Éclaircies en vue dans le ciel de la Régie 2C

sep article



FOCUS – Suite à l’annulation dans l’urgence de plusieurs concerts, du fait d’une importante baisse de subvention de la Drac, la Régie 2C avait prévu un conseil d’administration extraordinaire ce mercredi 20 mai. À l’ordre du jour : un examen global de la situation, le partage d’informations avec les partenaires et les actions à mener à court terme.

 

 

 

Le Ciel à l’angle des rues Condillac et Général Marchand. © Régie 2C - Jessica Calvo

Le Ciel. © Régie 2C – Jessica Calvo

Comment pal­lier une situa­tion finan­cière qui s’an­nonce for­te­ment dégra­dée suite à la récente baisse du finan­ce­ment de la Direction régio­nale des affaires cultu­relles (Drac) ? Telle est la ques­tion à laquelle ont tenté de répondre, au cours d’un conseil d’ad­mi­nis­tra­tion extra­or­di­naire, Corinne Bernard, pré­si­dente du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la Régie 2C, Laurent Simon, direc­teur du Ciel, et Olivier Bertrand, admi­nis­tra­teur de la régie.

 

Première annonce, et non des moindres : les trois concerts qui avaient été annu­lés au len­de­main de l’an­nonce de la baisse de 60 % de la sub­ven­tion de la Drac auront fina­le­ment bien lieu. « Nous avons pris la déci­sion d’être res­pon­sables vis-à-vis des artistes, des tour­neurs, des citoyens qui par­tagent ce lieu qu’est le Ciel et d’as­su­rer la pro­gram­ma­tion des trois concerts qui y étaient ini­tia­le­ment pré­vus, ainsi qu’une créa­tion devant se dérou­ler pen­dant le Cabaret frappé », a déclaré Corinne Bernard, la pré­si­dente de la Régie 2C.

 

 

« Nous devons tenir nos engagements »

 

 

Laurent Simon, le direc­teur du Ciel, explique ce retour­ne­ment. « Ces trois concerts – c’est rare – sont pro­duits par un seul et même pro­duc­teur. Nous nous sommes bat­tus pour avoir ces artistes et nous les aurions tous vrai­ment mis en dif­fi­culté si nous avions main­tenu les annu­la­tions. »

 

Et celui-ci de pour­suivre sur la créa­tion pour le Cabaret frappé, avec le groupe H‑Burns : « Nous sommes très atta­chés à cette col­la­bo­ra­tion qui est l’i­mage du ser­vice public des musiques actuelles gre­no­bloises. Nous ne tra­vaillons pas tout seuls dans notre coin et nous devons tenir nos enga­ge­ments ». Enfin, concer­nant le tra­vail engagé sous le label Scènes des musiques actuelles (Smac) avec la Belle Électrique, il n’est, pour l’heure, pas remis en cause.

 

De gauche à droite : Olivier Bertrand, Corinne Bernard et Laurent Simon. © Joël Kermabon - Place Gre'net

De gauche à droite : Olivier Bertrand, Corinne Bernard et Laurent Simon. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Autre source de satis­fac­tion : la ques­tion d’un non renou­vel­le­ment de la sub­ven­tion de la région – pas offi­ciel­le­ment noti­fiée pour l’heure – semble s’é­loi­gner. Les admi­nis­tra­teurs crai­gnaient, en effet, que le finan­ce­ment de la région s’a­ligne sur celui de la Drac, du fait du conven­tion­ne­ment pari­taire exis­tant entre les deux enti­tés. Selon les contacts pris par Corinne Bernard, la sub­ven­tion devrait être recon­duite : « Rien n’est encore offi­ciel mais les pre­miers coups de télé­phone nous ras­surent », affirme la pré­si­dente du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la Régie 2C.

 

Coiffant, cette fois, sa cas­quette d’ad­jointe à la culture, Corinne Bernard indique que la Ville va orga­ni­ser une grande réunion ras­sem­blant tous les finan­ceurs, le 18 juin pro­chain, pour par­ler des musiques actuelles à Grenoble. Enfin, inter­ro­gés sur d’é­ven­tuelles réper­cus­sions sociales, les admi­nis­tra­teurs affirment qu’elles ne sont pas d’ac­tua­lité et qu’au­cun plan social n’a été évo­qué lors du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion.

 

 

 

La saison 2015 – 2016 fortement compromise

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
3585 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. A 2 reprises, Corinne Bernard est citée comme étant  » direc­trice « .
    Erreur, elle est élue à la ville de Grenoble.

    sep article