Habitants devant le tribunal correctionnel de Grenoble contre le reportage Villeneuve le rêve brisé d'Envoyé Spécial. © A.K - placegrenet.fr

Villeneuve : France 2 assi­gné au tribunal

Villeneuve : France 2 assi­gné au tribunal

FOCUS – La colère est tou­jours là chez cer­tains habi­tants du quar­tier, plu­sieurs mois après la dif­fu­sion du repor­tage “Villeneuve le rêve brisé”, sur France 2. Environ 200 per­sonnes étaient ainsi réunies ce jeudi 15 mai au tri­bu­nal cor­rec­tion­nel, où France Télévisions était assi­gné pour diffamation.

Les habitants de Villeneuve étaient nombreux à l'audience ce jeudi

De nom­breuses per­sonnes étaient venues ce jeudi sou­te­nir l’as­so­cia­tion d’habitants.

Ce n’est pas tous les jours qu’une asso­cia­tion d’habitants va aussi loin dans la remise en cause d’un repor­tage télé­vi­suel. Ils étaient nom­breux, ce jeudi 15 mai, à se ras­sem­bler devant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grenoble pour sou­te­nir l’asso­cia­tion des habi­tants Crique sud Arlequin.
Pour rap­pel, le col­lec­tif et sa pré­si­dente Pauline Damiano ont assi­gné France Télévisions au tri­bu­nal cor­rec­tion­nel pour dif­fa­ma­tion, suite à la dif­fu­sion sur France 2, en sep­tembre der­nier, du repor­tage Villeneuve le rêve brisé, dans l’é­mis­sion Envoyé spé­cial. Un repor­tage qui n’avait pas été du goût de cer­tains habi­tants : « par­tiel », « mani­pu­la­teur », « mal­hon­nête », « inter­views arran­gées »… Voilà ce qu’on pou­vait entendre avant l’au­dience ce jeudi.
Même l’an­cien can­di­dat aux muni­ci­pales Jérôme Safar avait fait le déplacement.
Président du col­lec­tif Villeneuve debout, Alain Manac’h revient sur cette affaire : « Nous avions demandé un droit de réponse à France 2. Mais nous ne l’avons pas eu et avons donc porté l’affaire en jus­tice. Aujourd’hui, on doit être 200 per­sonnes sur les lieux. » Sans comp­ter tous les jour­na­listes, dont ceux de France 3, pré­sents pour un repor­tage sur… France 2.

« C’est fait pour l’audience »

Jeunes gens dans le reportage Envoyé Spécial Villeneuve le rêve brisé diffusé sur France 2

Jeunes gens dans le repor­tage Villeneuve le rêve brisé dif­fusé sur France 2.

Guerre de ter­ri­toires, tra­fics, voi­tures incen­diées… Le repor­tage dépeint un quar­tier en proie à la vio­lence et occulte les aspects “posi­tifs” de la Villeneuve, aux dires de cer­tains habi­tants pré­sents ce jeudi : « Ce docu­men­taire me fait peur alors qu’à la base, la Villeneuve ne me fait pas peur ! », explique Muriel. « Ça contri­bue à la dégra­da­tion de l’image du quar­tier », sur­en­ché­rit Alain Manac’h. Une colère qui a entraîné la mise en cir­cu­la­tion de deux péti­tions suite à la dif­fu­sion du reportage. 
Alors com­ment expli­quer ce qui repré­sen­te­rait, pour ceux qui se sont dépla­cés ce jeudi au tri­bu­nal, ce déca­lage ? Pour Muriel, l’affaire est enten­due : « Ça fait vendre… C’est le misé­ra­bi­lisme qui attire. » Un avis que semble par­ta­ger Sabine, une col­lègue : « C’est fait pour l’audience. » Le repor­tage pas­se­rait donc à côté de l’essentiel ? Katia, béné­vole dans le quar­tier, en est convain­cue : « Il ne montre qu’une facette du quar­tier. »

Résultat en juin

Même son de cloche du côté de Jean-Yves, un autre habi­tant, qui nous parle de “sa” Villeneuve : « Contrairement à ce qu’on dit, ce n’est pas à l’abandon. Il y a beau­coup de ser­vices, un parc, 80 % de loge­ments sociaux et on a, à mon sens, les meilleures biblio­thèques de Grenoble. »
villeneuve 40 ans

DR

Un côté « cha­leu­reux » absent en grande par­tie du repor­tage. Le Conseil supé­rieur de l’audiovisuel, lui-même, a d’ailleurs plu­tôt abondé en ce sens en repro­chant à Envoyé spé­cial d’a­voir dif­fusé un repor­tage « pas suf­fi­sam­ment équi­li­bré. »
La déci­sion a été mise en déli­béré au 26 juin. Mais quel que soit le résul­tat, un col­loque est déjà prévu le 26 sep­tembre pro­chain, date anni­ver­saire de la dif­fu­sion du repor­tage. « Il par­lera de la manière dont les médias traitent les quar­tiers popu­laires », explique Alain Manac’h. Affaire (encore) à suivre, donc.
AK

AK

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Emplois possiblement fictifs à la Région: l'opposition tire à boulets rouges sur Laurent Wauquiez
Auvergne-Rhône-Alpes : Laurent Wauquiez épin­glé pour un dépla­ce­ment confi­den­tiel au Japon, « aux frais du contribuable »

EN BREF - Le Monde a révélé, samedi 20 avril 2024, le déplacement très confidentiel de Laurent Wauquiez, en mars, au Japon. Un séjour d'une Lire plus

Grenoble : sept nou­veaux bus élec­triques mis en cir­cu­la­tion sur les lignes C3 et C4 du réseau M Tag

FOCUS - Le Smmag et M Tag ont présenté, lundi 22 avril 2024, au dépôt d'Eybens, les sept nouveaux bus électriques mis en circulation prochainement Lire plus

Risques présents et habitants inquiets: le Rapport annuel sur les risques et la résilience (Rarre) livre ses conclusions
Risques envi­ron­ne­men­taux, éco­no­miques ou sociaux : les habi­tants de la région gre­no­bloise majo­ri­tai­re­ment inquiets

FOCUS - L'Agence d'urbanisme de la région grenobloise et l'Atelier des futurs ont présenté le Rarre. Autrement dit, le Rapport annuel sur les risques et Lire plus

Joan Miró, Bleu II, 4 mars 1961 © Succession Miró / ADAGP, Paris 2024 © Collection Centre Pompidou, Musée national d’art moderne - Crédit photo : Centre Pompidou, MNAM-CCI/Audrey Laurans/Dist. RMN-GP
“Miró, un bra­sier de signes” : 130 chefs‑d’œuvre du peintre cata­lan, dont le trip­tyque des Bleu, expo­sés au musée de Grenoble

FOCUS - L'artiste catalan Joan Miró est à l’honneur au musée de Grenoble du 20 avril au 21 juillet 2024 avec une grande exposition temporaire Lire plus

Le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s'invitent à la Foire de printemps de Beaucroissant 2024
Beaucroissant : Marc Fesneau, le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s’in­vitent à la Foire de prin­temps 2024

FLASH INFO - La Foire de printemps de Beaucroissant est de retour pour sa 53e édition, les samedi 20 et dimanche 21 avril 2024. Version Lire plus

M’Hamed Benharouga, Nathalie Levrat, Michel Vendra et Antoine Aufragne (Just). © Florent Mathieu - Place Gre'net
La Ville de Sassenage s’al­lie à Just pour mettre en place une mutuelle communale

FOCUS - La Ville de Sassenage a signé une convention avec la mutuelle Just pour la mise en place d'une mutuelle communale, afin de permettre Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !