Gabriac, candidat de Civitas aux législatives sur la 2e circonscription de l’Isère

sep article



Le fondateur des Jeunesses nationalistes, mouvement de l’extrême droite radicale française dissous en juillet 2013 par voie de décret présidentiel, a annoncé ce 27 janvier sa candidature à la députation pour le compte de Civitas, « lobby catholique traditionaliste » devenu parti politique en 2016.

 

 

L’annonce ne sur­prend pas. Le sul­fu­reux mili­tant d’ex­trême droite n’a­vait pas caché, cou­rant sep­tembre 2016, qu’il avait « décidé de prendre des res­pon­sa­bi­li­tés dans le mou­ve­ment Civitas pour conti­nuer son com­bat sur des prin­cipes poli­tiques sans conces­sion ». Il se pré­sente aux légis­la­tives sur la cir­cons­crip­tion cou­vrant les can­tons d’Échirolles, Eybens, Saint-Martin-d’Hères et Vizille.

 

Militant depuis ses 13 ans dans la mou­vance natio­nale, Alexandre Gabriac, 26 ans, a déjà été can­di­dat à plu­sieurs élec­tions dans l’Isère et a été élu plus jeune conseiller régio­nal de France en 2010 sur la liste de Bruno Gollnisch. Ce n’est que par la suite qu’il a créé et dirigé les Jeunesses natio­na­listes, dis­soutes trois ans plus tard par le gou­ver­ne­ment socia­liste.

 

 

Civitas : de l’association au parti politique

 

 

C’est Christiane Canestrari, 30 ans, mère de trois enfants tra­vaillant dans le sec­teur de l’en­fance, qui sera sa sup­pléante. Cette der­nière, qui a milité quatre ans au Front natio­nal et a été élue conseillère muni­ci­pale d’Échirolles en 2014, a quitté le Front natio­nal en octobre 2014 pour fon­der le groupe d’é­lus natio­na­listes indé­pen­dant Échirolles fait front. Elle a déjà été sup­pléante aux élec­tions dépar­te­men­tales de 2015 sur le can­ton d’Échirolles et figure, par ailleurs, au nombre des membres de la Coalition pour la vie et la famille.

 

Alexandre Gabriac s’est engagé à défendre les pre­mières mesures du pro­gramme éla­boré par Civitas, deve­nue parti poli­tique le 23 juin 2016. L’association s’é­tait notam­ment fait remar­quer par ses prières de rue lors de la Manif pour tous ou encore par sa cam­pagne de lutte contre l’a­vor­te­ment.

 

JK

 

Aides aux commerçants
commentez lire les commentaires
6351 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. sep article