Appel Forêt -
Pierre Mériaux. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Ratification du traité sur le Lyon – Turin : un « scandale d’État » pour Pierre Mériaux

Ratification du traité sur le Lyon – Turin : un « scandale d’État » pour Pierre Mériaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – L’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité et sans véritable débat, le 22 décembre dernier, la ratification du traité franco-italien sur la ligne à grande vitesse Lyon – Turin. Ce vote autorise notamment le lancement des travaux du tunnel transfrontalier de 57 km estimé à 11 milliard d’euros. De quoi faire vivement réagir Pierre Mériaux, conseiller municipal délégué au tourisme et à la montagne, qui dénonce un « scandale démocratique et une gabegie d’argent public » sur fond de conflits d’intérêts croisés.

 

 

 

Les travaux de la ligne à grande vitesse (LGV) Lyon-Turin. © Leila Shahshahani - Montagnes magazine

Les tra­vaux de la ligne à grande vitesse (LGV) Lyon-Turin. © Leila Shahshahani – Montagnes magazine

« C’est un scan­dale démo­cra­tique, un scan­dale d’État que je tiens à dénon­cer for­te­ment parce que voter 11 mil­liards d’eu­ros sur un pro­jet inutile, sans débat démo­cra­tique, c’est vrai­ment incroyable ! », vitu­père Pierre Mériaux, conseiller muni­ci­pal EELV délé­gué au tou­risme et à la mon­tagne. La rai­son de ce coup de gueule de l’élu écologiste ?

 

L’adop­tion éclair (à par­tir de 0′ 38 dans la vidéo) par l’Assemblée natio­nale, le 22 décembre 2016 – en pre­mière lec­ture dans un hémi­cycle quasi désert –, de l’accord franco-ita­lien auto­ri­sant les tra­vaux défi­ni­tifs de la sec­tion trans­fron­ta­lière de la très contro­ver­sée ligne à grande vitesse (LGV) Lyon – Turin. Dont ceux concer­nant son ouvrage prin­ci­pal, le tun­nel de 57 km devant relier Saint-Jean-de-Maurienne au Val de Suse, en Italie.

 

 

 

Des lobbies privés qui pèseraient sur les décisions publiques

 

 

Seuls Cécile Duflot et Noël Mamère, les deux élus du parti Europe éco­lo­gie – Les Verts (EELV) pour lequel milite éga­le­ment Pierre Mériaux, ont voté contre ce texte porté à bout de bras par son rap­por­teur, Michel Destot, député de la 3e cir­cons­crip­tion de l’Isère. Une rati­fi­ca­tion adop­tée « en moins de cin­quante secondes », au grand dam des adver­saires du pro­jet, dont ceux de la Coordination des oppo­sants au pro­jet Lyon-Turin qui ont vive­ment réagi. Tout comme Pierre Mériaux qui, s’ap­puyant sur son exper­tise du dos­sier, conti­nue imper­tur­ba­ble­ment à dénon­cer un pro­jet inutile et ne déco­lère pas.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 76 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La collecte de textiles de la Métropole récolte 24 tonnes à mi-parcours
Les recours contre l’élection du président de la Métro et la désignation de délégués rejetés par la justice

  FLASH INFO — Les recours déposés suite à la réélection de Christophe Ferrari comme président de la Métro ont été rejetés par les magistrats Lire plus

Les actions pour lutter contre la pollution de l'air à Grenoble sont jugées en bonne voie mais pas pas toujours suffisantes.
La pollution de l’air en baisse dans l’agglomération grenobloise, mais les inégalités accrues face au covid-19

  FOCUS - Avec le confinement, la pollution de l'air a notablement baissé dans l'agglomération grenobloise, notamment le long des grands axes routiers. C'est ce Lire plus

Les actions pour lutter contre la pollution de l'air à Grenoble sont jugées en bonne voie mais pas pas toujours suffisantes.
Lutte contre la pollution de l’air : Grenoble sacrée meilleure élève derrière Paris… mais peut mieux faire

  FOCUS - Grenoble a été classée deuxième agglomération de France derrière Paris pour ses efforts en matière de lutte contre la pollution de l'air Lire plus

Les actions pour lutter contre la pollution de l'air à Grenoble sont jugées en bonne voie mais pas pas toujours suffisantes.
Pollution de l’air à Grenoble : la France condamnée par la cour de justice de l’Union européenne

EN BREF - Dans un arrêt rendu le 24 octobre, la cour de justice de l'Union européenne a condamné la France pour son incapacité à Lire plus

Coup d'envoides premières mesures pour réduire la pollution à l'ozone. Mais les interdictions de circulation attendront lundi et la fin du chassé-croisé...
Pollution de l’air : Bruxelles lève le ton contre le statu quo, Grenoble concernée

Régulièrement épinglée par Bruxelles pour dépasser les seuils de pollution de l'air, la France va-t-elle finir devant la Cour de justice de l'Union européenne ? Lire plus

Les actions pour lutter contre la pollution de l'air à Grenoble sont jugées en bonne voie mais pas pas toujours suffisantes.
Air Atmo constate une hausse de pollution “modérée” depuis CVCM… sans clore le débat

DÉCRYPTAGE - Quel impact a d'ores et déjà Cœurs de ville, cœurs de métropole sur la qualité de l'air à Grenoble ? Atmo Auvergne Rhône-Alpes Lire plus

Flash Info

|

31/07

20h28

|

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin