Benoît Hamon jeudi en Isère en soutien aux ex-salariés d’Ecopla France

sep article



Benoît Hamon vient visiter l’entreprise Ecopla à Saint-Vincent-de-Mercuze, jeudi 29 septembre. Le candidat à la primaire socialiste souhaite ainsi apporter son soutien aux salariés qui, depuis mars, occupent le site en attendant le résultat de l’appel de l’ordonnance du tribunal de commerce de Grenoble, le 5 octobre prochain.

 

En juin der­nier, la société avait été rache­tée, pour 1,5 mil­lion d’eu­ros, par son prin­ci­pal concur­rent, le groupe ita­lien Cuki Cofresco. Le tri­bu­nal avait alors écarté l’offre de reprise en Scop faite par une par­tie des sala­riés qui avaient réuni 2,3 mil­lions d’eu­ros.

 

Depuis, les sou­tiens se mul­ti­plient parmi la classe poli­tique. Cécile Duflot (can­di­date à la pri­maire des éco­lo­gistes), Jean-Christophe Cambadélis, Jean-Luc Mélenchon (can­di­dat à la Présidentielle) et Arnaud Montebourg (can­di­dat à la Présidentielle) se sont tour à tour ran­gés du côté des sala­riés. Jusqu’à Laurent Wauquiez qui, au titre de la Région, a annoncé une sub­ven­tion de 400 000 euros.

 

Alors ministre de l’Économie sociale, Benoît Hamon avait en 2012 contri­bué à la reprise en Scop de la société Smart Equipment Technology (SET), ins­tal­lée à Saint-Jeoire en Haute-Savoie, dont le rachat par un groupe amé­ri­cano-sin­ga­pou­rien avait été acté, en pre­mier juge­ment, par le tri­bu­nal de com­merce.

 

 

Ligue contre le cancer
commentez lire les commentaires
1630 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.