Après avoir quitté la majorité grenobloise, Maude Wadelec annonce sa candidature sur la troisième circonscription de l'Isère

Après avoir quitté la majo­rité gre­no­bloise, Maude Wadelec annonce sa can­di­da­ture sur la troi­sième cir­cons­crip­tion de l’Isère

Après avoir quitté la majo­rité gre­no­bloise, Maude Wadelec annonce sa can­di­da­ture sur la troi­sième cir­cons­crip­tion de l’Isère

FLASH INFO – La conseillère muni­ci­pale de Grenoble Maud Wadelec, qui a récem­ment quitté les rangs de la majo­rité sans don­ner d’ex­pli­ca­tions offi­cielles, a annoncé se por­ter can­di­date aux élec­tions légis­la­tives pour le Front popu­laire sur la troi­sième cir­cons­crip­tion de l’Isère, mer­credi 12 juin 2024. L’élue a publié son annonce sur Instagram, accom­pa­gnée d’un résumé de son par­cours et d’une « par­tie de sa pro­fes­sion de foi poli­tique ».

Le mes­sage prin­ci­pal de Maud Wadelec ? « Face à un racisme décom­plexé et nor­ma­lisé par beau­coup de poli­tiques, j’ai décidé au vu des nom­breux sou­tiens de dépo­ser ma can­di­da­ture ». La can­di­date décla­rée met en avant son cur­sus en éco­no­mie et langues étran­gères, et son « inté­rêt pour l’interculturalité et les com­muns », mis au ser­vice de ses acti­vi­tés comme son pas­sage au Mrap, son titre de conseillère muni­ci­pale, son rôle dans la direc­tion de la Biennale des Villes en tran­si­tion, ou encore la « Caravane popu­laire » dans le cadre des légis­la­tives de 2022.

Maud Wadelec se décrit par ailleurs comme « issue d’une famille popu­laire, ayant grandi dans l’un des quar­tiers popu­laires de la 3e cir­cons­crip­tion de Grenoble [et] sou­te­nue par une famille mono­pa­ren­tale farou­che­ment fémi­niste ». De quoi l’a­voir ame­née à « prendre conscience des réa­li­tés qui animent les couches les plus pau­pé­ri­sées de la société », tout en ayant grandi « dans l’exemple de femmes qui prennent leur des­tin en main ».

Des voyages lui ont ensuite « per­mis de com­prendre que les enjeux sociaux, éco­no­miques, de vivre-ensemble pou­vaient être abor­dés de dif­fé­rentes manières en fonc­tion du prisme cultu­rel », poursuit-elle.

Maude Wadelec, élue sur la liste Grenoble en commun avant de quitter la majorité grenobloise, annonce sa candidature aux législatives sur la 3e circonscription de l'Isère. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Maude Wadelec, élue sur la liste Grenoble en com­mun avant de quit­ter la majo­rité gre­no­bloise, annonce sa can­di­da­ture aux légis­la­tives sur la 3e cir­cons­crip­tion de l’Isère. © Florent Mathieu – Place Gre’net

« Ce par­cours m’a per­mis d’acquérir à la fois une connais­sance prag­ma­tique des quar­tiers popu­laires (des souf­frances de non consi­dé­ra­tion, de déshu­ma­ni­sa­tion), mais éga­le­ment de pou­voir mon­ter en com­pé­tences en tant que conseillère locale sur des enjeux de tran­si­tion éco­lo­gique rela­tifs au loge­ment, à l’alimentation, aux res­sources telles que l’eau ou encore aux mobi­li­tés », note la candidate.

Cette der­nière juge en outre que sa « spé­cia­li­sa­tion sur les dis­cri­mi­na­tions ethno-cultu­relles sera un atout évident pour sou­te­nir le Front popu­laire dans ce moment où les mar­queurs idéo­lo­giques sont flous pour la popu­la­tion fran­çaise et les sym­boles de la République mani­pu­lés pour exclure et domi­ner ».

Les rai­sons de son départ de la majo­rité demeurent inconnues

Si Maud Wadelec met en valeur son expé­rience d’é­lue au sein de la majo­rité gre­no­bloise pour appuyer la légi­ti­mité de sa can­di­da­ture, elle n’ex­pli­cite tou­jours pas for­mel­le­ment les rai­sons de son départ d’une coa­li­tion qui, mal­gré de nom­breux départs, demeure une ébauche du Front popu­laire porté par les forces de gauche au niveau national.

Dans une vidéo pos­tée sur YouTube quelques mois avant de quit­ter la majo­rité, l’é­lue rela­tait tou­te­fois son amer­tume de ne pas avoir été nom­mée délé­guée à l’Égalité des droits. « Je ne l’ai pas accepté. Je ne l’accepterai pas », affirmait-elle.

Florent Mathieu

Auteur

Une réflexion sur « Après avoir quitté la majo­rité gre­no­bloise, Maude Wadelec annonce sa can­di­da­ture sur la troi­sième cir­cons­crip­tion de l’Isère »

  1. Derrière elle sur la photo, Eric Piolle a dressé le décor avec ACAB et le signe anar­chiste tagués sur la fontaine.

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Après avoir quitté la majorité grenobloise, Maude Wadelec annonce sa candidature sur la troisième circonscription de l'Isère
« Femme et raci­sée », Maude Wadelec a‑t-elle quitté la majo­rité gre­no­bloise après s’être vue refu­ser la délé­ga­tion Égalité des droits ?

FOCUS - Pour quelles raisons Maude Wadelec a-t-elle quitté la majorité du conseil municipal pour figurer désormais parmi les élus d'opposition, en tant que non Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : Un conseil municipal de Grenoble sous haute tension
Chronique Place Gre’net – RCF : Des divi­sions au sein de l’op­po­si­tion grenobloise

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Biennale des villes en transition 2021. © Tim Buisson – Place Gre’net
Biennale des villes en tran­si­tion : pour sa troi­sième édi­tion, Grenoble se tourne vers l’essentiel

  FOCUS - La biennale des villes en transition se déroule, pour cette troisième édition, du jeudi 1er avril au dimanche 4 avril 2021. Un Lire plus

Scission chez les ex-fron­deurs à Grenoble : le nou­veau groupe Place publique et GDES se ren­voient la responsabilité

FOCUS - Anouche Agobian, Maxence Alloto et Barbara Schuman ont présenté, lundi 22 avril 2024, leur nouveau groupe, Place publique social démocrate, à la Ville Lire plus

Municipales : Grenoble en com­mun pré­sente quatre nou­veaux can­di­dats et son pro­jet “sans frontières”

  FOCUS — Nouvelle présentation de candidats et de thèmes de campagne pour la liste grenobloise menée par le maire sortant Éric Piolle. Autour du Lire plus

Grenoble : manifestation pro-IVG pour défendre le droit à l'avortement © Manuel Pavard - Place Gre'net
IVG : plu­sieurs cen­taines de per­sonnes mani­festent à Grenoble pour défendre le droit à l’avortement

FOCUS - Quelques centaines de personnes ont défilé dans les rues de Grenoble, ce samedi 2 juillet 2022, pour défendre le droit des femmes à Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !