Des discussions engagées à Bercy pour permettre la relance rapide de l’activité

sep article



Rendez-vous avait été pris le 22 décembre. Alors que les ex-salariés et leurs soutiens occupaient toujours le site d’Ecopla pour empêcher les camions du groupe italien repreneur Cuki Cofresco d’en déménager les machines, une délégation s’était rendue à Chambéry pour y interpeller François Hollande, en visite en Savoie.

 

 

Si le conseiller de l’Élysée, Éric Dupas-Laigo, avait fina­le­ment reçu les sala­riés, et non le pré­sident – « une marque de mépris » pour le repré­sen­tant CGT Christophe Chevalier –, la ren­contre avait tou­te­fois débou­ché sur un ren­dez-vous fixé le 10 jan­vier à Bercy, en pré­sence du groupe ita­lien.

 

Au sor­tir de ce ren­dez-vous, les ex-Ecopla adoptent un lan­gage apaisé. « Le groupe Cuki et Les Amis d’Ecopla par­tagent une conver­gence de vues pour abou­tir à un par­te­na­riat indus­triel et com­mer­cial, notent-ils ainsi dans un com­mu­ni­qué publié notam­ment sur leur page Facebook. Les dis­cus­sions sont enga­gées pour en défi­nir les moda­li­tés et per­mettre la relance rapide de l’ac­ti­vité sur le site de Saint-Vincent-de-Mercuze. »

 

Mieux encore, ils estiment que « s’ouvre main­te­nant une période de construc­tion » à laquelle par­ti­ci­pe­rait tant les ex-Ecopla et le groupe ita­lien que le minis­tère de l’Économie, avec pour objec­tif « un redé­mar­rage de l’ac­ti­vité au cours du pre­mier semestre 2017 ».

 

 

 

Le projet de Scop visiblement abandonné

 

 

Des élé­ments de lan­gage loin de la méfiance géné­rale qui pré­va­lait deux semaines aupa­ra­vant, face aux camions venus d’Italie. Le pro­jet de Scop porté par les anciens sala­riés de l’en­tre­prise semble donc oublié, au pro­fit d’une col­la­bo­ra­tion avec le groupe repre­neur.

 

En pré­sen­tant leurs vœux pour 2017, les ex-Ecopla lan­çaient ce cri d’es­poir : « Puisse-t-elle être l’an­née de la renais­sance d’Ecopla ! » — À l’heure où la reprise d”« une acti­vité de pro­duc­tion de bar­quettes alu­mi­nium en France » semble se pré­ci­ser, le vœu est peut-être en passe de se concré­ti­ser. « Il est temps pour nous de retour­ner au tra­vail ! », concluent en tout cas, non sans opti­misme, les prin­ci­paux inté­res­sés.

 

 

FM 

 

 

Réduire ses déchets
commentez lire les commentaires
3086 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.