Chambre de commerce et d'industrie de Grenoble. © Chloé Ponset - placegrenet.fr

Assises du commerce : les commerçants grenoblois crient à la trahison

Assises du commerce : les commerçants grenoblois crient à la trahison

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – La CCI, l’association LabelVille et la Chambre des métiers et de l’artisanat sont remontées contre la mairie. Alors qu’elles étaient investies dans les Assises du commerce, des décisions importantes seraient prises ailleurs… Les représentants du commerce et de l’artisanat de Grenoble annoncent leur retrait des Assises.

 

 

 

Chambre de commerce et d'industrie de Grenoble CCI chambre consulaire Isère © Chloé Ponset - placegrenet.fr

Chambre de com­merce et d’in­dus­trie de Grenoble. © Chloé Ponset – pla​ce​gre​net​.fr

Entre les lea­ders du com­merce et de l’artisanat et les élus de la Ville de Grenoble, rien ne va plus… Les pre­miers ont le sen­ti­ment d’avoir été tra­his par les seconds.

 

« On a décou­vert que la Ville pre­nait des déci­sions néga­tives pour le com­merce déjà mal en point, et alors que la Ville est venue nous cher­cher pour par­ti­ci­per aux Assises du com­merce et mettre sur la table tous les pro­blèmes et trou­ver ensemble des solu­tions », explique François Bazès, vice-pré­sident de la Chambre de com­merce et de l’in­dus­trie de Grenoble.

 

Depuis plu­sieurs mois se tiennent, en effet, Les Assises du com­merce. « L’idée était bonne. Les com­mer­çants y ont passé du temps… ». Se sont tenus pré­ci­sé­ment, deux sémi­naires, cinq ate­liers por­tant sur « l’offre com­mer­ciale », « le cadre de vie », « la mobi­lité et l’ac­ces­si­bi­lité », « l’i­mage de la ville et l’at­trac­ti­vité » et « les rive­rains et les consom­ma­teurs ». Environ 200 per­sonnes ont été mobi­li­sées. A l’issue de ces tra­vaux, en juin der­nier, 56 pro­po­si­tions sont sor­ties pour amé­lio­rer le sec­teur du com­merce. Avant que ne sur­vienne le clash…

 

 

 

Des mesures anti-commerciales ?

 

 

Mi-juillet, les com­mer­çants reçoivent le « pre­mier de coup de cou­teau », selon l’expression de François Bazès. Ils découvrent que la Ville sou­haite le « dou­ble­ment du tarif pour les non-rési­dents qui vien­dront faire leurs courses à Grenoble, les jours de pic de pol­lu­tion ».

 

François Bazès, vice-président de la CCI de Grenoble

François Bazès, vice-pré­sident de la CCI de Grenoble

« Cela nous a beau­coup cho­qués. C’est anti-com­mer­cial, c’est peu accueillant, cela a un effet repous­soir ». Pas sûr que cette déci­sion soit enté­ri­née par le pré­fet. « Elle ne serait pas consti­tu­tion­nelle », sou­ligne François Bazès. Interrogé, Pascal Clouaire, adjoint aux com­merces, à l’ar­ti­sa­nat et à la démo­cra­tie locale, est plu­tôt cir­cons­pect : « La CCI est for­cé­ment au cou­rant de ce pro­jet, puis­qu’elle est par­tie pre­nante des dis­cus­sions. L’un de ses repré­sen­tants est pré­sent aux négo­cia­tions avec le pré­fet ».

 

Les com­mer­çants auraient vrai­sem­bla­ble­ment sou­haité dis­cu­ter de cette pro­po­si­tion avec la Ville, au cours des Assises… François Bazès annonce : « En l’é­tat, le CCI ne devrait pas signer le pro­to­cole de mesures pré­vues, en cas de pic de pol­lu­tion ».

 

Plus récem­ment, les com­mer­çants ont appris « la sup­pres­sion de toute voi­ture sur le bou­le­vard Agutte Sembat, avec une voie de bus au centre […] C’est conster­nant ! On va nous bar­rer l’accès au centre-ville ! Je ne suis pas contre les trans­ports doux, mais s’il y a des zones à pié­to­ni­ser, ce serait davan­tage dans l’hypercentre », estime Christian Hoffmann pré­sident de LabelVille*. Pascal Clouaire répond sim­ple­ment : « On pro­jette tout sur la Ville… Ce pro­jet d’autoroute à vélo n’est pas du tout à l’ordre du jour et c’est un sujet qui se gère au niveau de la Métro ».

 

 

 

« La Ville n’est pas tenue »

 

 

En sep­tembre, les prin­ci­paux repré­sen­tants des unions com­mer­ciales et arti­sans se sont réunis pour faire le point. Hélas, pre­mier constat : aucune embel­lie du côté de la fré­quen­ta­tion des com­merces**… De plus, en dépit de tout ce qui s’est dit lors des Assises du com­merce, les pro­blèmes iden­ti­fiés per­durent, selon eux. « La ville n’est pas tenue sur le plan de la pro­preté. Tous les com­mer­çants de tous les sec­teurs nous ont fait de nou­velles remon­tées et constatent une dégra­da­tion », assurent François Bazès et Christian Hoffmann.

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 44 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Occupation des locaux de l'Esad Valence-Grenoble, 25 rue Lesdiguières à Grenoble. Ce samedi 22 mai 2021, le collectif collectif (coco) a organisé une friperie © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Inquiets pour leur avenir, des étudiants occupent l’école d’art de Grenoble depuis près d’un mois

  REPORTAGE - Las de subir des décisions qui, à leurs yeux, dégradent leurs conditions d’apprentissage, des étudiants de l’Ésad Grenoble-Valence (École supérieure d'art et Lire plus

Planétarium de Pont-de-Claix : un débat entre envolées cosmiques et considérations terre-à-terre

  FOCUS — "Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles". Les débats autour du centre de sciences de Pont-de-Claix, composé notamment d'un planétarium, Lire plus

Couv Centralité Sud, Grandalpe. Crédit Métropole de Grenoble
Grandalpe, un grand projet urbain et sociétal aux contours encore flous

  DÉCRYPTAGE – La Métropole de Grenoble vient de donner le coup d’envoi du vaste projet urbain Grandalpe à l'horizon 2050. Une enveloppe de 46 Lire plus

Les associations qui composent le collectif Dispel sont menaces d'expulsion. © Tim Buisson – Place Gre’net
Métropole de Grenoble : le collectif culturel Dispel qui occupe la friche Peldis sur le point d’être expulsé

  DÉCRYPTAGE - Le collectif Dispel qui regroupe cinq associations culturelles est menacé d'expulsion. Depuis 1998, ces associations occupent la friche industrielle Peldis, située sur Lire plus

COUV Participation citoyenne, une réunion d'habitants organisée par Grenoble-Alpes Métropole DR
Démocratie participative : la métropole grenobloise lance le « pacte citoyen »

  FOCUS - Grenoble-Alpes Métropole veut refondre sa politique participative et s'engage dans l'élaboration d'un « pacte citoyen métropolitain pour la métropole des transitions ». Des citoyens Lire plus

Eric Piolle et les porteuses du projets devant la terrasse ludique
Budget participatif : une “terrasse ludique” inaugurée sur la place du marché Europole

  EN BREF – Éric Piolle, le maire de Grenoble fraîchement réélu, s’est rendu le 2 juillet dernier sur la place Firmin-Gautier pour inaugurer un Lire plus

SDH - Le futur compte sur nous

Flash Info

|

16/10

22h21

|

|

16/10

14h42

|

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

|

13/10

22h57

|

|

13/10

16h18

|

|

13/10

15h31

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin