uneplandesauvergardecorinnebernardcreditseverinecattiaux_opt

Corinne Bernard : “Il faut un petit peu chan­ger ses habitudes”

Corinne Bernard : “Il faut un petit peu chan­ger ses habitudes”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

ENTRETIEN - Après la fermeture des bibliothèques Prémol et Hauquelin cet été, la pétition du collectif Touchez pas à nos bibliothèques continue de circuler pour demander à la Ville de Grenoble de faire marche arrière. Y compris sur son projet de “tiers-lieu” pour la bibliothèque Alliance. Le collectif appelle aussi à un moratoire sur les projets de reconversion des locaux. L’adjointe aux Cultures, Corinne Bernard, réagit à ces demandes, assure que la qualité du réseau est maintenue et que tout rentrera bientôt dans l'ordre… Faute de lancer le projet de la grande médiathèque métropolitaine qu’elle espérait, inaugurera-t-elle la première bibliothèque “tiers-lieu” de Grenoble ?

 

 

 

PlanDeSauvergardeCorinneBernardCreditSeverineCattiaux

Corinne Bernard, adjointe aux Cultures à Grenoble, le jour de l'annonce du "Plan de Sauvegarde des Services publics locaux de Grenoble". © Séverine Cattiaux – placegrenet.fr

 

Place Gre'net - Quand vous voyez la réaction des gens, ne regretterez-vous pas d’avoir fermé, cet été, deux bibliothèques de proximité, Hauquelin et Prémol, et d’être amenée à convertir la bibliothèque Alliance en “tiers-lieu” ?

 

 

Corinne Bernard :  Ce que je regrette surtout, c’est qu’on est en 2016, à un moment où on a un projet politique pour Grenoble… Mais l’État serre la vis aux collectivités pour faire des économies alors qu’on pourrait faire autrement, différemment… C’est surtout ça que je regrette.

 

UNESerieFermetureDesBibliothèquesCreditJoelKermabon-3

Fermeture de la bibliothèque Hauquelin. © Joël Kermabon – placegrenet.fr

Et puis à un moment, cette ville, eh bien oui… elle est très endettée, il y a des choix qui ont été faits avant nous, plutôt fastueux, des charges que n’avait pas à prendre la Ville mais qu’aurait dû prendre la Métropole, par exemple. C’est plutôt cela que je regrette […].

 

Alors oui, on a un cap difficile à passer. Moi j’aurais rêvé dans ce mandat de bâtir le projet de la grande bibliothèque qui nous manque, le projet d'une médiathèque métropolitaine, qui aurait pu fédérer, être ouverte peut-être sur d’autres amplitudes, quand les étudiants ont des partiels, etc. C’est ça l’équipement qui nous manque… Mais bon, voilà, les finances de la Ville sont ce qu’elles sont en ce moment… On va reconstruire le théâtre à Prémol, on va faire des actions d’investissements à d’autres endroits dans l’année 2017…

 

 

 

Comment votre majorité, qui s'était érigée en garante des services publics et de la proximité, en est arrivée à fermer trois bibliothèques, même si l’une des trois le sera en partie seulement, depuis le “pas de côté” récemment consenti par le maire de Grenoble ?

 

 

Corinne Bernard - Depuis 2014, on a d’abord lancé un projet d’établissement général. On a demandé à la direction des bibliothèques, comme aux autres directions, de travailler un projet d’établissement…

 

PlanDeSauvegardeDesServicesPublics2CreditSeverineCattiaux

Annonce à la Presse du "Plan de Sauvegarde des Services Publics Locaux de Grenoble". © Séverine Cattiaux – placegrenet.fr

Dans le cadre du projet qui nous préoccupe, il y a eu de nombreuses choses évoquées… comme par exemple faire une section jeunesse à la bibliothèque Kateb Yacine, déplacer la bibliothèque Jardin de ville à côté de la Maison de l’Internationale pour faire un pôle, etc. […].

 

Ensuite, en effet, ce projet d'établissement a un peu télescopé notre plan de sauvegarde des services publics locaux qu’on a dû mettre en œuvre. Et on a dû faire des propositions pour, comme le dit le maire de Grenoble, protéger ce socle des services publics, contre la baisse des dotations. Et du coup, il nous fallait trouver 14 millions d’euros. Donc toutes les directions se sont mises au travail. On a regardé dans cette direction, comme dans toutes les autres, les marges d’économies. Nous, c’était les départs à la retraite […] Il s'agit quand même d'un réseau de bibliothèques, où en 2016, on avait 198 agents de Grenoble. Ce ne sont pas que des agents de bibliothèques, il y a aussi des agents administratifs… C’est énorme !

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 75 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Lancement des 50 ans de la Villeneuve avec une grande fête de quartier les 24, 25 et 26 juin
Lancement des 50 ans de la Villeneuve avec une grande fête de quar­tier les 24, 25 et 26 juin

FLASH INFO – La Villeneuve de Grenoble fête ses 50 ans, du mois de juin 2022 au mois de juin 2023. Un anniversaire organisé par Lire plus

Les élus posent devant la plaque commémorative (c) Elias Muhlstein
Le nou­veau col­lège Lucie-Aubrac inau­guré presque cinq ans après l’in­cen­die de l’an­cien à La Villeneuve

EN BREF - Après avoir accueilli les premiers élèves en janvier 2022, le nouveau collège Lucie-Aubrac de la Villeneuve a été inauguré le vendredi 6 Lire plus

Grenoble: une mobilisation a fait fuir cinq ministres en visite à la Villeneuve. Manifestation à la Villeneuve contre les démolitions et la politique d'Emmanuel Marcon, à l'occasion de la venue de Jean Castex et quatre ministres à la Villeneuve de Grenoble, samedi 29 janvier 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Grenoble : en visite à la Villeneuve, Jean Castex et ses ministres ont esquivé une mani­fes­ta­tion contre la poli­tique du gouvernement

REPORTAGE - Le chef du gouvernement Jean Castex et quatre de ses ministres étaient en déplacement à la Villeneuve, ce samedi 29 janvier 2022 au Lire plus

Eric Piolle, dans le parc Paul Mistral, derrière la mairie, 28 janvier 2022 © Séverine Cattiaux- Place Gre'net
Venue de Jean Castex et de quatre ministres à Grenoble : « Nos villes ne sont pas des zoos », s’of­fusque Éric Piolle

FLASH INFO - «Nos villes ne sont pas des zoos (...)», s'est offusqué Éric Piolle, maire EEVL de Grenoble, ce vendredi 28 janvier 2022 au soir, critiquant Lire plus

Lancement des 50 ans de la Villeneuve avec une grande fête de quartier les 24, 25 et 26 juin
Jean Castex et quatre ministres visitent les quar­tiers Villeneuve d’Échirolles et Grenoble samedi 29 janvier

EN BREF — Le Premier ministre, accompagné de pas moins de quatre ministres, se rend en Isère samedi 29 janvier pour présider un nouveau Comité Lire plus

Les fonctionnaires de la BST contrôlent le propriétaire d'une moto-cross dépourvue de plaque d'immatriculation. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Lutte contre les rodéos urbains : la police en pre­mière ligne à Grenoble avec la bri­gade spé­cia­li­sée de terrain

REPORTAGE - Pour lutter contre les rodéos urbains, la Direction départementale de la sécurité publique de l'Isère a renforcé ses opérations de contrôles. Notamment dans Lire plus

Flash Info

|

27/06

15h07

|

|

27/06

11h44

|

|

27/06

11h06

|

|

27/06

10h59

|

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin