Villeneuve : France 2 assigné au tribunal

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

FOCUS – La colère est toujours là chez certains habitants du quartier, plusieurs mois après la diffusion du reportage “Villeneuve le rêve brisé”, sur France 2. Environ 200 personnes étaient ainsi réunies ce jeudi 15 mai au tribunal correctionnel, où France Télévisions était assigné pour diffamation.

 
 
Les habitants de Villeneuve étaient nombreux à l'audience ce jeudi

De nom­breuses per­sonnes étaient venues ce jeudi sou­te­nir l’as­so­cia­tion d’ha­bi­tants.

Ce n’est pas tous les jours qu’une asso­cia­tion d’habitants va aussi loin dans la remise en cause d’un repor­tage télé­vi­suel. Ils étaient nom­breux, ce jeudi 15 mai, à se ras­sem­bler devant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grenoble pour sou­te­nir l’asso­cia­tion des habi­tants Crique sud Arlequin.
 
Pour rap­pel, le col­lec­tif et sa pré­si­dente Pauline Damiano ont assi­gné France Télévisions au tri­bu­nal cor­rec­tion­nel pour dif­fa­ma­tion, suite à la dif­fu­sion sur France 2, en sep­tembre der­nier, du repor­tage Villeneuve le rêve brisé, dans l’é­mis­sion Envoyé spé­cial. Un repor­tage qui n’avait pas été du goût de cer­tains habi­tants : « par­tiel », « mani­pu­la­teur », « mal­hon­nête », « inter­views arran­gées »… Voilà ce qu’on pou­vait entendre avant l’au­dience ce jeudi.
 
 
Même l’an­cien can­di­dat aux muni­ci­pales Jérôme Safar avait fait le dépla­ce­ment.
 
 
 
Président du col­lec­tif Villeneuve debout, Alain Manac’h revient sur cette affaire : « Nous avions demandé un droit de réponse à France 2. Mais nous ne l’avons pas eu et avons donc porté l’affaire en jus­tice. Aujourd’hui, on doit être 200 per­sonnes sur les lieux. » Sans comp­ter tous les jour­na­listes, dont ceux de France 3, pré­sents pour un repor­tage sur… France 2.
 
 

« C’est fait pour l’audience »

 
 

 

Jeunes gens dans le reportage Envoyé Spécial Villeneuve le rêve brisé diffusé sur France 2

Jeunes gens dans le repor­tage Villeneuve le rêve brisé dif­fusé sur France 2.

Guerre de ter­ri­toires, tra­fics, voi­tures incen­diées… Le repor­tage dépeint un quar­tier en proie à la vio­lence et occulte les aspects “posi­tifs” de la Villeneuve, aux dires de cer­tains habi­tants pré­sents ce jeudi : « Ce docu­men­taire me fait peur alors qu’à la base, la Villeneuve ne me fait pas peur ! », explique Muriel. « Ça contri­bue à la dégra­da­tion de l’image du quar­tier », sur­en­ché­rit Alain Manac’h. Une colère qui a entraîné la mise en cir­cu­la­tion de deux péti­tions suite à la dif­fu­sion du repor­tage. 
 
Alors com­ment expli­quer ce qui repré­sen­te­rait, pour ceux qui se sont dépla­cés ce jeudi au tri­bu­nal, ce déca­lage ? Pour Muriel, l’affaire est enten­due : « Ça fait vendre… C’est le misé­ra­bi­lisme qui attire. » Un avis que semble par­ta­ger Sabine, une col­lègue : « C’est fait pour l’audience. » Le repor­tage pas­se­rait donc à côté de l’essentiel ? Katia, béné­vole dans le quar­tier, en est convain­cue : « Il ne montre qu’une facette du quar­tier. »
 
 
 

Résultat en juin

 

 
 
Même son de cloche du côté de Jean-Yves, un autre habi­tant, qui nous parle de “sa” Villeneuve : « Contrairement à ce qu’on dit, ce n’est pas à l’abandon. Il y a beau­coup de ser­vices, un parc, 80 % de loge­ments sociaux et on a, à mon sens, les meilleures biblio­thèques de Grenoble. »
 
villeneuve 40 ans

DR

 
Un côté « cha­leu­reux »  absent en grande par­tie du repor­tage. Le Conseil supé­rieur de l’audiovisuel, lui-même, a d’ailleurs plu­tôt abondé en ce sens en repro­chant à Envoyé spé­cial d’a­voir dif­fusé un repor­tage « pas suf­fi­sam­ment équi­li­bré. »
 
La déci­sion a été mise en déli­béré au 26 juin. Mais quel que soit le résul­tat, un col­loque est déjà prévu le 26 sep­tembre pro­chain, date anni­ver­saire de la dif­fu­sion du repor­tage. « Il par­lera de la manière dont les médias traitent les quar­tiers popu­laires », explique Alain Manac’h. Affaire (encore) à suivre, donc.
 
AK
 
 
Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes
commentez lire les commentaires
3054 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Pratiquement 15000 habi­tants de La Villeneuve, vous pen­sez vrai­ment que ces per­sonnes repré­sentent les habi­tants ? Le rêve est vrai­ment brisé et ils l’ont vrai­ment brisé. Elle est ou leur part de res­pon­sa­bi­lité au cour de toutes ces années ? Ce sont les mêmes qui disent qu’il faut faire venir les jeunes dans le quar­tier, mais des « bons jeunes ». Vous leur don­ner beau­coup trop de visi­bi­lité. N’oubliez pas que que ce sont les gens de l’ADES et les VERTS qui « tiennent » le quar­tier à coup de sub­ven­tions ! Et la faillite de La Maison des Habitants des Baladins qui a fait FAILLITE oui FAILLITE : pas de res­pon­sables ! Mais qui a été le pré­sident de l’as­so­cia­tion ? Et qui a payé la note ? C’est scan­da­leux et inad­mis­sible !

    sep article
  2. Tout le monde sait à Grenoble, com­ment ça se passe à la Villeneuve. Et ce, depuis des dizaines d’an­nées. La répu­ta­tion du quar­tier est désor­mais natio­nale, tel les min­guettes de Lyon en son temps. Au lieu de pro­fi­ter de cette pres­sion média­tique pour amé­lio­rer les choses, tant au point de vu de la sécu­rité, que de l’ar­chi­tec­ture (cf. les min­guettes), le but des poli­tiques qui ont gérés la ville pen­dant 18 ans (mais le pro­blème exis­tait déjà avant) et d’un cer­tain sec­teur asso­cia­tif est visi­ble­ment de conti­nuer à pra­ti­quer la poli­tique de l’au­truche.
    Cette poli­tique a don­née les résul­tat que l’on connaît : le lyn­chage en place publique de deux per­sonnes en 2012.
    Défendre l’échec de la situa­tion actuelle, c’est don­ner du pain bénie au FN !

    sep article