A Grenoble, à partir du 1er janvier 2020, ce n'est plus Vélogik qui exploitera le service Métrovélo mais Cykléo. De quoi mettre fin à un épisode polémique ?

Métromobilité devrait faci­li­ter les déplacements

Métromobilité devrait faci­li­ter les déplacements

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Grenoble-Alpes Métropole et le Syndicat mixte des trans­ports en com­mun (SMTC) ren­forcent les ser­vices de dépla­ce­ments du ter­ri­toire. Outre la refonte du site inter­net Métromobilité et sa ver­sion pour smart­phones, le bâti­ment Station Mobile devrait éga­le­ment faci­li­ter l’u­sage des trans­ports en com­mun dans la Métropole.

Métromobilité ©Arnaud Chastagner

Métromobilité © Arnaud Chastagner

Depuis le 1er jan­vier 2015, l’agglomération de Grenoble porte l’étiquette de Métropole. Un nou­veau sta­tut qui per­met d’aller plus loin dans la mutua­li­sa­tion des ser­vices dédiés aux habi­tants et aux entreprises.

Après le trai­te­ment des déchets et eaux usées, la pro­tec­tion de l’environnement ou encore la pro­gram­ma­tion de loge­ments sociaux, la mobi­lité fait désor­mais par­tie des com­pé­tences com­munes aux 49 com­munes du ter­ri­toire métropolitain.

Un outil unique pour des tra­jets multiples

Fort de leur nou­velle col­la­bo­ra­tion, la Métropole et le SMTC viennent de ren­for­cer l’ensemble des ser­vices de dépla­ce­ments, en les regrou­pant sous la marque unique Métromobilité. Un pro­jet mul­ti­par­te­na­rial réa­lisé en étroite col­la­bo­ra­tion avec l’État, la région Rhône-Alpes, le conseil dépar­te­men­tal (ex conseil géné­ral) et la ville de Grenoble.

« Dans le passé, l’agglomération a beau­coup trop opposé les moyens de trans­port comme le train, la voi­ture ou le tram. Aujourd’hui, notre objec­tif est de créer une com­plé­men­ta­rité entre eux, et ce, quel que soit son empla­ce­ment dans la Métropole », sou­ligne Yann Mongaburu, pré­sident du SMTC.

Une poli­tique qui se tra­duit par deux nou­veau­tés : le site inter­net de la Métromobilité et le bâti­ment Station Mobile.

Interface du site internet et application Métromobilité ©Métromobilité

Interface du site inter­net et appli­ca­tion Métromobilité.
© Métromobilité

Les tech­no­lo­gies au ser­vice des transports

La vitrine numé­rique change de peau pour offrir aux usa­gers des outils au plus proche de la réa­lité. En effet, le cal­cu­la­teur d’itinéraires pro­po­sera, pour une même recherche, plu­sieurs modes de dépla­ce­ment en fonc­tion des affi­ni­tés de l’utilisateur (tram­way, train, bus, Métrovélo) mais sur­tout l’info tra­fic en temps réel. L’innovation tech­no­lo­gique ne s’arrête pas là puisque cet outil indique éga­le­ment la durée du par­cours et les poten­tielles perturbations.

La recherche d’un tra­jet pour un cycliste pren­dra, par exemple, en compte les pentes sur le par­cours qui ralen­ti­ront sa vitesse de pro­gres­sion. Un pié­ton pourra éga­le­ment être alerté des éven­tuels tra­vaux en cours pou­vant retar­der un bus, ou des retards des trains de la région Rhône-Alpes.

« L’hyper-connectivité est deve­nue cen­trale dans notre quo­ti­dien. Il faut donc mettre les tech­no­lo­gies au pro­fit de nos dépla­ce­ments. Connaître les per­tur­ba­tions en temps réels, c’est gagner du temps dans l’organisation de ses tra­jets », explique Christophe Ferrari, pré­sident de Grenoble-Alpes Métropole.

Si l’application Métromobilité est d’ores et déjà dis­po­nible sur Androïd, les ver­sions Apple et Windows Phone sont encore en cours d’élaboration.

Transport Métrovélo ©Métromobilité

Transport Métrovélo. © Métromobilité

Le bâti­ment Station Mobile, mai­son mère

Pour l’ac­tua­li­sa­tion de l’é­tat des tra­jets en temps réel, le bâti­ment Station Mobile regroupe dans un seul et même lieu les moyens opé­ra­tion­nels des ges­tion­naires du réseau. Un véri­table poste de com­man­de­ment des acteurs du trans­port public et des dépla­ce­ments de la Métropole. Ce bâti­ment de 2 500 mètres car­rés, situé au numéro 15 du bou­le­vard Joseph-Vallier, reçoit les infor­ma­tions et les don­nées sta­tis­tiques des réseaux de trans­port : rou­tier, bus, tram­way, car et train.

« Ce bâti­ment pro­fite aux outils pro­po­sés sur le site inter­net et l’appui mobile », ren­ché­rit le pré­sident de la SMTC. Une com­plé­men­ta­rité qui se veut au ser­vice de l’utilisateur donc.

En dehors de ces aspects tech­niques, l’é­di­fice abrite éga­le­ment une agence qui conseille les usa­gers sur les réseaux de loco­mo­tion de la Métropole et per­met l’achat des titres de trans­port. Au nombre de trois, ces agences se situent à dif­fé­rents empla­ce­ments stra­té­giques, comme l’arrêt Grand’Place du tram A ou l’avenue Alsace-Lorraine, proche de la gare SNCF de Grenoble.

Agence M Vallier ©Métromobilité

Agence M Vallier. © Métromobilité

Sensibiliser les usagers

Autant d’i­ni­tia­tives mises en œuvre dans une démarche envi­ron­ne­men­tale, avec l’ob­jec­tif d’assurer la tran­si­tion éner­gé­tique de la Métropole. « Si vous regar­dez bien, chaque tra­jet pro­posé sur le moteur de recherche de site ou de l’application mobile indique les émis­sions de C0₂ géné­rées, explique Christophe Ferrari. Cela per­met à l’usager de conscien­ti­ser ses émis­sions, mais sur­tout de choi­sir son par­cours en connais­sant son impact sur l’environnement. »

Favoriser les trans­ports alter­na­tifs, c’est aussi, in fine, amé­lio­rer la qua­lité de l’air. Un enjeu de taille pour l’ag­glo­mé­ra­tion, au vu de l’im­por­tant niveau de pol­lu­tion enre­gis­trée. Dans cette logique, le SMTC se dotera d’une qua­ran­taine de bus hybride, cou­rant 2015. Conçus et fabri­qués en Rhône-Alpes par le construc­teur fran­çais Irisbus, ces bus per­met­tront de pas­ser à un parc de véhi­cules 1/3 hybride, 1/3 gaz natu­rel et 1/3 die­sel. Une pre­mière étape avant la phase ultime, d’ores et déjà actée : l’é­li­mi­na­tion totale des bus au die­sel à échéance 2020.

Arnaud Chastagner

Le réseau Métromobilité en quelques chiffres :

  • 5 lignes de tram­way, 6 lignes Chrono, 12 lignes Proximo, 26 lignes Flexo et 17 lignes Transisère
  • 77 mil­lions de voyages chaque année
  • 5 000 Métrovélo
  • 330 km d’itinéraires cyclables
  • 18 par­kings relais
  • 1 tari­fi­ca­tion unique sur tout le ter­ri­toire éva­lué à 1,50 euro

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

AC

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Géraldine Bardin-Rabatel, Guy Jullien, Thierry Raevel, Pierre Fort mette une première pierre symbolique pour la construction de la station hydrogène HYmpulsion à Saint-Egreve
Saint-Egrève accueillera la troi­sième sta­tion de recharge hydro­gène de la région Auvergne-Rhône-Alpes

FIL INFO - Saint-Egrève va accueillir la troisième station de recharge hydrogène de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Les principaux acteurs de sa mise en œuvre se Lire plus

Plusieurs centaines de personnes ont participé, ce samedi 25 septembre 2021, à la deuxième Convergence Vélo, organisée par l'ADTC et Alternatiba, pour promouvoir les déplacements à vélo. © Guillaume Laget / tetras.org
Convergence vélo et Village des alter­na­tives : un samedi fes­tif et reven­di­ca­tif pour pro­mou­voir les alternatives

REPORTAGE - Plusieurs centaines de personnes ont participé à la deuxième Convergence vélo, à l'appel de l'ADTC et d'Alternatiba, ce samedi 25 septembre 2021. Les Lire plus

Le Service technique des remontées mécaniques et des transports guidés (STRMTG) a inauguré, le 16 septembre 2021, les nouveaux locaux du siège et du bureau sud-est, à Saint-Martin-d'Hères.
Sécurité des télé­phé­riques, trams ou métros : le STRMTG fête ses 40 ans dans de nou­veaux locaux à Saint-Martin-d’Hères

FOCUS - Le Service technique des remontées mécaniques et transports guidés (STRMTG) a fêté ses 40 ans et inauguré ses nouveaux locaux, ce jeudi 16 Lire plus

Le Smmag revendique un budget prévisionnel 2022 ambitieux, entre bus et tramways, vélo et covoiturage
Métropole de Grenoble : un nou­veau sys­tème de billet­tique et des dis­tri­bu­teurs réno­vés en 2021

  FOCUS  - Le Syndicat mixte des mobilités de l'aire grenobloise (Smmag) met en place un nouveau système de billettique avec de nouveaux titres de Lire plus

Une personne à vélo sur la Place des Monts au campus de l'UGA © Simon Marseille - Place Gre'net
Mobilité post-confi­ne­ment : les Grenoblois ont-ils changé leurs habitudes ?

  FOCUS - Quels changements le confinement a-t-il impulsés chez les Grenoblois, notamment en matière de mobilité ? Entre dynamiques de repli individuel et envies d’évasion, Lire plus

Vue de la bastille depuis le cours Jean Jaurès avec le tram E passant au milieu. ©Hira Andrianasolo et Malo Dumay Joubert - Placegrenet.fr
Extensions de lignes de trans­ports, tarifs, mesures sani­taires… Le Smmag dévoile son plan d’été

  EN BREF – Le Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise (Smmag) veut relancer le tourisme. Mais aussi répondre aux besoins de loisirs des Lire plus

Flash Info

|

18/05

18h58

|

|

18/05

17h47

|

|

18/05

8h02

|

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 31 : « Le bur­kini tou­jours à la une de l’ac­tua­lité à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin