Appel Forêt -
Conditions de travail qui se dégradent pour les salariés de l'aide à domicile de l'ADPA, en grève ce jeudi 15 décembre, à Grenoble

Des salariés de l’ADPA, en grève, ont dénoncé la dégradation de leurs conditions de travail ce jeudi

Des salariés de l’ADPA, en grève, ont dénoncé la dégradation de leurs conditions de travail ce jeudi

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Une centaine de salariés de l’aide à domicile de l’ADPA (Accompagner à domicile pour préserver l’autonomie) a répondu à l’appel à la grève, lancé par le syndicat ADPA CGT, ce jeudi 15 décembre. Motif du malaise des professionnels de l’aide à domicile ? Les dégradations de leurs conditions de travail, consécutives à des mesures fraîchement annoncées par l’ADPA, association de loi 1901 à but non lucratif. 

 

 

Le ras­sem­ble­ment s’est tenu devant la nou­velle agence gre­no­bloise de l’ADPA, récem­ment inau­gu­rée, au 79 cours Jean-Jaurès. Il fai­sait suite aux déci­sions de l’as­so­cia­tion de sup­pri­mer cer­tains « avan­tages » à ses sala­riés, « avan­tages » pour­tant issus d’un accord d’entreprise.

 

Mais l’ADPA se trouve au pied du mur, prise à la gorge par un défi­cit qui se creuse depuis 2014, attei­gnant désor­mais 3 mil­lions d’eu­ros. En déses­poir de cause, elle a décidé de revoir à la baisse la majo­ra­tion des inter­ven­tions les dimanches et les frais kilo­mé­triques de ses quelque 750 pro­fes­sion­nels de l’aide à domicile.

 

 

Seulement 6 minutes de déplacement désormais indemnisées

 

 

Autre mesure qui génère colère et incom­pré­hen­sion : « L’ADPA a demandé dans son bud­get pré­vi­sion­nel au Conseil dépar­te­men­tal [l’un de ses finan­ceurs, ndlr] une prise en compte de seule­ment 6 minutes alors que les temps de dépla­ce­ment n’ont cessé d’augmenter ces der­nières années », rap­porte le syn­di­cat. Jusqu’à pré­sent, l’ADPA comp­tait 15 minutes comme temps de tra­vail effec­tif pour se rendre d’une per­sonne à une autre. Ce qui n’é­tait déjà pas excessif… 

 

En outre, le nombre de dépla­ce­ments au cours d’une jour­née de tra­vail va en aug­men­tant, car les durées d’in­ter­ven­tion à domi­cile sont plus courtes… La nou­velle orga­ni­sa­tion des équipes sur Grenoble a encore empiré les choses, le nombre d’aires d’in­ter­ven­tion étant passé de 16 à 3 sec­teurs avec le redécoupage…

 

 

Davantage de stress et de risques professionnels

 

 

Les déci­sions de l’ADPA auront pour consé­quence immé­diate la baisse de la rému­né­ra­tion des sala­riés de l’aide à domi­cile, pointe la CGT. Elles sont en outre sus­cep­tibles d’en­gen­drer davan­tage de stress et de risques pro­fes­sion­nels, tan­dis que l’ab­sen­téisme est déjà élevé à l’ADPA. Régleront-elles, au demeu­rant, les pro­blèmes struc­tu­rels et finan­ciers que ren­contre l’as­so­cia­tion ? Rien n’est moins sûr. En atten­dant, les valeurs de l’é­co­no­mie sociale et soli­daire que porte la struc­ture en prennent un coup…

 

 

SC

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Speed Meeting entre habitants de la Métropole et acteurs de la finance solidaire lundi 9 novembre
Speed Meeting entre habitants de la Métropole et acteurs de la finance solidaire lundi 9 novembre

  FLASH INFO — Malgré le confinement, le Mois de l'ESS (Économie sociale et solidaire) a bel et bien lieu. Et c'est à cette occasion Lire plus

UNE Solenciel
Solenciel remporte un prix régional pour son travail d’aide à la réinsertion des prostituées

  [caption id="attachment_298472" align="alignright" width="380"] Solenciel[/caption] FLASH INFO - Le prestataire de nettoyage écologique et solidaire grenoblois Solenciel a remporté le 8 juin 2020 le Lire plus

Le Conseil métropolitain, réuni en visioconférence, a débloqué cinq millions d'euros d'aide à l'économie locale, mercredi 29 avril 2020. © Grenoble Alpes Métropole
La Métropole grenobloise débloque cinq millions d’euros en soutien aux TPE

  EN BREF – La Métropole grenobloise a décidé de créer un fonds de solidarité à destination des très petites entreprises. Les aides directes aux Lire plus

Mois de l’ESS : en région grenobloise, « l’économie sociale et solidaire s’ouvre à d’autres champs »

  TROIS QUESTIONS À — Le Mois de l'ESS se tient dans la Métropole grenobloise du 1er au 30 novembre. L'occasion de s'intéresser aux évolutions Lire plus

Neutrons et recherche : l’ILL va investir 40,3 millions d’euros à Grenoble pour rester dans la course

FOCUS – Des neutroniciens du monde entier se sont réunis à l’Institut grenoblois Laue-Langevin (ILL) à l'occasion de l’« ILL and ESS user meeting » Lire plus

Trois questions à Amélie Artis, enseignante à Sciences Po Grenoble, qui accueille un séminaire pour clore le Mois de l'Économie sociale et solidaire (ESS).
ESS en Isère : l’emploi croît dans les coopératives et mutuelles, mais pas dans le secteur associatif

TROIS QUESTIONS À - Sciences Po Grenoble organise, en partenariat avec Grenoble-Alpes Métropole, un séminaire sur la coopération entre les structures de l'ESS et les Lire plus

Flash Info

|

31/07

20h28

|

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin