Vélo prise de la Bastille. © Joel Kermabon - placegrenet.fr

Prise de la Bastille : courte mais intense !

Prise de la Bastille : courte mais intense !

REPORTAGE VIDÉO – Ce dimanche 7 sep­tembre, avait lieu la 16ème édi­tion du tro­phée Hippolyte Gras, plus connu sous le nom de Prise de la Bastille. Une course cycliste de deux kilo­mètres en deux manches sur une route très raide, avec une pente de 25 % à cer­tains endroits ! Retour en images sur cette course d’ex­cep­tion qui a néces­sité un effort violent et intense pour les 115 cou­reurs participants.

© Joël Kermabon - Place Gre'net - prise de la Bastille course cycliste de Grenoble

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Deux kilo­mètres à grim­per pour 320 mètres de déni­velé avec des rai­dillons à 25 % ! La route qui monte de la Tronche au res­tau­rant haut-per­ché du Pèr” Gras n’est pas à la por­tée de tous. Et les cou­reurs, pour­tant aguer­ris, ont eu fort à faire pour domp­ter la pente et atteindre la ligne d’ar­ri­vée. Un effort violent et continu dans un temps très court sol­li­ci­tant for­te­ment l’organisme. 
Heureusement, les encou­ra­ge­ments étaient là ! Les afi­cio­na­dos étaient nom­breux à se pres­ser sur les bas-cotés pour sou­te­nir les concur­rents. Une affluence favo­ri­sée par le grand beau temps, au rendez-vous.
Une fois arri­vés au som­met, bon nombre de cou­reurs s’é­ten­daient dans l’herbe pour enfin souf­fler et récu­pé­rer. Pourtant, ils n’é­taient pas au bout de leurs efforts…

Les 50 meilleurs chronos

Les meilleurs devaient remettre ça ! C’est le prin­cipe même de cette course, coor­ga­ni­sée par l’as­so­cia­tion TVS (Tronche vélo sport) et Laurent Gras, pro­prié­taire du célèbre res­tau­rant Le Pèr’Gras. Tous les concur­rents grimpent une pre­mière fois le matin et ceux qui ont réa­lisé les 50 meilleurs chro­nos sont rete­nus pour une seconde manche l’a­près-midi. Autant dire une torture !
© Joël Kermabon - Place Gre'net -  prise de la Bastille course cycliste de Grenoble

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Pas moins de huit jeunes femmes se sont par ailleurs lan­cées dans l’ascension et n’ont pas fléchi.
Entre les deux manches, invi­tés et cou­reurs étaient conviés à se res­tau­rer aux buf­fets dres­sés par Laurent Gras et son équipe. Le tout au son d’un orchestre de jazz. Une pause plus que néces­saire, en par­ti­cu­lier pour les cou­reurs admis en seconde manche devant recons­ti­tuer leurs réserves d’énergie.
Réalisation JK Production

Des ama­teurs de haut niveau

Quels sont ces cou­reurs qui viennent se frot­ter aux pentes de la Bastille ? « Pour la plu­part, ce sont des ama­teurs mais de très haut niveau. Nous avons aussi des jeunes qui viennent s’es­sayer avant de pas­ser pro­fes­sion­nels » explique Laurent Gras. Un outil de détec­tion de nou­veaux talents en quelque sorte ? « S’agis­sant d’une course aty­pique, on ne peut pas juger des capa­ci­tés d’un futur pro­fes­sion­nel sur ce genre d’ef­fort mais on verra tout de suite son punch, sa toni­cité. Par exemple, c’est sur ces pentes que Bernard Hinault a rem­porté sa pre­mière grande vic­toire chez les pros ! »
© Joël Kermabon - Place Gre'net Prise de la Bastille à Grenoble course cycliste

© Joël Kermabon – Place Gre’net

La deuxième manche s’a­chè­vera vers 17 heures et c’est Mickaël Gallego qui l’emportera au clas­se­ment scratch (1ère manche en 7’56’“, 2ème manche en 8”). Il réa­lise au pas­sage une passe de trois, étant déjà lau­réat des édi­tions 2012 et 2013.
Cette 16ème édi­tion de La prise de la Bastille aura été un franc suc­cès. Un évé­ne­ment typi­que­ment gre­no­blois dans un cadre unique, pour lequel s’é­taient notam­ment dépla­cés Bertrand Spindler, maire de La Tronche, Éric Piolle, maire de Grenoble et Pierre Mériaux, conseiller muni­ci­pal délé­gué au tou­risme et à la montagne.
Rendez-vous en 2015 pour une nou­velle ascension !

Joël Kermabon

Pour en savoir plus : les résul­tats de l’é­di­tion 2014

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Réserve natu­relle des Hauts de Chartreuse : un iti­né­raire de ran­don­née auto­risé sur les terres pri­vées du marquis

FOCUS - Après un an de conflit opposant les randonneurs au marquis Bruno de Quinsonas-Oudinot, propriétaire d'une partie de la Réserve naturelle des Hauts de Lire plus

Ut4M : 4 200 trai­leurs s’é­lancent à l’as­saut des quatre mas­sifs entou­rant Grenoble, pour cette dou­zième édition

ÉVÈNEMENT - L'Ultra tour des 4 massifs (Ut4M) est de retour du jeudi 18 au dimanche 21 juillet 2024 pour une douzième édition. Cette année, Lire plus

Soixante-dix jeunes Isérois relient Grenoble à Nice à vélo élec­trique pour pro­mou­voir le don du sang

EN BREF - Quelque 70 jeunes Isérois, âgés de 15 à 17 ans, ont pris le départ du projet Grenoble-Nice, vendredi 12 juillet 2024, devant Lire plus

Le nou­veau centre de tri Athanor de La Tronche va trai­ter les déchets de 740 000 habi­tants de la région grenobloise

FOCUS - Le nouveau centre de tri Athanor a officiellement été inauguré mardi 9 juillet 2024 par les sept intercommunalités partenaires pour sa réalisation, depuis Lire plus

Troisième édition du Jumping de Villard-de-Lans du vendredi 12 au dimanche 14 juillet
Concours hip­pique : troi­sième édi­tion du Jumping de Villard-de-Lans

ÉVÉNEMENT - Villard-de-Lans accueille la 3e édition de son Jumping, "concept novateur d’un concours hippique éphémère", au pied du domaine de la Cote 2000, du Lire plus

Rugby : le Grenoblois Régis Montagne rejoint le XV de France en Argentine après l’ex­clu­sion de Melvyn Jaminet

FLASH INFO - Le Grenoblois Régis Montagne rejoint les Bleus, actuellement en tournée en Argentine. L'ancien pilier droit du FCG, transféré à Clermont cet été, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !