Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Fermetures de bibliothèques : Prémol, Alliance et Hauquelin entrent en résistance

sep article

REPORTAGE – La fermeture de trois bibliothèques de quartier à Grenoble – Hauquelin (secteur 2) et Prémol (secteur 6) dès cet été, ainsi qu’Alliance (secteur 4) en 2017 –, fait partie des annonces les plus contestées du plan d’austérité des services publics décidé par l’équipe municipale. Depuis, la résistance des habitants s’organise… Un rassemblement avait lieu à 15 heures, ce mardi 28 juin, devant la bibliothèque Alliance. Une autre action est prévue ce mercredi 29 à celle de Prémol.

 

 

➡ Découvrez la carte interactive des bibliothèques grenobloises en fin d’article.

 

Une animation qui a fait salle comble, samedi 25 juin au matin, à la bibliothèque Alliance. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

L’animation a fait salle comble, samedi 25 juin au matin, à la bibliothèque Alliance. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

Ce samedi 25 juin au matin, la bibliothèque Alliance a encore accueilli une soixantaine d’adultes et d’enfants, à l’occasion d’un atelier “Chansons et musiques du monde ». “Ces temps de rencontre demandent de la préparation mais sont à chaque fois des moments exceptionnels de liens entre les gens du quartier, dans un équipement de proximité facile d’accès », affirme Angèle, l’une des bibliothécaires, sourire aux lèvres.“Dans ce quartier, nous avons des lecteurs enthousiastes et un bon public ». Mais un léger tremblement dans sa voix trahit une émotion qu’elle peine à dissimuler.

 

Car, voilà, la Ville de Grenoble a décidé de fermer la bibliothèque Alliance pour raison strictement économique. Ce n’est pas le seul équipement dans le collimateur du plan d’austérité. “Les fermetures des bibliothèques Prémol et Hauquelin sont prévues pour cet été. Celle de la bibliothèque Alliance au premier semestre 2017 », confirme une collaboratrice de Corinne Bernard, adjointe à la Culture. La décision semble ferme et définitive. A moins d’un Deus ex machina ou d’une très forte mobilisation des habitants ?

 

 

 

La mobilisation s’organise dans l’entourage des trois bibliothèques

 

 

Les bibliothécaires, comme les habitants et usagers, se pincent encore pour y croire. Après des fuites dès le 7 juin, la nouvelle officielle est tombée lors d’une réunion le 9 juin pour les 192 agents et par voie de presse, le lendemain, pour les habitants.

 

Signature d'une pétition organisée ce samedi 25 juin par le collectif des usagers en colère, devant la bibliothèque Alliance. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Signature d’une pétition du collectif des usagers en colère, devant la bibliothèque Alliance, samedi 25 juin 2016. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Cela va à l’opposé du programme politique d’Eric Piolle, qui prône le vivre-ensemble, le bouclier social, le maintien du réseau des bibliothèques de proximité, l’un de ses engagements ! », s’étonne Céline, une habitante.

 

Pour la municipalité, pas de doute : il faut vite faire des économies dans tous les services, car la Ville n’a plus de marges de manœuvre et risque la mise sous tutelle. La fermeture de trois bibliothèques permettra de soulager son budget de fonctionnement de 13 postes d’ici deux ans, à la faveur de départs à la retraite et de mobilités externes, précise une collaboratrice de Corinne Bernard.

 

Un argument financier qui passe mal auprès des utilisateurs des bibliothèques concernées. Bien que conscients des contraintes budgétaires que connaît la Ville, ils ne comprennent pas que l’on puisse toucher à des équipements qui leur sont utiles au quotidien. D’où la résistance qui s’organise…

 

[…]

 

Envie de lire la suite ?

Connectez vous…

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

Cliquez sur le bouton Abonnez-vous et remplissez le formulaire d’adhésion.

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
7543 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.