Actualité

Quartiers d'Hiver dans la ZAC de Bonne à Grenoble avec la compagnie La Belle Zanka Crédit Joël Kermabon

Quartiers d’hi­ver sous les projecteurs

Quartiers d’hi­ver sous les projecteurs

REPORTAGE VIDÉO – La rue Saint Laurent et la caserne de Bonne accueillaient, les 30 et 31 décembre, les scé­no­gra­phies lumi­neuses concoc­tées pour la seconde édi­tion des Quartiers d’hi­ver. Façades esthé­ti­sées par la 3D, ima­gi­naire pro­jeté dans la rue, inter­ac­ti­vité du public avec les images… Retour sur ces pro­me­nades qui ont suivi les ani­ma­tions des quar­tiers de l’Abbaye et de la Villeneuve.

Quartiers d'Hiver rue Saint Laurent à Grenoble Crédit Joël Kermabon

© Joël Kermabon – pla​ce​gre​net​.fr

Avec Monument (é)mouvant, la com­pa­gnie Puce Muse a mar­qué les esprits le 30 décembre der­nier, lors du troi­sième spec­tacle donné dans le cadre des Quartiers d’hi­ver. Ce soir-là, le public a pu inter­agir avec les formes pro­je­tées en relief sur les façades, grâce à des ins­tal­la­tions vidéo par­ti­ci­pa­tives situées en trois points de la rue Saint Laurent.

Quartiers d'Hiver quartier Saint Laurent à Grenoble avec animation Monuments (é)mouvants de la compagnie Puce Muse Crédit Joël Kermabon

© Joël Kermabon – pla​ce​gre​net​.fr

En se pen­chant, en se bais­sant ou en mou­li­nant des bras, celui-ci pou­vait faire ondu­ler et dan­ser les murs au son d’une musique hypnotique.
« Ce qui nous a plu sur ce pro­jet, c’est la proxi­mité du public avec les œuvres pro­po­sées », explique Gaëlle Vigné, char­gée du pro­jet Quartiers d’hiver à la Ville de Grenoble. Une façon pour le spec­ta­teur de deve­nir com­plice de l’œuvre et « acteur de la pro­po­si­tion ».
Monument (é)mouvant : le nom était bien trouvé. Car entre émo­tions, mou­ve­ments et méta­mor­phose, l’ob­jec­tif a été atteint. Pour preuve, les par­ti­ci­pants ges­ti­cu­lant et pous­sant de petits cris de joie en avaient visi­ble­ment oublié qu’ils n’étaient pas seuls der­rière leurs lunettes.
Le mariage de la pierre et de la lumière
Quartiers d'Hiver dans la ZAC de Bonne à Grenoble avec la compagnie La Belle Zanka Crédit Joël Kermabon

© Joël Kermabon – pla​ce​gre​net​.fr

Pour cette ultime soi­rée, à quelques heures de la fin de l’année, les Quartiers d’hiver s’é­taient ins­tal­lés sur l’esplanade Le Ray, au cœur du quar­tier de Bonne.
En guise d’entrée en matière, les dan­seuses sur échasses de la com­pa­gnie La Belle Zanka ont offert un spec­tacle coloré et majes­tueux aux spec­ta­teurs venus en nombre.
La com­pa­gnie We come in peace* a ensuite pris le relais et pro­posé un grand map­ping vidéo 3D pro­jeté sur les quelque 1900 m² de façade d’un bâti­ment ancien de la caserne.

Quartiers d'Hiver sur les murs de la ZAC de Bonne à Grenoble avec un mapping vidéo de We come in peace Crédit Joël Kermabon

© Joël Kermabon – pla​ce​gre​net​.fr

Dans cette pro­jec­tion vidéo spec­ta­cu­laire nom­mée Citadelle, la pierre s’est mélan­gée à la lumière. Une alliance de la pré­ci­sion artis­tique, de la maî­trise du gra­phisme et du numérique.
Des frac­tales se sont d’a­bord recom­bi­nées à l’infini et ont explosé en une nébu­leuse poin­tilliste s’agrippant aux murs. Puis l’architecture s’est révé­lée. Fenêtres sou­li­gnées, enca­drées, dis­ten­dues… Et, à nou­veau, une trans­for­ma­tion en une chute de volumes, de struc­tures géo­mé­triques com­plexes, sou­te­nue par une musique obsé­dante, par­fois effrayante. Avec au final, l’im­pres­sion d’avoir vu un bon film, d’avoir rêvé un peu et oublié le froid.
Reportage vidéo de JK Production
Le spec­tacle de rue au plus près des habi­tants
« Une aven­ture humaine excep­tion­nelle ». C’est en ces termes que Gaëlle Vigné a tra­duit l’engouement de la popu­la­tion pour les spec­tacles des Quartiers d’hiver. « Rien que sur le spec­tacle de la Villeneuve, nous avons pu dénom­brer plus de 4 000 per­sonnes qui venaient de tout Grenoble, de tous les quar­tiers ! ».
Nuit de lumière aux Quartier d'hiver de Grenoble 2013La veille, à l’Abbaye, « 65 habi­tants se sont joints spon­ta­né­ment aux artistes et, mal­gré la pluie, nous avons pu faire le spec­tacle ». Une façon éga­le­ment d”« appor­ter le spec­tacle de rue au plus près des habi­tants » et de « faire décou­vrir le quar­tier investi l’espace d’un soir ».
Qui a dit que l’accès à la culture et au diver­tis­se­ment devait être réservé aux centres-villes ?
Joël Kermabon
* Cette créa­tion a été réa­li­sée en par­te­na­riat avec le centre com­mer­cial de la caserne de Bonne et Résidhome.

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le patou : une aide devenue indispensable pour les bergers.
Vercors : une ran­don­neuse atta­quée par plu­sieurs patous et secou­rue par hélicoptère

FLASH INFO - Une femme de 35 ans a été attaquée par plusieurs patous - les chiens protégeant les troupeaux en alpage - alors qu'elle Lire plus

Emplois possiblement fictifs à la Région: l'opposition tire à boulets rouges sur Laurent Wauquiez
Dîner des som­mets : la liste des invi­tés dif­fu­sée, l’op­po­si­tion s’in­ter­roge sur une « fuite orga­ni­sée » par Laurent Wauquiez

FOCUS - Lyon Mag a révélé, lundi 22 juillet 2024, la liste des 91 invités au “dîner des sommets” organisé par Laurent Wauquiez en juin Lire plus

Un habitant d'Échirolles dénonce une copropriété "transformée en point de deal" cours Jean-Jaurès
Échirolles : un homme poi­gnardé et une femme per­cu­tée volon­tai­re­ment par un four­gon à 24 heures d’intervalle

FLASH INFO - Un homme de 51 ans a été blessé à coups de couteau, à Échirolles, samedi 20 juillet 2024 au soir. La suspecte, Lire plus

Isère : un chas­seur condamné à quatre mois de pri­son avec sur­sis pour avoir tué une pygargue à queue blanche

FOCUS - Le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné, mercredi 17 juillet 2024, un chasseur de 35 ans à quatre mois de prison avec sursis Lire plus

L’Isère en vigi­lance jaune cani­cule samedi 20 juillet 2024 : la pré­fec­ture déclenche le plan « vague de chaleur »

FLASH INFO - Météo France a placé le département de l'Isère en vigilance jaune “canicule”, samedi 20 juillet 2024 à partir de 12 heures. La Lire plus

De gauche à droite : Anaïs Rivière, responsable marketing Lumiforte, Franck Longo, maire de Fontaine, Gaël Bourgeaux, et Arnaud Bouché, ESR Cool Roofing. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fontaine teste le cool roo­fing sur la ver­rière d’un centre nau­tique pour abais­ser sa température

EN BREF - Pour contribuer à lutter contre la chaleur dans les structures accueillant du public, la Ville de Fontaine expérimente la technique appelée "cool-roofing" Lire plus

Flash Info

|

22/07

17h42

|

|

22/07

10h16

|

|

19/07

15h30

|

|

19/07

11h59

|

|

17/07

19h01

|

|

16/07

19h53

|

|

14/07

11h04

|

|

10/07

15h12

|

|

09/07

15h36

|

|

09/07

11h24

|

Les plus lus

A écouter| La Ville de Grenoble met un local flam­bant neuf à la dis­po­si­tion des livreurs de repas à domicile

Société| Grenoble : des rive­rains et com­mer­çants dénoncent la pié­ton­ni­sa­tion “sur­prise” de la rue Lazare-Carnot, quar­tier Championnet

Environnement| L’Isère en vigi­lance jaune cani­cule samedi 20 juillet 2024 : la pré­fec­ture déclenche le plan « vague de chaleur »

Agenda

Je partage !