Actualité

Avrillier et Carignon, son meilleur ennemi, à nou­veau sur le devant de la scène

Avrillier et Carignon, son meilleur ennemi, à nou­veau sur le devant de la scène

FOCUS – Raymond Avrillier, maire adjoint hono­raire, et son vieil ennemi Alain Carignon, ancien ministre et maire de Grenoble, reviennent occu­per le devant de la scène poli­tique gre­no­bloise. Le conseil muni­ci­pal de ce lundi 19 décembre a en effet sta­tué sur la demande de mise en œuvre de la pro­tec­tion fonc­tion­nelle et juri­dique sol­li­ci­tée par Raymond Avrillier, le 14 octobre der­nier. En cause, le tract « Wanted » réa­lisé par le parti Les Républicains l’été der­nier. Une cam­pagne que l’an­cien élu qua­li­fie de « chasse à l’homme ».

TractsEtAffichesWanted-1Des demandes de pro­tec­tion fonc­tion­nelles il y en a à presque tous les ordres du jour du conseil muni­ci­pal de la Ville de Grenoble. C’est un peu la routine.

Mais celle sur laquelle a sta­tué l’as­sem­blée déli­bé­ra­tive ce 19 décembre, après sept heures de déli­bé­ra­tions, n’a­vait rien d’anodin.

Et pour cause puis­qu’il s’a­gis­sait, selon les termes de la déli­bé­ra­tion, de « mettre en œuvre la pro­tec­tion fonc­tion­nelle sol­li­ci­tée par M. Raymond Avrillier en date du 14 octobre 2016 et de prendre en charge les frais de pro­cé­dure et hono­raires d’a­vo­cats dus par la col­lec­ti­vité en lien avec le tract inti­tulé Wanted. »

Des actes de menaces et d’intimidation

Sur les visuels incri­mi­nés – tracts recto-verso et affiches – qui reprennent le gra­phisme des affiches de recherche de hors-la-loi du Far West, figurent les por­traits de vingt-cinq per­son­na­li­tés poli­tiques gre­no­bloises ayant pris part aux affaires de la Ville au cours des vingt der­nières années. Dont celui de Raymond Avrillier, ainsi dési­gné comme fai­sant par­tie des per­sonnes recher­chées. Le tout, assorti de la légende « Ils ont ruiné Grenoble ! ».

Raymond Avrillier, militant écologiste, adjoint au logement à Grenoble de 1995 à 2001.

Raymond Avrillier, mili­tant éco­lo­giste, adjoint au loge­ment à Grenoble de 1995 à 2001.

L’affiche avait été lar­ge­ment dif­fu­sée dans la ville et le tract dis­tri­bué dans les boîtes à lettres et relayé par la presse ainsi qu’en des termes vitrio­lés sur le site du col­lec­tif Les Républicains Grenoble, le chan­ge­ment animé par François Tarantini, secré­taire dépar­te­men­tal adjoint des Républicains de l’Isère. À la tête du col­lec­tif : l’an­cien ministre et maire de Grenoble, bête noire de Raymond Avrillier, Alain Carignon, en mal de retour sur la scène politique.

Dans son cour­rier très cir­cons­tan­cié, Raymond Avrillier, détaille et argu­mente lon­gue­ment sur des faits qui relèvent, selon lui, « d’actes de menaces et d’in­ti­mi­da­tion » et consti­tuent à ses yeux des motifs suf­fi­sants pour que sa pro­tec­tion fonc­tion­nelle soit prise en charge par la Ville.

Ce der­nier ne cache d’ailleurs pas son inten­tion de sai­sir le minis­tère public « afin de prendre les mesures de pré­ven­tion et [d”] agir sui­vant la loi […] compte tenu de la gra­vité de la mise en cause de l’élu et de la large dif­fu­sion du docu­ment et afin de pré­ve­nir des actes entraî­nés ou favo­ri­sés par l’ap­pel de M. Alain Carignon à la chasse à l’homme, actes qu’il a orga­nisé avec ses proches et qui sont relayés par l’ex­trême-droite […] », expose Raymond Avrillier. Qui fait valoir, pour jus­ti­fier la pro­tec­tion fonc­tion­nelle, « que les faits rap­por­tés sont liés à l’exer­cice passé des fonc­tions de conseiller muni­ci­pal et [d”] adjoint au maire de Grenoble ».

« À chaque fois que Carignon manque d’oxy­gène, ils arrivent avec la bonbonne ! »

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 59 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Troisième circonscription: Émilie Chalas revendique des soutiens de gauche, sur une “circo” aux candidatures multiples... et (parfois) discrètes
Troisième cir­cons­crip­tion de l’Isère : une “circo” aux can­di­da­tures mul­tiples… et par­fois très discrètes

FOCUS - À dix jours du premier tour des élections législatives anticipées, une campagne peu ordinaire se déroule sur la troisième circonscription de l'Isère. Le Lire plus

La Région retire sa subvention à Outdoor sport valley... pour avoir appelé à des JO respectueux de l'environnement
« Dîner des som­mets » : « Laurent Wauquiez refuse de se plier à la jus­tice », accuse l’op­po­si­tion socia­liste à la Région

EN BREF - Près d'un mois après la décision du tribunal administratif de Lyon, Laurent Wauquiez n'a toujours pas transmis à l'opposition socialiste la liste Lire plus

Trois membres de Conseils citoyens indépendants (CCI) de Grenoble dénoncent de possibles "dépenses frauduleuses"
Grenoble : trois membres de Conseils citoyens indé­pen­dants (CCI) sus­pectent des « dépenses frauduleuses »

FOCUS - Trois membres du conseil d'administration de l'ACCIG, entité juridique qui répartit à parts égales les subventions accordées aux Conseils citoyens indépendants de Grenoble, Lire plus

François Bayrou à Voiron pour sou­te­nir Élodie Jacquier-Laforge, can­di­date à sa réélec­tion dans la 9e cir­cons­crip­tion de l’Isère

FOCUS - Le président du MoDem François Bayrou s'est rendu à Voiron, mercredi 19 juin 2024, pour soutenir Élodie Jacquier-Laforge, députée sortante de la 9e Lire plus

Sur la première circonscription de l'Isère, le candidat LR-RN Alexandre Lacroix appelle à "l'union des droites républicaines"
Sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère, le can­di­dat LR-RN Alexandre Lacroix appelle à « l’u­nion des droites républicaines »

FLASH INFO - Alexandre Lacroix annonce officiellement sa candidature aux élections législatives sur la première circonscription de l'Isère, dans un communiqué en date du mardi 18 juin Lire plus

Alain Carignon demande à être désigné partie civile dans le cadre de l'affaire (présumée) Piolle-Martin
Alain Carignon demande à être dési­gné par­tie civile dans le cadre de l’af­faire (pré­su­mée) Piolle-Martin

FLASH INFO - Le conseiller municipal d'opposition de Grenoble Alain Carignon annonce demander à être désigné partie civile dans le cadre de l'affaire Piolle-Martin. Soit Lire plus

Flash Info

|

20/06

19h54

|

|

19/06

17h16

|

|

19/06

11h28

|

|

19/06

8h08

|

|

18/06

21h58

|

|

18/06

14h24

|

|

18/06

10h25

|

|

14/06

8h26

|

|

13/06

18h43

|

|

13/06

16h07

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Des élec­tions légis­la­tives… sous le signe de la confusion ?

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution

Politique| Hugo Prévost, can­di­dat Nouveau Front popu­laire sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère : « une démons­tra­tion de force républicaine »

Agenda

Je partage !