Parvis de Grenoble école de management qui vient de nouer une alliance avec EM Lyon. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Alliance au som­met pour EM Lyon et Grenoble École de management

Alliance au som­met pour EM Lyon et Grenoble École de management

FOCUS – Grenoble École de mana­ge­ment (Gem) et EM Lyon Business School ont annoncé leur alliance, fin mars. Si l’heure n’est pas à la fusion, la créa­tion d’Alliance Lyon-Grenoble Business School devrait entraî­ner de pro­fonds chan­ge­ments. Et faire de cette nou­velle entité un acteur majeur au plan natio­nal et international.

Parvis de Grenoble école de management. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Parvis de Grenoble école de mana­ge­ment. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« La force de nos deux écoles est telle que, si on les ras­semble, on obtient la meilleure école fran­çaise en matière de résul­tats », affirme Loïck Roche, direc­teur de Grenoble École de management.

Et d’a­jou­ter : « C’est une alliance, ce n’est pas une fusion. L’idée est de trou­ver com­ment amé­lio­rer encore ce que l’on fait déjà cha­cun de notre côté, et de trou­ver com­ment faire, ensemble, des choses nou­velles que l’on n’au­rait pas pu faire tout seul. » Une alliance selon des logiques ter­ri­to­riales et aca­dé­miques qui sait faire fi de la concur­rence entre ces deux écoles.

« Nos écoles seront un point d’ap­pui pour le déve­lop­pe­ment de la région », se réjouit Loïck Roche. Entendez pour les entre­prises de Rhône-Alpes. L’objectif est notam­ment de redon­ner de la valeur au ter­ri­toire, tant au plan éco­no­mique qu’a­ca­dé­mique, en mutua­li­sant les forces de façon progressive.

Stratégie de recherche et d’in­no­va­tion commune

Quels sont les inté­rêts pour les étu­diants ? D’abord, la spé­cia­li­sa­tion des conte­nus, qui s’ap­puiera sur les domaines de pré­di­lec­tion de cha­cune des écoles. Selon ce que les étu­diants recherchent, l’o­rien­ta­tion se fera ainsi à Grenoble, pour une spé­cia­li­sa­tion à l’in­no­va­tion, ou à Lyon pour une spé­cia­li­sa­tion entrepreneuriale.

Loick Roche, directeur de Grenoble Ecole de Management

Loïck Roche, direc­teur de Grenoble École de management.

Second avan­tage : le déve­lop­pe­ment aca­dé­mique. Les direc­teurs comptent déployer une stra­té­gie de recherche et d’in­no­va­tion com­mune, qui pas­sera notam­ment par la créa­tion d’une fon­da­tion Innovation-entre­pre­neu­riat. Effective dès sep­tembre 2016, le rap­pro­che­ment de ces deux écoles devrait voir émer­ger un corps pro­fes­so­ral com­posé de 200 per­ma­nents. Et per­mettre d’ac­cueillir 10.000 étu­diants en for­ma­tion initiale.

Autre point mar­quant de ces chan­ge­ments : le pro­gramme des for­ma­tions. « Ce n’est pas encore décidé, mais les deux écoles pour­raient déve­lop­per ensemble les pro­grammes au lieu de les déve­lop­per de façon iso­lée. On va en mus­cler un cer­tain nombre, sur­tout les pro­grammes MBA [Master in busi­ness admi­nis­tra­tion, ndlr], ainsi que le pro­gramme des Bachelors, pour l’es­sen­tiel. On va peut-être créer un MBA com­mun, pour le top mana­ge­ment. Et il se peut que, demain, on mette d’autres pro­grammes dans cette alliance pour accé­lé­rer leur crois­sance. »

Et au plan éco­no­mique ? Le chan­ge­ment majeur réside dans l’offre de for­ma­tion conti­nue, qui sera désor­mais déve­lop­pée à Grenoble. Mais pas seule­ment. Lyon Business School et Grenoble École de mana­ge­ment comptent éga­le­ment pro­po­ser du conseil en entreprise.

« Une force de frappe extrê­me­ment importante »

Avec près de 120 mil­lions d’eu­ros de bud­get addi­tion­nés, nul doute qu’Alliance Lyon-Grenoble Business School va peser dans le milieu des grandes écoles. Et aug­men­ter sa visi­bi­lité après la récente fusion de Sup de Co Lille et Nice (Skema), ou celle de l’Institut euro­péen d’ad­mi­nis­tra­tion des affaires (Insead) et de Wharton.

« En addi­tion­nant nos res­sources, on aura une force de frappe extrê­me­ment impor­tante, avec davan­tage d’argent. Nous allons ainsi créer un corps pro­fes­so­ral qui pourra riva­li­ser avec les meilleurs, comme HEC [École des hautes études com­mer­ciales de Paris, ndlr]. On sera qua­si­ment à éga­lité », se féli­cite Loïck Roche.

D’ici 2021, l’Alliance compte atti­rer quelque 14.000 étu­diants et 250 pro­fes­seurs, pour un bud­get à la hau­teur de ses attentes : 180 mil­lions d’euros.

Cassandre Jalliffier

Grenoble Ecole de Management

Grenoble École de Management occupe la ving­tième place des écoles de com­merce au niveau euro­péen. © Gem

GEM ET EM LYON : DEUX BONNES ÉLÈVES

Gem et EM Lyon jouent dans la même cour : même nombre d’é­tu­diants (5.000) et de pro­fes­seurs, bud­get équi­valent (envi­ron 50.000 euros).

Selon le pal­ma­rès Challenges, Gem se classe neu­vième et EM Lyon qua­trième dans le tableau des meilleures écoles de com­merce fran­çaises. Au plan euro­péen, Grenoble occupe la ving­tième posi­tion, soit neuf places devant l’é­cole lyonnaise.

Par ailleurs, Grenoble et Lyon font par­tie des treize écoles de com­merce fran­çaises déte­nant la triple accré­di­ta­tion AACSB (Association to Advance col­le­giate schools of busi­ness), Equis (European qua­lity impro­ve­ment sys­tem) et AMBA (Association of mas­ters of busi­ness admi­nis­tra­tion). Ces accré­di­ta­tions répondent à des cri­tères très sélec­tifs et rigou­reux concer­nant les for­ma­tions et les programmes.

CJ

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les adjoints Gilles Namur et Margot Belair, Bertrand Raynaud (Alp’Études), Quentin De Neeff ( directeur de projet en mission d’aménagement des espaces publics), Frédéric Cacciali (pour la Sages) et Nathalie Durand (direction de l’urbanisme et de l’aménagement). © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : de nou­veaux espaces publics quar­tier Flaubert pour le trans­for­mer et l’a­dap­ter au chan­ge­ment climatique

FOCUS - À l'occasion d'une visite guidée organisée sur site, la Ville de Grenoble a présenté, le 10 juillet 2024, ce que va devenir le Lire plus

Les livreurs à vélo et des élus prennent la pose devant leur nouveau local situé 8, rue Saint-François à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
La Ville de Grenoble met un local flam­bant neuf à la dis­po­si­tion des livreurs de repas à domicile

FOCUS - La Ville de Grenoble a décidé de mettre gratuitement à disposition des livreurs de repas à vélo un local situé en plein cœur Lire plus

Soixante-dix jeunes Isérois relient Grenoble à Nice à vélo élec­trique pour pro­mou­voir le don du sang

EN BREF - Quelque 70 jeunes Isérois, âgés de 15 à 17 ans, ont pris le départ du projet Grenoble-Nice, vendredi 12 juillet 2024, devant Lire plus

Gazage des pigeons: des associations animalistes annoncent un “happening” devant la mairie de Vienne le 17 juillet
Gazage des pigeons : des asso­cia­tions ani­ma­listes annoncent un “hap­pe­ning” devant la mai­rie de Vienne

FLASH INFO - L'Association justice animaux Savoie (Ajas) et l'association Paris animaux Zoopolis (Paz) annoncent l'organisation d'un “happening” devant l'hôtel de Ville de Vienne, mercredi Lire plus

Des riverains et commerçants dénoncent la piétonnisation “surprise” de la rue Lazare-Carnot, quartier Championnet à Grenoble
Grenoble : des rive­rains et com­mer­çants dénoncent la pié­ton­ni­sa­tion “sur­prise” de la rue Lazare-Carnot, quar­tier Championnet

FOCUS - Surprise pour des riverains et des commerçants du quartier Championnet de Grenoble: depuis le lundi 1er juillet, un tronçon de la rue Lazare-Carnot, Lire plus

Vézeronce-Curtin : le ges­tion­naire d’une rési­dence séniors en liqui­da­tion judi­ciaire, 42 per­sonnes âgées livrées à elles-mêmes

EN BREF - Placée en liquidation judiciaire, la société Cormaline, gestionnaire de la résidence séniors du Clos des Tilleuls, à Vézeronce-Curtin, dans le Nord-Isère, a Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !