Appel Forêt -
Une piste de la station du Col de Porte. © S. Merindol

La station du col de Porte a dépassé son objectif de 30 000 euros sur Ulule

La station du col de Porte a dépassé son objectif de 30 000 euros sur Ulule

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Ça y est, la station du Col de Porte a recueilli 30 000 euros de dons ! En difficulté, celle-ci avait fait appel au financement participatif, le 4 décembre 2016. Une victoire pour la petite station située dans le Parc naturel régional de Chartreuse : elle dépasse même ses objectifs et revoit ses ambitions à la hausse.

 

 

 

Piste du col de Porte Hivers 2016. ©S.Merindol

Piste du col de Porte, hivers 2016. © S. Merindol

En moins de qua­rante jours, près de 230 contri­bu­teurs ont offert leur sou­tien à la sta­tion du Col de Porte sur la plate-forme de finan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif Ulule. Située à 1 326 m d’altitude en plein cœur du Parc natu­rel régio­nal de Chartreuse, la petite sta­tion n’est qu’à une quin­zaine de kilo­mètres de Grenoble, sur la com­mune de Sarcenas reliant le Sappey à Saint-Pierre-de-Chartreuse.

 

Après plu­sieurs sai­sons dif­fi­ciles et une fré­quen­ta­tion en baisse, celle-ci a été reprise en 2015 par un pas­sionné de mon­tagne : Didier Bic. Aucun inves­tis­se­ment struc­tu­rant n’ayant été réa­lisé depuis trente ans, l’hiver der­nier a été consa­cré à la remise aux normes et à la sécu­ri­sa­tion des équi­pe­ments. Des actions qui ont per­mis à la sta­tion d’ou­vrir en jan­vier 2016. L’exploitant des remon­tées méca­niques a ensuite dû lan­cer un appel à finan­ce­ment pour assu­rer sa pérennité.

 

 

 

« Il y a eu un engouement »

 

 

La plu­part des contri­bu­teurs ont apporté une aide de 50 à 100 euros, mais cer­tains sont allés jus­qu’à don­ner 200 ou 500 euros. Des entre­prises se sont éga­le­ment impli­quées dans le pro­jet, celles-ci ayant la pos­si­bi­lité de don­ner 1000, 2000 ou même 3 000 euros ou plus en échange de contre­par­ties pré­sen­tées sur Ulule.

 

Si Didier Bic se fait dis­cret sur ce point, on peut tou­te­fois rele­ver dans la liste des contri­bu­teurs des noms comme Glénat, Blueberry Films, la société de conseil CGMSE, le groupe Samse (“Les hommes en bleu”), Combe Savoie embal­lage, mais aussi l’ins­ti­tut de déve­lop­pe­ment de pro­jets indus­triels, et sur­tout Bruno Cercley, pré­sident du groupe Rossignol, et le groupe MND (Montagne et neige déve­lop­pe­ment), l’un des lea­ders mon­diaux de l’a­mé­na­ge­ment en mon­tagne. Impossible cepen­dant de connaître le mon­tant des contri­bu­tions ni les contre­par­ties attendues…

 

Ces finan­ce­ments repré­sentent une véri­table bouf­fée d’air pour la sta­tion de Chartreuse, à en croire Didier Bic, qui se montre « très content et peu étonné » du suc­cès de l’opération. En effet, c’est le sou­tien de nom­breux pra­ti­quants qui l’a encou­ragé à lan­cer une cam­pagne de finan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif. « Beaucoup avaient de l’attachement pour cette sta­tion et m’ont dit « si tu as besoin, on t’aide finan­ciè­re­ment », confie-t-il.

 

Téléski de la station du Col de Porte Hivers 2016 ©S.Merindol

Téléski de la sta­tion du Col de Porte, hivers 2016. © S. Merindol

 

Il sem­ble­rait donc que ce pro­jet ait déclen­ché un mou­ve­ment de sou­tien chez les habi­tués des lieux. « Il y a beau­coup de gens qui ont donné en racon­tant des anec­dotes, ou des his­toires qu’ils ont eues au col », explique Didier Bic. « On sent qu’il y a beau­coup d’affectivité par rap­port à cette petite sta­tion. Il y a eu un engoue­ment et des gens qui ont vrai­ment eu envie d’aider. »

 

 

 

Un quatrième projet dans les tuyaux

 

 

Une piste de la station du Col de Porte ©S.Merindol

Une piste de la sta­tion du Col de Porte ©S.Merindol

Quels sont les pro­jets de la sta­tion avec ces finan­ce­ments ? « Un télé­ski, qui ne rap­porte rien mais qui va rendre le site plus confor­table, sur­tout pour les parents, et de l’éclairage sur les pistes. Pour finir, on veut éga­le­ment mettre en place des modules pour les enfants, pour que ce soit plus ludique », affirme Didier Bic. Entendez un snow­park pour faire reve­nir les jeunes et les ados.

 

La somme de 30 000 euros étant dépas­sée, l’argent sup­plé­men­taire sera investi dans un qua­trième pro­jet, qui n’était pas pré­senté sur Ulule : le rem­pla­ce­ment du moteur ther­mique (die­sel) d’un télé­ski par un moteur élec­trique. « Pour tous les gens qui fré­quentent le site, ce sera plus tran­quille, plus calme, plus silen­cieux et moins pol­lué, explique Didier Bic. Je l’aurais bien mis tout de suite dans la cam­pagne mais ça m’aurait obligé à viser haut et je n’étais pas sûr d’y arriver. »

 

L’appel à finan­ce­ment n’est pas encore clos. La petite sta­tion a encore jus­qu’au ven­dredi 13 jan­vier pour recueillir des dons. Et Didier Bic se montre confiant : « Il y a des per­sonnes qui conti­nuent de par­ti­ci­per même après la fin de l’objectif parce qu’elles aiment bien le pro­jet ».

 

 

Lucine Hugonnard

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

LH

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Anouk Tronchet et sa planche
Anouk Tronchet, la jeune snowboardeuse iséroise aux pieds d’or, prend son envol

  PORTRAIT - Anouk Tronchet, 13 ans, est double championne de France de slopestyle (du snowboard artistique) chez les jeunes. Voilà pour le CV. Mais Lire plus

Vol libre : les alternatives au ski de piste.Parapente en hiver © Pixabay
Vol à ski et snowkite : les alternatives au ski de piste dans les Alpes

  FOCUS - Alors que les remontées mécaniques sont fermées en ce Noël 2020, la Fédération française de vol libre (FFVL) propose des alternatives aux Lire plus

Chamrousse devient partenaire du groupement des commerçants grenoblois Labelville

  EN BREF – La station de Chamrousse et Labelville, groupement des commerçants de Grenoble, ont officialisé leur partenariat ce lundi 13 janvier. Leur objectif : recréer Lire plus

La Chaud Vive
La station de ski abandonnée de La Chaud (Saint-Honoré 1500) revient à la vie avec “La Chaud vive !”

FOCUS - La station fantôme de La Chaud sur la commune de Saint-Honoré 1 500, en Matheysine, s'apprête à sortir d'un long sommeil, le 1er juin Lire plus

GEG lance la construction d’une station d’avitaillement GNV à La Tronche

FIL INFO - Gaz électricité de Grenoble (GEG) et Grenoble-Alpes Métropole ont lancé officiellement, ce lundi 11 mars, les travaux de construction d’une nouvelle station Lire plus

L'école Paul Bert à Grenoble fait appel au crowfunding afin de récolter les 5000 euros manquants pour sa classe verte Montagne et musique à Autrans.
Une école de Grenoble fait appel au crowdfunding pour sa classe verte

Comment financer le coût d'une classe verte Montagne et musique à Autrans ? Faute de subvention, les deux maîtresses des classes de CM1 et de CM2 Lire plus

Flash Info

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin