Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

La LPO appelle à signaler en ligne les animaux morts pour repérer les points routiers dangereux

sep article

Faune sauvage et routes font rarement bon ménage. Pour mieux « permettre l’identification de points de conflits faune-route » en Isère, la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) rappelle l’existence du portail internet Faune Isère où l’on peut saisir des observations d’animaux, aussi bien vivants que morts. Et annonce la mise en ligne d’une carte interactive.

 

 

La LPO appelle à signaler les animaux morts pour repérer les points routiers dangereux

Buse variable. © naturellementmails2

Basée sur 26 690 données envoyées par 1 365 observateurs, cette carte interactive permet de situer les “points chauds” de la mortalité de la faune sur l’ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Objectif : « connaître les routes dangereuses pour la faune, mais aussi pour les automobilistes ! », explique la LPO. En Isère, ce travail a été réalisé en partenariat avec le service des Routes du Conseil départemental.

 

 

Réduire la mortalité routière pour la faune

 

 

Le dispositif doit permettre de réduire encore la mortalité routière pour la faune, grâce à la mise en place de mesures telles que l’installation de passages à faune, de limitations de vitesse ou autres. C’est pourquoi la saisie des observations d’animaux morts est précieuse. Dans son communiqué, la LPO ne manque ainsi pas d’appeler à la mobilisation de chacun en cette période estivale.

 

Où faire part de ses observations ? Pour l’Isère, le site Faune Isère permet la saisie des données. Pour les autres départements, la liste des portails est à retrouver sur le site Ornitho. Enfin, l’application mobile Naturalist permet de signaler ses trouvailles directement depuis son téléphone ou tablette.

 

FM

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
667 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.