Tribune de Jérôme Cucarollo, suite à la manifestation du 5 décembre contre CVCM. Cet entrepreneur à vélo défend le recul du 4 roues dans les centres-villes.

Ouvrez les yeux : l’avenir des centres-villes pédale, et il est devant vous !

Ouvrez les yeux : l’avenir des centres-villes pédale, et il est devant vous !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

TRIBUNE LIBRE – Jérôme Cucarollo, « jeune entrepreneur à vélo et amoureux de sa ville » réagit suite à la manifestation de commerçants qui s’est tenue le lundi 5 décembre dernier à Grenoble contre le projet de piétonnisation Cœurs de ville, cœurs de métropole (CVCM) et l’un de ses axes forts : la fermeture à la circulation du boulevard Agutte-Sembat.

 

 

 

Jérôme Cucarollo, 29 ans, cofondateur de la Scop Toutenvélo Grenoble, et, par ailleurs, porte-parole d'EELV Rhône-Alpes. DR

Jérôme Cucarollo, 29 ans, cofon­da­teur de la Scop Toutenvélo Grenoble, et, par ailleurs, porte-parole d’EELV Rhône-Alpes.

Lundi 5 décembre, dès 8 heures, de 200 à 300 com­mer­çants (500 selon les orga­ni­sa­teurs), étaient pré­sents pour blo­quer le centre-ville, sui­vis d’une tren­taine de camions et leur concert de klaxons.

 

Des mobi­li­sa­tions de ce type, Grenoble en a connues, par exemple contre la construc­tion des lignes A et C de tramway.

 

 

 

Mais aujourd’hui, qui remet­trait en cause ces amé­na­ge­ments et pré­fè­re­rait des Grands Boulevards à 2 x 3 voies et une Rocade Nord au lieu du tram C ? Personne. Alors, pour une fois, en tant qu’acteurs éco­no­miques, soyons tous intel­li­gents, évi­tons-nous cet inutile gas­pillage d’énergie, et ne lais­sons pas les ten­ta­tions minables de récu­pé­ra­tion poli­ti­ciennes nous polluer.

 

N’oublions pas que ceux, PS, LR, qui font sem­blant de vous sou­te­nir aujourd’hui, sont des hypo­crites qui encou­ra­geaient hier l’installation de grandes sur­faces en péri­phé­rie, puis les ont lais­sées ouvrir le dimanche, fra­gi­li­sant tou­jours plus le com­merce de centre-ville.

 

 

 

« Vélo, marche à pied ou transports en commun sont vos amis »

 

 

Vous aimez vos com­merces, vos entre­prises. Vous leur avez tout donné, vos soirs, vos week-ends, votre temps libre, par­fois quelques che­veux et bien plus encore. Votre objec­tif est de les faire vivre, en ren­dant les clients aussi satis­faits que pos­sible, et vous avez rai­son. Vous faites la vita­lité et l’animation des centres-villes. Mais ne vous y trom­pez pas : le vélo, la marche à pied ou les trans­ports en com­mun sont vos amis.

 

Selon un récent rap­port du Gart (Groupement des auto­ri­tés res­pon­sables des trans­ports), qu’on ne pourra pas taxer de dan­ge­reux éco­lo­giste car pré­sidé par un séna­teur LR : « Associer la vita­lité des com­merces à la capa­cité d’y accé­der en voi­ture est une idée reçue dont le moins que l’on puisse dire est qu’elle a la vie dure. Celle-ci ne résiste pas à l’épreuve des faits. Les consom­ma­teurs des com­merces de centre-ville viennent majo­ri­tai­re­ment faire leurs achats à pied ou à vélo et, si l’on ajoute les usa­gers des trans­ports publics, la pro­por­tion atteint 80 %. »

 

Il est donc temps de faire quelques constats de bon sens.
La mul­ti­pli­ca­tion des centres com­mer­ciaux géants et des auto­routes pour y accé­der a tué les centres-villes. Croire que favo­ri­ser encore plus la cir­cu­la­tion auto­mo­bile inver­sera la ten­dance est une affir­ma­tion pour le moins étrange.

 

La pol­lu­tion atmo­sphé­rique tue une per­sonne tous les trois jours à Grenoble. C’est tout sim­ple­ment inad­mis­sible. Plus per­sonne ne veut vivre dans une ville lacé­rée par des auto­routes urbaines bor­dées de façades salies par la pol­lu­tion et de trot­toirs minus­cules où une pous­sette cir­cule à peine.

 

Partout en Europe, les centres-villes des com­munes qui ont fait le choix de réduire for­te­ment la place de l’automobile voire de la sup­pri­mer, se revi­ta­lisent et leurs com­merces se portent mieux que les autres.

