Fête des Tuiles 2016 : Grenoble en marche pour sa deuxième “Révolution”

sep article

Notre indépendance c

FOCUS – Pour cette deuxième édition, la Fête des Tuiles s’invite à nouveau sur les cours Jean-Jaurès et de la Libération, samedi 4 juin. Le thème cette année : « En marche, la marche, ça marche ». Commémoration et festivités seront toujours au programme avec en prime des nouveautés et des surprises… Petit tour d’horizon.

 

 

 

Défilé des géants lors de la fête des tuiles 2015 sur le cours Jean Jaurès à Grenoble. © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr

Défilé des géants lors de la fête des tuiles 2015 sur le cours Jean-Jaurès à Grenoble. © Séverine Cattiaux – placegrenet.fr

La fête des Tuiles fait son retour à Grenoble, ce samedi 4 juin. Les cours Jean-Jaurès et de la Libération seront, une nou­velle fois, le théâtre (géant) de cet évé­ne­ment fes­tif popu­laire. Après une édi­tion 2015 « réus­sie » d’après les orga­ni­sa­teurs, avec près de 80.000 pro­me­neurs mal­gré l’arrivée de la pluie en fin de jour­née, la muni­ci­pa­lité espère renou­ve­ler ce « suc­cès ».

 

 

 

« Un grand évè­ne­ment fédé­ra­teur »

 

 

Cette année, l’accent sera mis sur le thème de la marche : « On a sou­haité trou­ver une thé­ma­tique qui colle aux valeurs de notre ville et aux pra­tiques qu’on peut avoir », sou­ligne Pascal Auclair, codi­rec­teur de l’association Fusées, char­gée par la ville de Grenoble d’organiser le spec­tacle par­ti­ci­pa­tif « Révolutions en cours ».

 

Un spec­tacle construit avec les habi­tants, notam­ment par le biais des MJC, et plus de soixante-dix com­mer­çants. Et d’ajouter que cette thé­ma­tique est en lien direct avec le Défilé des Tuiles. Comme l’an der­nier, de nom­breuses acti­vi­tés artis­tiques (chant et danse) seront éga­le­ment au pro­gramme.

 

Préparation de la Fête des Tuiles. Au centre Pascal Auclair, association Fusées. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Préparation de la Fête des Tuiles. Au centre Pascal Auclair, codi­rec­teur de l’as­so­cia­tion Fusées. © Joël Kermabon

La Fête des Tuiles c’est un « grand évè­ne­ment fédé­ra­teur », s’en­thou­siasme Eric Piolle, maire de Grenoble, qui rap­pelle qu’il s’a­git avant tout de com­mé­mo­rer la Journée des Tuiles.

 

Petit rap­pel his­to­rique : le 7 juin 1788, des Grenoblois pos­tés sur les toits défièrent à grand ren­fort de tuiles les troupes du roi Louis XVI venues arrê­ter les par­le­men­taires de la pro­vince. Cette émeute consti­tue­rait les pré­misses de la Révolution fran­çaise.

 

Une vision de l’his­toire qui, si elle n’est pas par­ta­gée par tous les spé­cia­listes, est en tout cas chère à Eric Piolle : « L’idée [de la Fête des Tuiles, ndlr] est de s’ancrer dans l’Histoire, de se réap­pro­prier l’Histoire. Beaucoup de gens igno­raient que la Révolution fran­çaise avait com­mencé ici. »

 

 

 

« Nous espé­rons que tout le monde y trou­vera son compte »

 

 

Les orga­ni­sa­teurs affirment avoir voulu pro­po­ser un évè­ne­ment riche. Mais aussi ayant « du sens pour l’ensemble de l’agglomération et pas que pour Grenoble ville », insiste Olivier Bertrand, conseiller muni­ci­pal.

 

© Muriel Beaudoing - placegrenet.fr

© Muriel Beaudoing – placegrenet.fr

Depuis jan­vier, plu­sieurs asso­cia­tions et col­lec­tifs de Grenoble et de son agglo­mé­ra­tion sont sur le pont. « L’ampleur de la mobi­li­sa­tion a été ampli­fiée par rap­port à l’année der­nière », sou­ligne Pascal Auclair. Et d’ajouter que des pro­po­si­tions ont émané du Département, de Voiron, de Bourgoin-Jallieu et de Pontcharra.

 

Par ailleurs, de nom­breux com­mer­çants des cours Jean-Jaurès et Libération se sont spon­ta­né­ment mani­fes­tés pour prendre part aux fes­ti­vi­tés. Des nou­veau­tés et des sur­prises vien­dront éga­le­ment pimen­ter cette jour­née. « Nous espé­rons que ce sera un suc­cès, que tout le monde y trou­vera son compte. Autant les béné­voles qui se sont impli­qués, les com­mer­çants, les asso­cia­tions diverses, les col­lec­tifs comme le Défilé des Tuiles… Et si tout le monde s’y retrouve, ce sera un suc­cès ! », affirme avec enthou­siasme Olivier Bertrand.

 

Pour Pascal Auclair de l’association Fusées, il faut se « réap­pro­prier l’espace urbain […] en pro­po­sant des ren­contres ». Nul doute qu’il devrait y en avoir grâce à l’ensemble des acti­vi­tés pro­po­sées, dès le lever du soleil, avec les pre­mières marches (cf. enca­dré).

 

 

 

« Permettre aux quar­tiers d’être pré­sents au centre-ville »

 

 

Willy Lavastre, président de l'association Collectif du Défilé des Carnavals. DR

Willy Lavastre, pré­sident de l’as­so­cia­tion Collectif du Défilé des car­na­vals. DR

La Fête des Tuiles « fédère tout au long de l’année [le monde] asso­cia­tif », juge Eric Piolle, maire de Grenoble. Willy Lavastre, pré­sident de l’association Collectif du Défilé des car­na­vals, abonde : « Toutes les asso­cia­tions peuvent par­ti­ci­per […] on a tous notre place, que ce soit sur le défilé et le car­na­val ». Et d’ajouter : « Cet évè­ne­ment per­met aux quar­tiers d’être pré­sents au centre-ville […] Il y a un espace de valo­ri­sa­tion magni­fique pour les quar­tiers et les asso­cia­tions de quar­tier. »

 

En témoigne le défilé des Tuiles, temps fort de l’évènement. Depuis jan­vier 2016, l’association le Collectif du Défilé des car­na­vals a coor­donné plus de 125 ate­liers réunis­sant au total près de 700 per­sonnes. Résultat : six chars s’ajouteront aux six créés en 2015. Le défilé comp­tera ainsi douze cor­tèges, com­po­sés d’un char, d’une mas­cotte, d’un groupe musi­cal acous­tique, d’une marion­nette géante et d’une troupe d’habitants cos­tu­més qui réa­li­se­ront une cho­ré­gra­phie par­ti­cu­lière.

 

Par ailleurs, les marion­nettes géantes issues des ate­liers de fabri­ca­tion des quar­tiers repré­sen­te­ront des enfants et ado­les­cents de plu­sieurs régions de la pla­nète (Maghreb, Japon, Inde, Pérou…). Départ au nord de Jaurès pour une arri­vée bou­le­vard des Alliés.

 

Défilé des géants lors de la fête des tuiles 2015 sur le cours Jean Jaurès à Grenoble. © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr

Défilé des géants lors de la fête des tuiles 2015 sur le cours Jean-Jaurès à Grenoble. © Séverine Cattiaux – placegrenet.fr

Le spec­tacle géant « Révolutions en cours » ani­mera cette année encore les cours. Au pro­gramme : spec­tacles de danse et de chant d’ici et d’ailleurs, ini­tia­tions danse et bals, zones détente, jeux et ini­tia­tions spor­tives et pôles Famille pour petits et grands.

 

A noter : les habi­tants nés la pre­mière semaine de juin pour­ront fêter leur anni­ver­saire dans les trois espaces pré­vus à cet effet. Un vide-gre­nier géant orga­nisé par l’association Fusées sera par ailleurs orga­nisé au croi­se­ment des cours Jean-Jaurès, Libération et des Grands-Boulevards.

 

Pour Olivier Bertrand, conseiller muni­ci­pal, il n’y a pas de doute : « C’est le seul évè­ne­ment qui a vrai­ment une dimen­sion popu­laire, qui inté­resse toutes les popu­la­tions de Grenoble avec toute leur diver­sité et c’est ça l’objectif prin­ci­pal, c’est le faire ensemble ».

 

 

Alexandra Moullec

 

 

LES TEMPS FORTS DE LA FÊTE DES TUILES

 

Plan des animations de la fête des Tuiles 2016. © Ville de Grenoble

Plan des ani­ma­tions de la fête des Tuiles 2016. © Ville de Grenoble

Premier ren­dez-vous : « Les 6 heures de Grenoble ». Un par­cours de 3,5 kilo­mètres ouvert aux cou­reurs et mar­cheurs à par­tir de 6 heures du matin et ce pen­dant six heures. Six départs auront lieu toutes les demi-heures avec, au pro­gramme, une course clas­sique, une marche nor­dique avec balade photo, une marche en duo, une course avec chiens, une autre en famille dan­sée et, pour finir, une balade pour trot­ti­nettes, ska­te­boards et long­boards (ska­te­boards plus longs per­met­tant d’at­teindre une plus grande vitesse).

 

Quarante balades seront ainsi orga­ni­sées tout au long de la jour­née. Parmi celles-ci, les balades « presque par­faites », construites par et pour les habi­tants de l’agglomération, per­met­tront de décou­vrir Grenoble autre­ment. De même que les balades incroyables : « Marche horaire », « Bons bai­sers de Grenoble », « Retour vers le futur »… tan­tôt contées, tan­tôt gui­dées par des pas­sion­nés.

 

A la recherche des « Rayés des Tuiles »

 

L’environnement sera à l’honneur avec « Ça remarche », pro­me­nade sur le recy­clage orga­ni­sée par la Régie de quar­tier de Villeneuve. Les plus gour­mands ne seront pas en reste et pour­ront pro­fi­ter de balades gas­tro­no­miques avec au menu : « Apéro-mar­ché », « Midi des Tuiles » et « Goûter-Sucré ».

 

Autres nou­veau­tés : le jeu « Retrouvez les Rayés des Tuiles » adapté de « Où est Charlie ». Objectif : trou­ver des per­sonnes rayées dans la foule et résoudre le défi pro­posé. Si le défi est gagné, un lais­sez-pas­ser per­met­tra d’accéder à des lieux sur­prises, les « Trésors des Tuiles ». Par ailleurs, des défi­lés et parades ryth­me­ront la jour­née. La SPA orga­ni­sera « Adopte un chien.Gre », une pro­me­nade au cours de laquelle il sera pos­sible d’a­dop­ter un fidèle com­pa­gnon à quatre pattes. Quant à l’association Entropie et la Maison des habi­tants des Eaux Claires, elles crée­ront des jar­di­nières dans le cadre du dis­po­si­tif « Jardinons nos rues ».

 

Retrouvez le pro­gramme com­plet sur le site de la ville

 

 

 

POUR PARTICIPER…

 

Fête des Tuiles. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fête des Tuiles. © Joël Kermabon – Place Gre’net

… au spec­tacle « Révolutions en cours »

 

Vous sou­hai­tez deve­nir béné­voles pour par­ti­ci­per à la der­nière minute à l’or­ga­ni­sa­tion ou venir dan­ser, chan­ter, mar­cher ?

 

Retrouvez toutes les infos sur le site de la ville de Grenoble ou auprès de l’association Fusées.

Courriel : mobilisation.rec2@gmail.com ;

Téléphone : 09 52 07 23 68 ;

Page Facebook.

 

 

… au défilé des Tuiles

 

Vous sou­hai­tez par­ti­ci­per aux der­niers pré­pa­ra­tifs ou joindre au cor­tège le jour J ?

Plus d’infos sur le site de la Ville ou en contac­tant le Collectif du Défilé des car­na­vals.

Courriel : defile.carnavals@gmail.com ;

Téléphone : 07 82 35 11 29.

 

 

commentez lire les commentaires
3746 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.