelques jours après leur publi­ca­tion.

 

Dessin de Lara paru sur le site de L'Obs le 29/01/17.

Jean-Christophe Cambadélis, 1er secré­taire du Parti socia­liste face à la hausse de par­ti­ci­pa­tion au 2nd tour des pri­maires. Dessin de Lara paru sur le site de L’Obs le 29/01/17.

Qui se sou­vien­dra dans un mois de la rai­son pour laquelle Jean-Christophe Cambadélis, Premier secré­taire du Parti socia­liste, crai­gnait de man­quer de cal­cu­lettes le 29 jan­vier 2017 (voir ci-contre) ?

 

Cette incu­rable obso­les­cence est-elle com­pa­tible avec le fait d’exposer ? « À la Frise, je n’ai pas choisi ce type de des­sins, trop stric­te­ment poli­tiques. J’en ai sélec­tion­nés qui ne néces­sitent pas d’être un pro­fes­sion­nel de l’info pour être com­pris. »

 

 

Si les des­sins expo­sés arborent des thé­ma­tiques plus légères, ils n’en sont pas moins emprunts du style très recon­nais­sable de Lara, épuré et ner­veux. En un mot, effi­cace.

 

 

Adèle Duminy

 

 

 

Infos pratiques

 

Le Frise, café res­tau­rant

150 cours Berriat, à Grenoble

 

Exposition « Dessins de cam­pagne », de Lara

Du 3 février au mois de mars 2017

 

commentez lire les commentaires
4642 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.