Bomb Kulture. © Joël Kermabon - placegrenet.fr

Bomb Kulture explose à Saint-Laurent

Bomb Kulture explose à Saint-Laurent

REPORTAGE – Pour sa pre­mière édi­tion, l’é­vé­ne­ment Bomb Kulture a investi le quar­tier Saint-Laurent ce mer­credi 18 juin de 14 heures à 23 heures. Danse, rap, graf­fiti et djing, toutes les dis­ci­plines de la culture hip-hop étaient repré­sen­tées lors de cette jour­née fes­tive et cultu­relle ouverte à tout public.

© Joël Kermabon - Place Gre'net

Bomb Kulture a investi Saint-Laurent © Joël Kermabon – Place Gre’net

Danseurs, rap­peurs, graf­feurs… Les pro­fes­sion­nels inter­ve­nus auprès des plus jeunes, ce mer­credi, place Saint-Laurent, leur ont per­mis de s’ap­pro­prier dif­fé­rentes pratiques : séri­gra­phie, créa­tion rap, tech­niques de graf­fiti, musique assis­tée par ordi­na­teur… Le tout à tra­vers des ate­liers d’i­ni­tia­tion ludiques entiè­re­ment gra­tuits, pro­po­sés dans le cadre de Bomb Kulture. La jour­née devait se pour­suivre par des jams ou impro­vi­sa­tions mais la pluie est venue jouer les trouble-fête jus­qu’au concert final, passé, lui, entre les gouttes.

Sortir du car­can culturel

Bomb Kulture. © Joël Kermabon - placegrenet.fr

Bomb Kulture. © Joël Kermabon – pla​ce​gre​net​.fr

Au départ, rien ne pré­dis­po­sait Emmanuelle, 20 ans, étu­diante en lettres modernes et dan­seuse clas­sique, à explo­rer l’u­ni­vers hip-hop.

C’est son envie de décou­vrir l’art du graf­fiti et de pro­mou­voir ces dis­ci­plines qui l’a peu à peu pous­sée à se déga­ger du car­can cultu­rel hérité de son milieu social et de sa pra­tique artis­tique. Une réac­tion aussi contre « une culture qui ne serait réser­vée qu’à telle ou telle classe sociale ».
Pourquoi ce pro­jet Bomb Kulture à Saint-Laurent ? « Je suis une nou­velle habi­tante du quar­tier. Ce pro­jet est né de mon désir de mettre en valeur les pra­tiques hip-hop et de sor­tir ses dif­fé­rentes dis­ci­plines de leurs quar­tiers d’ex­pres­sion habi­tuels. ».
Pour le mon­tage du pro­jet, Emmanuelle a su mobi­li­ser le vivier asso­cia­tif local. On notera, entre autres, la par­ti­ci­pa­tion de l’Adij (Association dépar­te­men­tale d’in­for­ma­tion et d’i­ni­tia­tives jeu­nesse), de Day / Zero, Patchwork Idée, Agilis Hylobates, Total Session, Contratak Prod, Retour de Scène, Wazacrew […]. « Ils ont été les pre­miers acteurs à m’o­rien­ter, à cer­ner mes objec­tifs et à mettre en place le pro­jet. Ils ne me connais­saient pas et m’ont fait confiance ».
© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Emmanuelle a éga­le­ment obtenu des finan­ce­ments d’ac­teurs publics et pri­vés comme le Conseil régio­nal, le Crous, la ville de Grenoble et le Crédit mutuel, dont elle est la lau­réate du concours Jeunes qui osent. « Bien que jeune et inex­pé­ri­men­tée dans l’é­vé­ne­men­tiel mais moti­vée et rigou­reuse, j’ai pu ras­sem­bler et moti­ver des gens et des struc­tures autour de moi » se féli­cite la jeune femme. Et cette der­nière d’en déduire : « il faut oser s’a­dres­ser aux acteurs asso­cia­tifs, aux pépi­nières, aux struc­tures de son quar­tier parce qu’il y a des gens qui œuvrent tous les jours pour que des pro­jets puissent se réa­li­ser ».

Objectifs atteints

En dépit d’une averse qui a fait fuir nombre de par­ti­ci­pants, Emmanuelle s’est mon­trée rela­ti­ve­ment satis­faite : « le pre­mier objec­tif de cet évé­ne­ment a été atteint. Les ate­liers ont très bien tourné. Les enfants étaient bien impli­qués et ils auront passé un bon moment. » Et de consta­ter : « les habi­tants de ce quar­tier ont bien reçu le pro­jet ».

© Joël Kermabon – Place Gre’net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

D’autant que la pluie ayant cessé, le pro­gramme s’est pour­suivi par un concert à 20 heures, avec des pres­ta­tions artis­tiques de qua­lité. Ainsi a‑t-on pu entendre Diera and the rub­ber band dans le registre groove-reg­gae-sono­ri­tés mal­gaches, Mc Kriké, le rap­peur joueur de mots, et Cath (flu­tiste du groupe Mots dits). Pour finir, le rap­peur Projay a dis­tillé ses rimes « d’en­fant ter­rible », avant que la soi­rée ne s’a­chève à 23 heures.
Joël Kermabon

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le Hero Festival de retour à Grenoble les 11 et 12 mai avec Holly Marie Combs en invitée d'honneur
Le Hero Festival de retour à Grenoble les 11 et 12 mai avec Holly Marie Combs en invi­tée d’honneur

ÉVÉNEMENT - Le Hero Festival annonce son retour à Grenoble pour une sixième édition toujours placée sous le signe des imaginaires pop et geek. Au Lire plus

Joan Miró, Bleu II, 4 mars 1961 © Succession Miró / ADAGP, Paris 2024 © Collection Centre Pompidou, Musée national d’art moderne - Crédit photo : Centre Pompidou, MNAM-CCI/Audrey Laurans/Dist. RMN-GP
“Miró, un bra­sier de signes” : 130 chefs‑d’œuvre du peintre cata­lan, dont le trip­tyque des Bleu, expo­sés au musée de Grenoble

FOCUS - L'artiste catalan Joan Miró est à l’honneur au musée de Grenoble du 20 avril au 21 juillet 2024 avec une grande exposition temporaire Lire plus

Le Club alpin français Grenoble-Isère fête ses 150 ans... et celui de Grenoble-Oisans ses 30 ans
Le Club alpin fran­çais Grenoble-Isère fête ses 150 ans… et celui de Grenoble-Oisans ses 30 ans

FLASH INFO - Le Club alpin français (Caf) Grenoble-Isère fête ses 150 ans en 2024. Un anniversaire qui coïncide avec les 30 ans du Caf Lire plus

Le festival de cirque Courts-CIRCuits revient pour une 5e édition à Seyssinet-Pariset du mardi 16 au dimanche 28 avril 2024. Présenté par l’école de cirque grenobloise, Vit’amin, il aura lieu dans un chapiteau dans le parc Lesdiguières. ©FB Vit'anim
Seyssinet-Pariset : le fes­ti­val de cirque Courts-Circuits lance sa 5e édition

ÉVÉNEMENT - Le festival de cirque Courts-Circuits revient pour une 5e édition à Seyssinet-Pariset du mardi 16 au dimanche 28 avril 2024. Présenté par l’école Lire plus

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

Action symbolique de la CGT Spectacle devant la vsque Olympique de l'allée des Justes du parc Paul-Mistral à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : action sym­bo­lique de mili­tants de la CGT Spectacle en lutte contre « l’aus­té­rité cultu­relle »

FOCUS - Quelques militants de la CGT Spectacle en lutte contre « l'austérité culturelle » ont organisé une brève action symbolique devant la vasque olympique Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !