Quartier Chic, revue culturelle du quartier Mistral

Quartier Chic, la revue du quartier Mistral, compte sur le crowdfunding

Quartier Chic, la revue du quartier Mistral, compte sur le crowdfunding

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Le Prunier sauvage, point de repère de la vie culturelle du quartier Mistral, a lancé en mars dernier une campagne de financement participatif (crowdfunding) pour éditer les premiers numéros d’un nouveau magazine, Quartier chic. Le but de cette revue culturelle bimestrielle ? Donner une autre lecture des quartiers populaires, en mettant en premier plan leurs initiatives créatives et innovantes. La campagne s’achève le 30 avril.

 

 

 

Fresque réalisée par des enfants de Mistral. © Véronique Magnin – placegrenet.fr

Fresque réa­li­sée par des enfants de Mistral. © Véronique Magnin – pla​ce​gre​net​.fr

Comment (re)découvrir l’âme artis­tique qui se cache dans le quar­tier popu­laire Mistral ? Peut-être grâce à Quartier chic, revue cultu­relle bimes­trielle du sec­teur 3 de Grenoble, sor­tie en mars der­nier. Un pro­jet que le lieu de vie asso­cia­tif Le Prunier sau­vage, situé au cœur du quar­tier Mistral, pro­pose à tous ceux qui sou­haitent un autre modèle de société.

 

Créé sans sub­ven­tion, avec les fonds propres du Prunier sau­vage, ce jour­nal demande ainsi la contri­bu­tion active des citoyens de Grenoble. C’est à ces der­niers que s’a­dresse d’ailleurs la cam­pagne de finan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif lan­cée sur Ulule. Objectif : recueillir 2800 euros. C’est-à-dire le mon­tant néces­saire pour édi­ter les trois pre­miers numé­ros de la revue.

 

 

 

Quartier Chic et Le Crieur, échos des quartiers populaires

 

 

La ligne édi­to­riale de Quartier chic, donc ? La une du pre­mier numéro du maga­zine l’af­firme en toutes lettres : faire réson­ner « Les échos de Mistral ». Mais aussi les échos de quar­tiers popu­laires tels que Lys-Rouge, Eaux-Claires, Abry et Rondeau-Libération.

 

Quartier Chic, revue culturelle du quartier Mistral

La une de Quartier chic, revue cultu­relle du quar­tier Mistral édi­tée par le Prunier sauvage.

Sur l’exemple du Crieur, jour­nal d’in­for­ma­tion par­ti­ci­pa­tif de la Villeneuve à Grenoble, cet autre média hyper-local entend don­ner une voix aux habi­tants de ces quar­tiers de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise que l’o­pi­nion publique tend sou­vent à enfer­mer dans leurs condi­tions géo­gra­phiques, urba­nis­tiques et sociales.

 

Effacer les sté­réo­types, pen­ser autre­ment et élar­gir le champ des pos­sibles… Voilà quelques-unes des mis­sions que se donne, avec cette revue, le Prunier sau­vage, dont le rôle est de favo­ri­ser l’ac­cès à la culture et aux pra­tiques artis­tiques dans les ter­ri­toires dits ‟sen­sibles”.

 

Le tout à tra­vers des rubriques visant à mettre en lumière les acti­vi­tés artis­tiques, citoyennes et cultu­relles qui animent Mistral et ses alen­tours. Parmi elles, « Les por­traits d’habitants et d’artistes issus du quar­tier », « Focus sur l’actualité artis­tique et cultu­relle » et « Découvertes ». Un mélange entre témoi­gnages indi­vi­duels – dont celui du pho­to­graphe gre­no­blois Roberto Neumillier – et évé­ne­ments publics.

 

A six jours de la fin de la cam­pagne de finan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif, 65 % de la somme res­tent encore à récol­ter. Soit 1800 euros sur les 2800 escomptés.

 

 

Giovanna Crippa

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

GC

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Patrick Lévy au quartier Mistral
Le président de l’université de Grenoble à la rencontre des parents du quartier “sensible” Mistral : une première en France

FOCUS - C'est une première en France. La première fois qu'un président d'université se rend dans un quartier dit « sensible » pour discuter orientation. Lire plus

Près de 2000 personnes ont participé à la marche blanche de ce mercredi. © Jules Peyron - Place Gre'net
Marche blanche et appel au calme : Mistral à l’heure du recueillement après la mort d’Adam et Fatih

REPORTAGE - Une marche blanche a réuni près de 2 000 personnes à Grenoble, ce mercredi 6 mars après-midi, en hommage à Adam et Fatih. Les Lire plus

Plusieurs véhicules ont été incendiés et disposés au milieu de la route ce mercredi soir. © Jules Peyron - Place Gre'net
Après la mort d’Adam et Fatih à Grenoble, Mistral redoute la nuit et ses violences

REPORTAGE - Samedi 2 mars, Adam et Fatih, deux jeunes Mistraliens de 17 et 19 ans, ont trouvé la mort après une course-poursuite avec la Lire plus

Démolitions, constructions, installations… Le quartier Mistral en pleine transformation à Grenoble

FIL INFO – À Mistral, quartier sensible au sud-ouest de Grenoble, la rénovation urbaine devrait connaître une accélération dans les années qui viennent. Le lundi Lire plus

Contrainte de supprimer ses postes salariés suite aux baisses de subventions, Roms Action espère pouvoir continuer à mener des actions grâce aux bénévoles.
Incendie du camp à Mistral : l’association Roms Action porte plainte à son tour

FIL INFO – L’association Roms Action a porté plainte contre X auprès du procureur de la République à Grenoble ce lundi 25 juin. Dans la Lire plus

UNE BidonvilleRomsPlaceGrenet03DR-650x433_opt
Quartier Mistral à Grenoble : pourquoi des jeunes ont chassé les Roms et mis le feu à leur campement

EN BREF - Quatre ou cinq familles roms avec enfants, soit une trentaine de personnes, installées au bout de la rue Albert-Thomas quartier Mistral à Lire plus

Flash Info

|

03/12

12h21

|

|

03/12

10h25

|

|

03/12

9h49

|

|

02/12

22h42

|

|

02/12

18h18

|

|

02/12

11h21

|

|

02/12

8h30

|

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

|

30/11

19h38

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin