Appel Forêt -
Ce 4 février a été inaugurée l'exposition des croquis de dessinateurs organisée par le musée de l'Ancien évêché sur son mur d'enceinte, rue Très-Cloîtres.

Les dessinateurs de rue à la Une sur le mur d’enceinte de l’Ancien évêché

Les dessinateurs de rue à la Une sur le mur d’enceinte de l’Ancien évêché

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE VIDÉO – Jean-Pierre Barbier, le président du département de l’Isère, et Éric Piolle, le maire de Grenoble, ont inauguré, ce samedi 4 février, la première exposition hors les murs qu’ait jamais organisée le musée de l’Ancien Évêché. Cinquante-quatre agrandissements de dessins croqués par six dessinateurs de rue professionnels s’offrent désormais à la vue des passants sur le mur d’enceinte de l’Ancien Évêché, côté Très-Cloîtres.

 

 

 

 

Isabelle Lazier, la conservatrice du musée de l'Ancien évêché présente l'exposition. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Isabelle Lazier, la conser­va­trice du musée de l’Ancien Évêché, en train de pré­sen­ter l’ex­po­si­tion. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Les habi­tants, depuis plus de vingt ans, regardent ce mur en se deman­dant ce qu’ils peuvent en faire », a rap­pelé Éric Piolle, le maire de Grenoble, ce samedi 4 février au sujet de d’en­ceinte de l’Ancien Évêché, côté Très-Cloîtres.

 

Des habi­tants désor­mais satis­faits puisque l’é­dile inau­gu­rait jus­te­ment, en com­pa­gnie de Jean-Pierre Barbier, le pré­sident du dépar­te­ment, la toute pre­mière expo­si­tion orga­ni­sée hors les murs par le musée de l’Ancien Évêché sur la véné­rable enceinte de l’an­cien palais épis­co­pal. Une expo­si­tion pour le moins aty­pique qui consiste en une longue fresque murale sur laquelle ont été repro­duits les agran­dis­se­ments de cin­quante-quatre des­sins et cro­quis réa­li­sés par six “urban sket­chers » – ou des­si­na­teurs de rue – professionnels.

 

 

 

Un espace culturel de rue ouvert sur la ville

 

 

Le mur d’en­ceinte de l’Ancien Évêché, côté rue Très-Cloîtres, qui n’é­tait jus­qu’a­lors qu’une longue muraille haute, grise et triste, offre désor­mais à la vue des pas­sants des scènes de la vie quo­ti­dienne cro­quées in situ par ces des­si­na­teurs de renom. Une manière de confé­rer à ce mur « un nou­veau carac­tère, celui d’es­pace cultu­rel de rue ouvert sur la ville », s’est enthou­sias­mée la conser­va­trice du musée de l’Ancien Évêché.

 

Retour en images sur quelques épi­sodes de cette inauguration.

 

 


Reportage Joël Kermabon

 

 

Cinquante-quatre dessins retenus sur une centaine

 

 

Cette pre­mière expo­si­tion, qui en pré­fi­gure d’autres, est le résul­tat d’une com­mande du dépar­te­ment de l’Isère. Elle fait écho à l’expo­si­tion « Pic & Bulle, la mon­tagne dans la BD », dans la conti­nuité de la pre­mière sai­son de son opé­ra­tion Paysage > Paysages, l’un des mar­queurs forts de la poli­tique cultu­relle 2015 – 2016 impul­sée par le dépar­te­ment. Une vraie réus­site pour Jean-Pierre Barbier, qui en dresse un rapide bilan.

 

Un extrait des dessins de la fresque. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Un extrait des des­sins de la fresque. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Pendant trois mois, toute l’Isère s’est mobi­li­sée pour ses pay­sages […] Deux cents par­te­naires, cent-soixante ren­dez-vous, 135 000 per­sonnes ont été direc­te­ment tou­chés par cette expo­si­tion », se féli­cite l’élu.

 

C’est après un “sketch tour”, voyage en bus entre Grenoble, La-Tour-du-Pin et l’Isle-d’Abeau, et un “sketch crawl », mara­thon de des­sin qui s’est déroulé à Grenoble dans le quar­tier Notre-Dame, que les des­si­na­teurs de rue Ben Bert, Emdé, Lapin, Maja, Gérard Michel et Tazab ont pu don­ner libre cours à leur ins­pi­ra­tion. Accompagnés par deux cents par­ti­ci­pants, des­si­na­teurs débu­tants ou aguer­ris, ils ont ainsi livré, au terme de ce périple hors du com­mun, une cen­taine de savou­reux cro­quis dont cin­quante-quatre ont été rete­nus pour figu­rer sur la fresque.

 

 

 

« Casser l’effet frontière avec la rue Très-Cloître »

 

 

Un pro­jet attendu de longue date par les habi­tants du quar­tier Alma-Très-Cloîtres (qui jouxte la place Notre-Dame), appuyés par l’as­so­cia­tion Mosaïque des acteurs du quar­tier (Amaq) Très-Cloître, la Maison des habi­tants centre-ville et la table de quar­tier locale. Le chal­lenge à rele­ver ? « C’était com­ment embel­lir ce mur, com­ment le rendre plus agréable et com­ment cas­ser cet effet fron­tière qu’il y a avec la rue Très-Cloître », a expli­qué Éric Piolle. Mais pas seule­ment « puis­qu’il s’a­gis­sait aussi de sou­te­nir le dyna­misme des com­merces et des acteurs du quar­tier comme la Ville, la Métropole, l’État cherchent à le faire ». Et de conclure : « Comme par­tout en ville, l’art peut vrai­ment chan­ger notre quo­ti­dien, sous toutes ses formes, toutes ses décli­nai­sons. »

 

Le mur d'enceinte de l'Ancien évêché sous ses nouveaux atours. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le mur d’en­ceinte de l’Ancien Évêché sous ses nou­veaux atours. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Ce n’est pas Jean-Pierre Barbier qui lui a apporté la contra­dic­tion. « L’art est mul­tiple, il n’y a pas d’art majeur, il n’y a pas d’art mineur, l’art c’est l’ex­pres­sion des artistes quels qu’ils soient. Dessinateurs de BD, de rue… Peu importe, l’art doit pou­voir s’ex­pri­mer sous toutes ses formes », a déclaré l’élu lors de son dis­cours inaugural.

 

Le pré­sident du dépar­te­ment, en sa qua­lité de tuteur de l’o­pé­ra­tion ayant abouti à la renais­sance du mur d’en­ceinte, n’a pas man­qué d’é­vo­quer l’im­por­tante impli­ca­tion du quar­tier et de l’as­so­cia­tion Amaq. Mais aussi l’ef­fi­ca­cité du par­te­na­riat du Département avec son « com­pa­gnon de route » de cir­cons­tance. En l’oc­cur­rence, la ville de Grenoble.

 

L’occasion pour Jean-Pierre Barbier, s’a­dres­sant à Éric Piolle, de glis­ser une de ses petites phrases « à tiroir » : « Compagnon de route un jour, com­pa­gnon de route tou­jours ! », a‑t-il lancé, pro­vo­quant ainsi quelques rires dans l’assemblée.

 

 

Joël Kermabon

 

 

Une plaquette pour en savoir plus

 

Le Département de l’Isère et le musée de l’Ancien Évêché ont éga­le­ment publié une pla­quette de 28 pages, Paysages en Isère. Croquis d’ur­ban sket­chers, pré­sen­tant une par­tie des des­sins réa­li­sés lors du sketch tour et du sketchcrawl.

 

Outre le déroulé du tra­vail réa­lisé par les des­si­na­teurs pro­fes­sion­nels repro­duit sur le mur d’en­ceinte, elle donne à voir une sélec­tion des des­sins de par­ti­ci­pants ama­teurs. L’ouvrage per­met ainsi d’apprécier les dif­fé­rents styles et regards des artistes mais aussi d’en savoir plus sur les diverses tech­niques pic­tu­rales mises à contribution.

 

La pla­quette est gra­tuite et peut être reti­rée à l’ac­cueil du musée.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

C'est parti pour les Détours de Babel qui proposent jusqu'au 7 avril trois semaines de voyage dans les « sons et musique d’ici et d’ailleurs » en Isère.Souad Asla, projet Lemma. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Détours de Babel : c’est parti pour trois semaines d’immersion dans un « océan de mondes sonores »

REPORTAGE VIDÉO - Les tout premiers concerts parmi les 90 programmés en Isère dans le cadre de cette 8e édition des Détours de Babel ont marqué, Lire plus

Carnaval du centre ancien de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Grer'net
Vélos-chars, turbans et fanfare pour le carnaval du Grenoble ancien

REPORTAGE VIDÉO - Les commerçants des rues Chenoise et Très-Cloîtres, appuyés par le collectif Les boîtes à vélo et la Maison des habitants, organisaient leur Lire plus

La façade du théâtre Sainte-Marie-d'en-Bas. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Théâtre de Sainte-Marie‑d’en-Bas : la nouvelle équipe en ordre de marche

EN BREF - Antonio Placer et sa compagnie, Alma musique, assurent depuis l'automne dernier la direction du Nouveau théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas situé rue Très-Cloîtres. Un bail de Lire plus

Cliché d'Émile Savitry. Expo Musée Géo Charles. DR
Patrimoine, dis-moi où sont les plus beaux spectacles !

IDÉES SORTIES – Voilà plus de trente ans que le troisième week-end de septembre met à l’honneur le patrimoine avec ses Journées européennes. Fort bien. Lire plus

Elévage ferme cochet, GAEC du Thicaud - Adabel
Flâneries de fin d’été sur les balcons de Belledonne

SÉRIE ÉTÉ - Que diriez-vous d'une petite virée dans le massif de Belledonne, pour cette dernière de notre série été ? Bordée au sud par Lire plus

Potelets décorés. Rue Chenoise © Joël Kermabon - placegrenet.fr
Redynamisation des rues Très-Cloîtres et Chenoise : les habitants mobilisés

REPORTAGE VIDÉO - Éric Piolle a inauguré, ce samedi 20 juin, deux projets d'embellissement des secteurs Très-Cloîtres et Chenoise. Prenant les formes de fresques et Lire plus

Flash Info

|

03/08

18h30

|

|

03/08

11h56

|

|

03/08

10h37

|

|

03/08

9h41

|

|

02/08

11h42

|

|

02/08

10h23

|

|

31/07

20h28

|

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

Les plus lus

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin