Appel Forêt -
Ete oh Parc! © Joël Kermabon - placegrenet.fr

L’Été Oh ! parc habille les arbres… pour l’été !

L’Été Oh ! parc habille les arbres… pour l’été !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE VIDÉO – Tout comme l’année dernière, l’Été Oh ! parc a pris ses quartiers au cœur du parc Paul Mistral, juste sous la Tour Perret. Jusqu’au 26 août, des ateliers danses, des jeux et de multiples autres activités et animations sont ainsi proposés aux petits et aux grands. Ce dimanche 27 juillet, l’équipe d’animation et un groupe d’artistes plasticiens proposaient… d’habiller les arbres. Retour sur cet évènement hors programme. 

 
 

 

Enfant jeu été oh ! parc Grenoble

© Ville de Grenoble

Le parc Paul Mistral était très animé en cette belle jour­née d’été. Des familles venues là faire pro­fi­ter leurs enfants du foi­son­ne­ment d’ac­ti­vi­tés concoc­tées par l’é­quipe d’a­ni­ma­tion d’Été Oh ! parc. Mais aussi des groupes de jeunes, des anciens…
 
Certains se pré­lassent sur les chaises longues dis­po­sées ça et là sur les pelouses. D’autres jouent à la pétanque dans les allées ou swinguent en couple sur une piste de danse. Les jeux aqua­tiques semblent avoir la pré­fé­rence des plus jeunes mais le mur d’es­ca­lade ou le par­cours de VTT sont loin d’être bou­dés. De toute façon, il n’y a que l’embarras du choix !
 
 

Des mamies tricoteuses

 

 

Mais au détour d’une allée après le cha­let d’ac­cueil, c’é­tait sur­tout trois arbres qui atti­raient l’at­ten­tion ce dimanche. Et pour cause : un groupe de per­sonnes, appa­rem­ment très occu­pées, s’ac­ti­vaient à les habiller de pièces de laine mul­ti­co­lores. En plein été, l’i­dée pou­vait paraître sau­gre­nue. Comme s’ils avaient pu avoir froid !
 
Sur des tables alen­tours, s’é­ta­laient des car­rés et écharpes prêts à être fixés sur les branches, à la manière d’un patch­work. Les che­villes ouvrières de l’é­vé­ne­ment ? Les “mamies tri­co­teuses” de la Résidence des Alpins, un foyer-loge­ment accueillant des per­sonnes âgées.
 
l'été oh ! parc Les tricoteuses en pleine action - © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les tri­co­teuses en pleine action – © Joël Kermabon – Place Gre’net

 
Pour autant, cette action ori­gi­nale n’é­tait pas pré­vue dans le pro­gramme des ani­ma­tions de la jour­née. « Nous avons appelé ça street art, explique Anna Brambilla, char­gée des rela­tions publiques de l’Été Oh ! parc. Cela nous a été ins­piré par un évé­ne­ment créé par Tony Mazzocchin qui avait réuni des plas­ti­ciens et des habi­tants, les­quels avaient tri­coté des pièces de laine pour habiller du mobi­lier urbain à Voiron ».
 
L’artiste plas­ti­cien a donc été contacté et le pro­jet a pris corps mais, ne sachant pas l’ac­cueil qui pour­rait lui être réservé, l’é­quipe ne l’a pas pro­grammé, pré­fé­rant l’ef­fet de surprise.
 
 

Un projet un peu fou

 
 
l'été oh ! parc Le choix des pièces de laine -  © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le choix des pièces de laine – © Joël Kermabon – Place Gre’net

L’évènement a demandé tout un tra­vail en amont. « Les mamies se sont fina­le­ment prises au jeu. Au départ, elles ne vou­laient pas quit­ter leur struc­ture d’ac­cueil : “pour­quoi venir tri­co­ter au parc ?”. Mais aussi, tri­co­ter pour des arbres leur sem­blait un peu fou ! ». Toujours est-il qu’elles étaient toutes là, autour d’une table, visi­ble­ment heu­reuses de voir le pro­jet se concrétiser.
 
« Ça va res­ter tout l’été. Il y aura à dis­po­si­tion de la laine là, sous les arbres. Le public de pas­sage pourra apprendre à tri­co­ter parce que tri­co­ter, c’est créer des liens. Et puis c’est aussi pour enjo­li­ver un espace. C’est le côté décalé qui nous plaît ! » ajoute Tony Mazzocchin.
 
 
Réalisation JK Production 
 
 

Le tricot-graffiti, un phénomène mondial

 
 
Le tri­cot-graf­fiti ini­tié dans la région par Tony Mazzocchin à Voiron existe déjà un peu par­tout dans le monde. Utilisant le tri­cot comme vec­teur, cette forme d’art consiste à habiller de laine le mobi­lier urbain ou d’autres objets. Mais atten­tion ! Sans l’ac­cord des pou­voirs publics, sa pra­tique sur la voie publique est illégale.
 
Le Yarn Bombing Day – enten­dez la jour­née mon­diale du tri­cot – a lieu tous les ans au mois de juin. Il mobi­lise des pas­sion­nés du monde entier afin qu’ils s’emploient à habiller des objets dans leur ville. Des tanks, des auto­mo­biles ou bien encore des pan­neaux rou­tiers ont ainsi été déco­rés de graf­fi­tis tri­co­tés. L’idée ? Huma­ni­ser des objets de manière déca­lée, en espé­rant sus­ci­ter la réac­tion du public.
 
 
Joël Kermabon
 
 
 
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Snek allie légèreté et précision en mêlant or et encre dans ses calligraphies. © Anissa Duport-Levanti
Le graffeur Snek expose ses œuvres à Grenoble sur le monde qui se dégrade

  EN BREF – Snek, le célèbre artiste de street art grenoblois, expose ses œuvres dans la boutique de vélos Dead is Hype. Curieux et Lire plus

Les collages de l’américain Eddie Colla en centre-ville de Grenoble… rapidement décollés par les services de la Ville

  EN BREF — Plus éphémères que jamais, les collages de l'artiste américain Eddie Colla auront tenu moins de quarante-huit heures sur les murs du Lire plus

Blaze sauvage "Vandal fest" dégradant certaines fresques à Grenoble quartier Berriat Saint Bruno. Ici sur l'oeuvre "Stellär" de Serty31 du street art festival 2015, située au 33 rue Abbé Grégoire © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Street art fest Grenoble-Alpes : alors que le succès ne se dément pas, des opposants ferraillent… voire menacent

  ENQUÊTE – Avec la forte montée en puissance du Street Art Fest Grenoble-Alpes, les fresques fleurissent un peu partout dans l'agglomération. À un rythme tel Lire plus

Nature et culture au programme cet été avec l’office de tourisme de Grenoble-Alpes Métropole

  FOCUS - Balades, théâtre, musique… L’office de tourisme Grenoble-Alpes Métropole propose un programme riche et varié pour la saison estivale 2019, avec le retour Lire plus

© Andrea Berlese
Street art fest Grenoble Alpes : une bombe de créativité et d’esthétiques pour le plus grand festival d’Europe

FOCUS - La cinquième édition du Street art fest Grenoble Alpes lancée ce vendredi 31 mai investit Grenoble et d'autres communes de la Métropole jusqu'au Lire plus

La star du street-art Shepard Fairey sera présente à Grenoble pour l’édition 2019 du Street Art Fest

FIL INFO - Shepard Fairey, figure star du street-art et créateur d'un certain nombre d'images iconiques, sera présent à Grenoble au mois de juin à Lire plus

Flash Info

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

|

15/07

15h50

|

|

14/07

13h45

|

|

13/07

22h27

|

|

13/07

12h52

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin