Actualité

Jean-Eric Mesmain, gérant de BicycloPresto à Grenoble juge inéquitable la réglementation Crit'Air. DR

Les air-ements du sys­tème Crit’Air et autres limites à l’a­mé­lio­ra­tion de la qua­lité de l’air

Les air-ements du sys­tème Crit’Air et autres limites à l’a­mé­lio­ra­tion de la qua­lité de l’air

TRIBUNE LIBRE – Entrepreneur gre­no­blois, spé­cia­liste des ques­tions éner­gé­tiques et d’en­vi­ron­ne­ment, Jean-Eric Mesmain réagit sur les aspects qu’il juge « inéqui­tables » de la régle­men­ta­tion Crit’Air notam­ment mise en place dans l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise.

Jean-Eric Mesmain, gérant de BicycloPresto à Grenoble. DR

Jean-Eric Mesmain, gérant de BicycloPresto à Grenoble. DR

Fondateur de l’auto-entre­prise Bicyclopresto, signa­taire du plan cli­mat air éner­gie de l’ag­glo­mé­ra­tion, Jean-Eric Mesmain a passé cinq ans à l’Observatoire régio­nal de l’éner­gie et des gaz à effet de serre auprès de Rhonalpénergie Environnement et deux ans à la mai­rie de Seyssins auprès de Didier Migaud. Il a par­ti­cipé au plan de pro­tec­tion de l’at­mo­sphère, à la sur­veillance des bâti­ments de la Ville et à la rédac­tion du volet éner­gie du plan local d’urbanisme.

Il y a de la rumba dans l’air

Pour le riche c’est pépère

Une voi­ture pour chaque Crit’Air

Sa vie y va pas la refaire…

Tout d’a­bord, petite pré­ci­sion, l’at­mo­sphère est régle­men­tée par des aspects sani­taires : les plans de pro­tec­tion de l’at­mo­sphère qui s’at­tachent aux pol­luants (par­ti­cules fines, etc.) et les pro­to­coles de régle­men­ta­tion des émis­sions de gaz à effet de serre, comme Kyoto, qui s’at­tachent aux gaz qui réchauffent les basses couches de l’at­mo­sphère, comme le dioxyde de car­bone CO2 et le méthane CH4. Les médias parlent de l’un ou de l’autre sans trop de distinction.

En ins­tau­rant sans dis­cer­ne­ment le sys­tème Crit’Air, la légis­la­tion ne met pas en avant l’u­ti­li­sa­tion limi­tée d’un véhi­cule. La quan­tité de pol­luants émise dans l’at­mo­sphère étant le pro­duit de la dis­tance par les émis­sions du véhi­cule par kilo­mètre, on obtient en effet la même émis­sion pour un petit ou un grand par­cours, selon que son moteur émet plus ou moins. Les uti­li­sa­tions impor­tantes de véhi­cules entraînent ainsi une pol­lu­tion de fond quelle que soit la motorisation.

Que pen­ser, dès lors, d’un sys­tème avec Crit’Air 0 liée à l’u­ti­li­sa­tion d’un véhi­cule élec­trique avec zéro émis­sion moteur, alors que le réseau élec­trique euro­péen est désor­mais inter-connecté et que le char­bon uti­lisé dans les cen­trales ther­miques entraîne 23 000 morts pré­ma­tu­rés en Europe chaque année ?

Le parc auto­mo­bile renou­velé de manière accé­lé­rée par la réglementation

Lors de l’é­pi­sode de pol­lu­tion, j’ai été inter­viewé par le maga­zine C dans l’air. Je leur ai sug­géré un sys­tème plus éga­li­taire que j’a­vais connu au Texas en 2001. Dans cet État amé­ri­cain, en cas de risque de pluies ver­gla­çantes, tout le monde est exempté de se rendre à son tra­vail. Les entre­prises res­pectent cette règle puisque, ce jour-là, les assu­rances ne prennent pas en charge les dom­mages sur le tra­jet domi­cile tra­vail. Or le Texas est bien connu pour sa non-pros­pé­rité éco­no­mique 😉 L’ensemble des employeurs de la cuvette gre­no­bloise pour­raient ainsi ins­tau­rer de manière mas­sive du télé­tra­vail, d’au­tant que le sec­teur de l’in­for­ma­tique est très présent.

Évidemment, mon témoi­gnage n’a pas été repris car trop en déca­lage avec un sys­tème pro­posé par les lob­bies auto­mo­biles à seule fin de renou­ve­ler le parc de manière accé­lé­rée. En effet, le mar­ché étant saturé en France, un moyen après nous avoir vendu des véhi­cules est de recou­rir à la régle­men­ta­tion afin de les décla­rer obso­lètes. Mais accé­lé­rer le renou­vel­le­ment, c’est accé­lé­rer les phases où l’éner­gie est employée pour la construc­tion d’un véhi­cule et non pour son uti­li­sa­tion… Cf. illus­tra­tion par l’Ademe.

Pour ma part, je dis­pose d’un vieux die­sel qui a actuel­le­ment 230 000 km et qui devrait par­fai­te­ment tenir les 400 000 km. Il est par consé­quent au milieu de sa vie et, avec une dis­tance par­couru de moins de 10 000 km/an, je peux espé­rer le gar­der encore 17 ans.

Ne pas oublier l’ef­fi­ca­cité éner­gé­tique des bâtiments

Ensuite, que pen­ser de l’é­quité de lieu de ce sys­tème, attendu que le dis­po­si­tif a été levé le len­de­main d’une grosse trans­hu­mance d’au­to­mo­bi­listes vers nos sta­tions de mon­tagne ? Alors que le samedi, dans la cuvette gre­no­bloise, on fai­sait appel à notre civisme ! Quid enfin des publi­ci­tés sur les bus de la Semitag qui, en plein pic de pol­lu­tion, nous invitent à emprun­ter les lignes d’air France ? Ah ! J’oubliais l’ex­cep­tion du sec­teur aérien dans ce domaine…

Enfin, j’at­tire l’at­ten­tion sur la mau­vaise ges­tion de nos bâti­ments, res­pon­sables en hiver d’une bonne par­tie de la consom­ma­tion d’éner­gie pour leur chauf­fage. Tout comme les limi­ta­tions de vitesse, lorsque le dis­po­si­tif pré­fec­to­ral vigi­lance pol­lu­tion est activé – comme le 21 décembre 2016 –, une ligne est d’ailleurs consa­crée au chauf­fage de nos loge­ments : « maî­tri­ser la tem­pé­ra­ture de son loge­ment (chauf­fer sans excé­der 19 °C) ».

Impliquer les syn­dics d’im­meuble dans une démarche active per­met­trait de réduire rapi­de­ment les émis­sions par un res­pect de la régle­men­ta­tion exis­tante… Les publi­ci­tés sur France Inter de la part de RTE et du minis­tère de l’Écologie et du Développement durable en témoignent. Concernant mon loge­ment, je suis dans une démarche de mise en demeure de mon syn­dic après plu­sieurs ten­ta­tives de conci­lia­tion car il a décidé sans déci­sion d’as­sem­blée géné­rale que mon appar­te­ment serait chauffé à 21°C.

Conjointement à un effort du citoyen, il me semble per­ti­nent désor­mais d’im­pli­quer de manière plus ou moins coer­ci­tive – car le temps presse pour obte­nir des résul­tats pro­bants – un grand nombre d’en­tre­prises du bas­sin gre­no­blois vers cet objec­tif com­mun de pré­ser­va­tion de la qua­lité de l’air que nous respirons !

***

* Rappel : Les tri­bunes publiées sur Place Gre’net ont voca­tion à nour­rir le débat et à contri­buer à un échange construc­tif entre citoyens d’o­pi­nions diverses. Les pro­pos tenus dans ce cadre ne reflètent en aucune mesure les opi­nions des jour­na­listes ou de la rédac­tion et n’engagent que leur auteur.

Vous sou­hai­tez nous sou­mettre une tri­bune ? Merci de prendre au préa­lable connais­sance de la charte les régis­sant.

Place Gre'net

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Tribune libre: "un observatoire de l’eau ne peut être au service d’une vision politique, encore moins d’une industrie"
Tribune libre : « un obser­va­toire de l’eau ne peut être au ser­vice d’une vision poli­tique, encore moins d’une industrie »

TRIBUNE LIBRE - À l'occasion de la Journée mondiale de l'eau, vendredi 22 mars 2024, la branche grenobloise du collectif Scientifiques en rébellion signe une Lire plus

Tribune libre: "Montrons notre reconnaissance ainsi que notre amour au cinéma Le 6 Rex"
Tribune libre : « Montrons notre recon­nais­sance ainsi que notre amour au cinéma Le 6 Rex »

TRIBUNE LIBRE - Alors que le cinéma grenoblois historique le 6 Rex va fermer ses portes le mardi 26 mars 2024 à minuit, le militant Lire plus

Les nouvelles mesures liées au chauffage au bois en vigueur au 1er octobre 2024 sur la Métropole
Les nou­velles mesures liées au chauf­fage au bois en vigueur au 1er octobre 2024 sur la Métropole

FLASH INFO - Les nouvelles mesures liées au chauffage au bois doivent entrer en vigueur dans le Sud-Isère à compter du 1er octobre 2024, indiquent Lire plus

Tribune libre: "Des boîtes réutilisables dans les pizzérias pour dire stop aux cartons à pizza"
Tribune libre : « Des boîtes réuti­li­sables dans les piz­zé­rias pour dire stop aux car­tons à pizza »

TRIBUNE LIBRE - Matthieu Noirez, qui se décrit comme un "Grenoblois amateur de pizza mobilisé sur la question de la limitation des déchets", propose à Lire plus

Tribune libre | Jérémie Giono (PCF 38) : « Proche-Orient : agir, com­prendre et avan­cer, pour une paix juste et durable »

TRIBUNE - Début février 2024, le bilan des bombardements israéliens sur Gaza, déclenchés le 7 octobre 2023 en réaction à l'attaque terroriste du Hamas, dépasse Lire plus

Saint-Égrève : un col­lec­tif éco­lo­giste reven­dique une action de sabo­tage contre la cimen­te­rie Vicat

FOCUS - Un collectif écologiste a revendiqué une action de sabotage menée contre la cimenterie Vicat de Saint-Égrève, dans la nuit du dimanche 3 au Lire plus

Flash Info

|

12/04

14h06

|

|

12/04

13h33

|

|

11/04

12h01

|

|

10/04

19h58

|

|

10/04

16h43

|

|

09/04

16h21

|

|

09/04

15h20

|

|

09/04

10h46

|

|

08/04

22h04

|

|

08/04

11h54

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Les stages en immer­sion d’Éric Piolle

Société| « Violeur à la trot­ti­nette » à Grenoble : le sus­pect mis en exa­men et placé en déten­tion provisoire

Culture| Plus de 120 œuvres de Joan Miró à décou­vrir au Musée de Grenoble du 20 avril au 21 juillet 2024

Agenda

Je partage !