Fête des Tuiles 2016 : Grenoble en marche pour sa deuxième “Révolution”

sep article

FOCUS – Pour cette deuxième édition, la Fête des Tuiles s’invite à nouveau sur les cours Jean-Jaurès et de la Libération, samedi 4 juin. Le thème cette année : « En marche, la marche, ça marche ». Commémoration et festivités seront toujours au programme avec en prime des nouveautés et des surprises… Petit tour d’horizon.

 

 

 

Défilé des géants lors de la fête des tuiles 2015 sur le cours Jean Jaurès à Grenoble. © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr

Défilé des géants lors de la fête des tuiles 2015 sur le cours Jean-Jaurès à Grenoble. © Séverine Cattiaux – placegrenet.fr

La fête des Tuiles fait son retour à Grenoble, ce samedi 4 juin. Les cours Jean-Jaurès et de la Libération seront, une nouvelle fois, le théâtre (géant) de cet événement festif populaire. Après une édition 2015 « réussie » d’après les organisateurs, avec près de 80.000 promeneurs malgré l’arrivée de la pluie en fin de journée, la municipalité espère renouveler ce « succès ».

 

 

 

« Un grand évènement fédérateur »

 

 

Cette année, l’accent sera mis sur le thème de la marche : « On a souhaité trouver une thématique qui colle aux valeurs de notre ville et aux pratiques qu’on peut avoir », souligne Pascal Auclair, codirecteur de l’association Fusées, chargée par la ville de Grenoble d’organiser le spectacle participatif « Révolutions en cours ».

 

Un spectacle construit avec les habitants, notamment par le biais des MJC, et plus de soixante-dix commerçants. Et d’ajouter que cette thématique est en lien direct avec le Défilé des Tuiles. Comme l’an dernier, de nombreuses activités artistiques (chant et danse) seront également au programme.

 

Préparation de la Fête des Tuiles. Au centre Pascal Auclair, association Fusées. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Préparation de la Fête des Tuiles. Au centre Pascal Auclair, codirecteur de l’association Fusées. © Joël Kermabon

La Fête des Tuiles c’est un « grand évènement fédérateur », s’enthousiasme Eric Piolle, maire de Grenoble, qui rappelle qu’il s’agit avant tout de commémorer la Journée des Tuiles.

 

Petit rappel historique : le 7 juin 1788, des Grenoblois postés sur les toits défièrent à grand renfort de tuiles les troupes du roi Louis XVI venues arrêter les parlementaires de la province. Cette émeute constituerait les prémisses de la Révolution française.

 

Une vision de l’histoire qui, si elle n’est pas partagée par tous les spécialistes, est en tout cas chère à Eric Piolle : « L’idée [de la Fête des Tuiles, ndlr] est de s’ancrer dans l’Histoire, de se réapproprier l’Histoire. Beaucoup de gens ignoraient que la Révolution française avait commencé ici. »

 

 

 

« Nous espérons que tout le monde y trouvera son compte »

 

 

Les organisateurs affirment avoir voulu proposer un évènement riche. Mais aussi ayant « du sens pour l’ensemble de l’agglomération et pas que pour Grenoble ville », insiste Olivier Bertrand, conseiller municipal.

 

© Muriel Beaudoing - placegrenet.fr

© Muriel Beaudoing – placegrenet.fr

Depuis janvier, plusieurs associations et collectifs de Grenoble et de son agglomération sont sur le pont. « L’ampleur de la mobilisation a été amplifiée par rapport à l’année dernière », souligne Pascal Auclair. Et d’ajouter que des propositions ont émané du Département, de Voiron, de Bourgoin-Jallieu et de Pontcharra.

 

Par ailleurs, de nombreux commerçants des cours Jean-Jaurès et Libération se sont spontanément manifestés pour prendre part aux festivités. Des nouveautés et des surprises viendront également pimenter cette journée. « Nous espérons que ce sera un succès, que tout le monde y trouvera son compte. Autant les bénévoles qui se sont impliqués, les commerçants, les associations diverses, les collectifs comme le Défilé des Tuiles… Et si tout le monde s’y retrouve, ce sera un succès ! », affirme avec enthousiasme Olivier Bertrand.

 

Pour Pascal Auclair de l’association Fusées, il faut se « réapproprier l’espace urbain […] en proposant des rencontres ». Nul doute qu’il devrait y en avoir grâce à l’ensemble des activités proposées, dès le lever du soleil, avec les premières marches (cf. encadré).

 

 

 

« Permettre aux quartiers d’être présents au centre-ville »

 

 

Willy Lavastre, président de l'association Collectif du Défilé des Carnavals. DR

Willy Lavastre, président de l’association Collectif du Défilé des carnavals. DR

La Fête des Tuiles « fédère tout au long de l’année [le monde] associatif », juge Eric Piolle, maire de Grenoble. Willy Lavastre, président de l’association Collectif du Défilé des carnavals, abonde : « Toutes les associations peuvent participer […] on a tous notre place, que ce soit sur le défilé et le carnaval ». Et d’ajouter : « Cet évènement permet aux quartiers d’être présents au centre-ville […] Il y a un espace de valorisation magnifique pour les quartiers et les associations de quartier. »

 

En témoigne le défilé des Tuiles, temps fort de l’évènement. Depuis janvier 2016, l’association le Collectif du Défilé des carnavals a coordonné plus de 125 ateliers réunissant au total près de 700 personnes. Résultat : six chars s’ajouteront aux six créés en 2015. Le défilé comptera ainsi douze cortèges, composés d’un char, d’une mascotte, d’un groupe musical acoustique, d’une marionnette géante et d’une troupe d’habitants costumés qui réaliseront une chorégraphie particulière.

 

Par ailleurs, les marionnettes géantes issues des ateliers de fabrication des quartiers représenteront des enfants et adolescents de plusieurs régions de la planète (Maghreb, Japon, Inde, Pérou…). Départ au nord de Jaurès pour une arrivée boulevard des Alliés.

 

Défilé des géants lors de la fête des tuiles 2015 sur le cours Jean Jaurès à Grenoble. © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr

Défilé des géants lors de la fête des tuiles 2015 sur le cours Jean-Jaurès à Grenoble. © Séverine Cattiaux – placegrenet.fr

Le spectacle géant « Révolutions en cours » animera cette année encore les cours. Au programme : spectacles de danse et de chant d’ici et d’ailleurs, initiations danse et bals, zones détente, jeux et initiations sportives et pôles Famille pour petits et grands.

 

A noter : les habitants nés la première semaine de juin pourront fêter leur anniversaire dans les trois espaces prévus à cet effet. Un vide-grenier géant organisé par l’association Fusées sera par ailleurs organisé au croisement des cours Jean-Jaurès, Libération et des Grands-Boulevards.

 

Pour Olivier Bertrand, conseiller municipal, il n’y a pas de doute : « C’est le seul évènement qui a vraiment une dimension populaire, qui intéresse toutes les populations de Grenoble avec toute leur diversité et c’est ça l’objectif principal, c’est le faire ensemble ».

 

 

Alexandra Moullec

 

 

LES TEMPS FORTS DE LA FÊTE DES TUILES

 

Plan des animations de la fête des Tuiles 2016. © Ville de Grenoble

Plan des animations de la fête des Tuiles 2016. © Ville de Grenoble

Premier rendez-vous : « Les 6 heures de Grenoble ». Un parcours de 3,5 kilomètres ouvert aux coureurs et marcheurs à partir de 6 heures du matin et ce pendant six heures. Six départs auront lieu toutes les demi-heures avec, au programme, une course classique, une marche nordique avec balade photo, une marche en duo, une course avec chiens, une autre en famille dansée et, pour finir, une balade pour trottinettes, skateboards et longboards (skateboards plus longs permettant d’atteindre une plus grande vitesse).

 

Quarante balades seront ainsi organisées tout au long de la journée. Parmi celles-ci, les balades « presque parfaites », construites par et pour les habitants de l’agglomération, permettront de découvrir Grenoble autrement. De même que les balades incroyables : « Marche horaire », « Bons baisers de Grenoble », « Retour vers le futur »… tantôt contées, tantôt guidées par des passionnés.

 

A la recherche des « Rayés des Tuiles »

 

L’environnement sera à l’honneur avec « Ça remarche », promenade sur le recyclage organisée par la Régie de quartier de Villeneuve. Les plus gourmands ne seront pas en reste et pourront profiter de balades gastronomiques avec au menu : « Apéro-marché », « Midi des Tuiles » et « Goûter-Sucré ».

 

Autres nouveautés : le jeu « Retrouvez les Rayés des Tuiles » adapté de « Où est Charlie ». Objectif : trouver des personnes rayées dans la foule et résoudre le défi proposé. Si le défi est gagné, un laissez-passer permettra d’accéder à des lieux surprises, les « Trésors des Tuiles ». Par ailleurs, des défilés et parades rythmeront la journée. La SPA organisera « Adopte un chien.Gre », une promenade au cours de laquelle il sera possible d’adopter un fidèle compagnon à quatre pattes. Quant à l’association Entropie et la Maison des habitants des Eaux Claires, elles créeront des jardinières dans le cadre du dispositif « Jardinons nos rues ».

 

Retrouvez le programme complet sur le site de la ville

 

 

 

POUR PARTICIPER…

 

Fête des Tuiles. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fête des Tuiles. © Joël Kermabon – Place Gre’net

… au spectacle « Révolutions en cours »

 

Vous souhaitez devenir bénévoles pour participer à la dernière minute à l’organisation ou venir danser, chanter, marcher ?

 

Retrouvez toutes les infos sur le site de la ville de Grenoble ou auprès de l’association Fusées.

Courriel : mobilisation.rec2@gmail.com ;

Téléphone : 09 52 07 23 68 ;

Page Facebook.

 

 

… au défilé des Tuiles

 

Vous souhaitez participer aux derniers préparatifs ou joindre au cortège le jour J ?

Plus d’infos sur le site de la Ville ou en contactant le Collectif du Défilé des carnavals.

Courriel : defile.carnavals@gmail.com ;

Téléphone : 07 82 35 11 29.

 

 

commentez lire les commentaires
3141 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.