 

 

 

« Le temps du tout-voiture est désormais totalement dépassé »

 

 

Des solu­tions existent déjà ! Libérés de l’agression auto­mo­bile, les nou­veaux axes réser­vés aux trans­ports doux seront peu­plés de citoyens déten­dus, se sen­tant en sécu­rité et pre­nant le temps de regar­der les vitrines, d’entrer dans les maga­sins ou de prendre un verre en ter­rasse avec toute la famille. Les gens, l’environnement, l’économie des centres-villes : tout le monde a à y gagner !

 

Partout en France, sans pétrole et sans pol­luer, on sait déjà trans­por­ter de la mar­chan­dise ou des per­sonnes sur plu­sieurs kilo­mètres, laver des vitres, répa­rer des fuites d’eau, refaire l’électricité, vendre de la nour­ri­ture, répa­rer des vélos ou des voi­tures… et sou­vent de manière moins chère et plus rapide qu’avec des trans­ports moto­ri­sés ! Il faut main­te­nant don­ner sa chance à cette nou­velle éco­no­mie du vélo, qui ne peut être que béné­fique pour les centres urbains, tant pour ses habi­tants que pour l’ensemble de l’activité économique.

 

Il suf­fit d’ouvrir les yeux, de faire un pas de côté et d’être prêt à expé­ri­men­ter. Aucun moyen de trans­port n’a à lui seul toutes les solu­tions, mais le temps du tout-voi­ture est désor­mais tota­le­ment dépassé.

 

La Ville de Grenoble et la Métropole sou­haitent s’engager dans cette voie. Toutes et tous, acteurs éco­no­miques autant que poli­tiques, et plus lar­ge­ment citoyennes et citoyens, ne gâchons pas cette chance et sou­te­nons cette dynamique.

 

 

***

 

 

* Rappel : Les tri­bunes publiées sur Place Gre’net ont voca­tion à nour­rir le débat et à contri­buer à un échange construc­tif entre citoyens d’o­pi­nions diverses. Les pro­pos tenus dans ce cadre ne reflètent en aucune mesure les opi­nions des jour­na­listes ou de la rédac­tion et n’engagent que leur auteur.

Vous sou­hai­tez nous sou­mettre une tri­bune ? Merci de prendre au préa­lable connais­sance de la charte les régis­sant.

 

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Place Gre'net

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

L'ADTC révèle les lauréats pour l'aire grenobloise du Challenge Mobilité 2020
Faute de compétences et de moyens, la lutte contre la pollution de l’air réduite à la portion congrue à Grenoble

  FOCUS - Sur le front de la lutte contre la pollution de l'air, les rares mesures portées par la Ville de Grenoble sur les Lire plus

Femme trans retrouvée morte : une élue de la Ville de Grenoble dénonce (un peu trop vite?) un "meurtre transphobe"
Une quinzaine de vélos supposés volés découverts dans un squat à Grenoble par la police nationale

  FLASH INFO – La police nationale annonce avoir découvert dimanche 9 août une quinzaine de vélos volés à Grenoble, dont certains d'une valeur de Lire plus

Le 14 novembre, la justice se penchera à son tour sur l'opération Cœurs de ville cœurs de métropole. Le plan de circulation a été dispensé d'étude d'impact
Les comptages vélos et piétons à Grenoble désormais consultables en ligne

FLASH INFO - Les données des compteurs mesurant à Grenoble les trafics piétons et vélos sont désormais en ligne, consultables sur le site de l'observatoire Lire plus

A Grenoble, les professionnels de santé sont incités à opter pour l'option vélo. La réservation des deux-roues leur est réservée, et facilitée.
À Grenoble, le service Métrovélo désormais réservé aux professionnels de santé

  FIL INFO - À Grenoble, les professionnels de santé sont incités à choisir l'option vélo. La réservation d'un vélo avec Métrovélo, le système de location Lire plus

A Grenoble, à partir du 1er janvier 2020, ce n'est plus Vélogik qui exploitera le service Métrovélo mais Cykléo. De quoi mettre fin à un épisode polémique ?
L’attribution du marché Métrovélo à Cykléo clôt l’étonnant épisode Vélogik

  ENQUÊTE - Depuis ce 1er janvier 2020, ce n'est plus Vélogik qui exploite le service Métrovélo mais Cykléo. La société parisienne a remporté la Lire plus

Militants de l'ADTC dénonçant la mise en danger des cyclistes sur les cheminements proposés par l'Aréa dans le cadre des travaux d'élargissement de l'A480 vendredi 26 avril 2019 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Travaux d’élargissement de l’A480 à Grenoble : l’ADTC accuse Area de mettre les cyclistes en danger

REPORTAGE - Les militants de l'ADTC (Association pour le développement des transports en commun, voies cyclables et piétonnes dans la région grenobloise) condamnent la manière dont Lire plus

Flash Info

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin