Habitants devant le tribunal correctionnel de Grenoble contre le reportage Villeneuve le rêve brisé d'Envoyé Spécial. © A.K - placegrenet.fr

Villeneuve : France 2 assi­gné au tribunal

Villeneuve : France 2 assi­gné au tribunal

FOCUS – La colère est tou­jours là chez cer­tains habi­tants du quar­tier, plu­sieurs mois après la dif­fu­sion du repor­tage “Villeneuve le rêve brisé”, sur France 2. Environ 200 per­sonnes étaient ainsi réunies ce jeudi 15 mai au tri­bu­nal cor­rec­tion­nel, où France Télévisions était assi­gné pour diffamation.

Les habitants de Villeneuve étaient nombreux à l'audience ce jeudi

De nom­breuses per­sonnes étaient venues ce jeudi sou­te­nir l’as­so­cia­tion d’habitants.

Ce n’est pas tous les jours qu’une asso­cia­tion d’habitants va aussi loin dans la remise en cause d’un repor­tage télé­vi­suel. Ils étaient nom­breux, ce jeudi 15 mai, à se ras­sem­bler devant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grenoble pour sou­te­nir l’asso­cia­tion des habi­tants Crique sud Arlequin.
Pour rap­pel, le col­lec­tif et sa pré­si­dente Pauline Damiano ont assi­gné France Télévisions au tri­bu­nal cor­rec­tion­nel pour dif­fa­ma­tion, suite à la dif­fu­sion sur France 2, en sep­tembre der­nier, du repor­tage Villeneuve le rêve brisé, dans l’é­mis­sion Envoyé spé­cial. Un repor­tage qui n’avait pas été du goût de cer­tains habi­tants : « par­tiel », « mani­pu­la­teur », « mal­hon­nête », « inter­views arran­gées »… Voilà ce qu’on pou­vait entendre avant l’au­dience ce jeudi.
Même l’an­cien can­di­dat aux muni­ci­pales Jérôme Safar avait fait le déplacement.
Président du col­lec­tif Villeneuve debout, Alain Manac’h revient sur cette affaire : « Nous avions demandé un droit de réponse à France 2. Mais nous ne l’avons pas eu et avons donc porté l’affaire en jus­tice. Aujourd’hui, on doit être 200 per­sonnes sur les lieux. » Sans comp­ter tous les jour­na­listes, dont ceux de France 3, pré­sents pour un repor­tage sur… France 2.

« C’est fait pour l’audience »

Jeunes gens dans le reportage Envoyé Spécial Villeneuve le rêve brisé diffusé sur France 2

Jeunes gens dans le repor­tage Villeneuve le rêve brisé dif­fusé sur France 2.

Guerre de ter­ri­toires, tra­fics, voi­tures incen­diées… Le repor­tage dépeint un quar­tier en proie à la vio­lence et occulte les aspects “posi­tifs” de la Villeneuve, aux dires de cer­tains habi­tants pré­sents ce jeudi : « Ce docu­men­taire me fait peur alors qu’à la base, la Villeneuve ne me fait pas peur ! », explique Muriel. « Ça contri­bue à la dégra­da­tion de l’image du quar­tier », sur­en­ché­rit Alain Manac’h. Une colère qui a entraîné la mise en cir­cu­la­tion de deux péti­tions suite à la dif­fu­sion du reportage. 
Alors com­ment expli­quer ce qui repré­sen­te­rait, pour ceux qui se sont dépla­cés ce jeudi au tri­bu­nal, ce déca­lage ? Pour Muriel, l’affaire est enten­due : « Ça fait vendre… C’est le misé­ra­bi­lisme qui attire. » Un avis que semble par­ta­ger Sabine, une col­lègue : « C’est fait pour l’audience. » Le repor­tage pas­se­rait donc à côté de l’essentiel ? Katia, béné­vole dans le quar­tier, en est convain­cue : « Il ne montre qu’une facette du quar­tier. »

Résultat en juin

Même son de cloche du côté de Jean-Yves, un autre habi­tant, qui nous parle de “sa” Villeneuve : « Contrairement à ce qu’on dit, ce n’est pas à l’abandon. Il y a beau­coup de ser­vices, un parc, 80 % de loge­ments sociaux et on a, à mon sens, les meilleures biblio­thèques de Grenoble. »
villeneuve 40 ans

DR

Un côté « cha­leu­reux » absent en grande par­tie du repor­tage. Le Conseil supé­rieur de l’audiovisuel, lui-même, a d’ailleurs plu­tôt abondé en ce sens en repro­chant à Envoyé spé­cial d’a­voir dif­fusé un repor­tage « pas suf­fi­sam­ment équi­li­bré. »
La déci­sion a été mise en déli­béré au 26 juin. Mais quel que soit le résul­tat, un col­loque est déjà prévu le 26 sep­tembre pro­chain, date anni­ver­saire de la dif­fu­sion du repor­tage. « Il par­lera de la manière dont les médias traitent les quar­tiers popu­laires », explique Alain Manac’h. Affaire (encore) à suivre, donc.
AK

AK

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Dieudonné à Grenoble : un col­lec­tif anti­fas­ciste et anti­ra­ciste s’in­surge contre « ses idées com­plo­tistes et antisémites »

FLASH INFO - Le très controversé humoriste Dieudonné s'arrête à Grenoble, dimanche 27 novembre 2022, dans le cadre de la tournée de son spectacle « Lire plus

Contrôles des établissements touristiques en Isère sur l'été 2020: beaucoup d'anomalies, peu de fermetures
Saint-Laurent-du-Pont : un homme retrouvé mort à son domi­cile, un sus­pect en garde à vue

FLASH INFO - Un homme de 37 ans a été retrouvé mort à son domicile, ce vendredi 25 novembre 2022, à Saint-Laurent-du-Pont (Isère). La piste Lire plus

Rassemblement d'agents des Ehpad du CCAS André Léo et Lucie Pellat, devant la mairie de Grenoble, mardi 22 novembre 2022, à l'appel de la CFDT et la CGT. © Manuel Pavard - Place Gre'net
CCAS de Grenoble : le cri de détresse des agents des Ehpad Lucie-Pellat et André-Léo

ENQUÊTE - En grève du 17 au 24 novembre 2022, des agents des Ehpad du CCAS de Grenoble André-Léo et Lucie-Pellat1à Montbonnot-Saint-Martin se sont rassemblés Lire plus

Journée contre les vio­lences faites aux femmes : une cam­pagne de la Métro signée Petite Poissone

EN BREF - Alors que le vendredi 25 novembre 2022 marque une nouvelle Journée de lutte contre les violences faites aux femmes, la Métropole de Lire plus

De gauche à droite : Sarah Marcato, déléguée départementale aux droits des femmes et à l'égalité, Laurent Prévost, préfet de l'Isère et Éric Vaillant, procureur de la République de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Lutte contre les vio­lences faites aux femmes : un bilan « encou­ra­geant » mal­gré la hausse du phé­no­mène en Isère

FOCUS - En amont de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes qui se tient ce vendredi 25 novembre 2022, Laurent Lire plus

Novembre 2022, les jeunes plants sur le talus du quartier Mistral n'ont pas survécu, à quelques individus près. Ils ont souffert de la sécheresse du printemps et de l'été 2022 © Jean-Paul Merlo
Quartier Mistral à Grenoble : les trois quarts de la jeune « forêt urbaine » n’ont pas survécu

FOCUS - Faux départ pour la forêt urbaine de Mistral, qui devra être en très grande partie replantée cet hiver. Sur les 5 500 jeunes Lire plus

Flash Info

|

26/11

9h37

|

|

25/11

19h40

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

|

23/11

10h07

|

|

22/11

19h39

|

|

22/11

19h30

|

|

22/11

15h46

|

|

22/11

10h23

|

|

21/11

11h31

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Culture| Art contem­po­rain : le Magasin rouvre (enfin) ses portes au public à Grenoble

Société| Grenoble : un homme de 68 ans tué par balles devant un bar, en pleine rue

Agenda

Je partage !