Suicide de Cyrille Minard: des perquisitions au Sdis 38 dans le cadre d'une enquête pour homicide involontaire

Suicide de Cyrille Minard : l’an­cien direc­teur et le méde­cin-chef du Sdis 38 mis en examen

Suicide de Cyrille Minard : l’an­cien direc­teur et le méde­cin-chef du Sdis 38 mis en examen

FLASH INFO – Des enquê­teurs de la police judi­ciaire de Grenoble ont pro­cédé à des per­qui­si­tions dans les locaux de la direc­tion du Sdis de l’Isère (Service dépar­te­men­tal d’in­cen­die et de secours) à Grenoble, mais aussi dans la caserne de sapeurs-pom­piers de Pont-de-Chéruy. Des opé­ra­tions menées le mer­credi 29 mai 2024, avec en toile de fond le sui­cide de Cyrille Minard, ser­gent-chef de la caserne du Nord-Isère, sur­venu le 8 février 2021. Placés en garde à vue, l’an­cien direc­teur du Sdis 38 ainsi que le méde­cin-chef ont été mis en exa­men, ven­dredi 31 mai, pour “har­cè­le­ment moral” et “homi­cide involontaire”.

Deux mises en exa­men pour “har­cè­le­ment moral” et “homi­cide involontaire”

Placés en garde à vue, mer­credi 29 mai, dans le cadre de l’en­quête sur le sui­cide du ser­gent-chef Cyrille Minard, l’an­cien direc­teur du Sdis 38 André Benkemoun et le méde­cin-chef du ser­vice ont été pré­sen­tés, ven­dredi 31 mai, à une juge d’ins­truc­tion, qui les a tous deux mis en exa­men pour “har­cè­le­ment moral” et “homi­cide invo­lon­taire”, a indi­qué le pro­cu­reur de la République de Grenoble Éric Vaillant, confir­mant l’in­for­ma­tion du Dauphiné libéré.

Les deux sus­pects sont tou­te­fois res­sor­tis libres du palais de jus­tice, aucune mesure de contrôle judi­ciaire n’ayant été prise à leur encontre par la magis­trate. Les deux autres per­sonnes audi­tion­nées depuis mer­credi sont elles aussi sor­ties libres à l’is­sue de leur garde à vue, mais en revanche, sans être pour­sui­vies à ce stade.

[Encadré ajouté le 31 mai 2024]

[Article publié le 30 mai 2024 à 12 h 59 et mis à jour le 31 mai 2024 à 18 h 57 avec ajout enca­dré] Les per­qui­si­tions menées dans les locaux de la direc­tion du Sdis de l’Isère et dans la caserne de Pont-de-Chéruy se sont accom­pa­gnées d’au­di­tions, dont cer­taines sous le régime de la garde à vue, selon le Dauphiné libéré. Une infor­ma­tion confir­mée par le par­quet de Grenoble, qui pré­cise que l’en­quête est menée sur com­mis­sion roga­toire de deux juges d’ins­truc­tion. Leur ori­gine ? En juin 2023, le syn­di­cat Sud SPP-Patts 38, auquel appar­te­nait Cyrille Minard, avait déposé plainte pour homi­cide invo­lon­taire auprès du pro­cu­reur de la République de Grenoble.

Suicide de Cyrille Minard : l'ex-directeur du Sdis 38 mis en examen

Des per­qui­si­tions ont été réa­li­sées au Sdis 38 et à la caserne de sapeurs-pom­piers de Pont-de-Chéruy dans le cadre d’une enquête fai­sant suite au sui­cide de Cyrille Minard en 2021. © Place Gre’net

Avant de com­mettre son geste fatal le 8 février 2021, le ser­gent-chef Cyrille Minard avait été en conflit ouvert avec la direc­tion du Sdis, alors qu’il occu­pait la fonc­tion de repré­sen­tant du per­son­nel au sein de la caserne de Pont-de-Chéruy. Des pro­blèmes admi­nis­tra­tifs et un conflit sur les moda­li­tés d’exer­cice de son droit de grève qui avaient mani­fes­te­ment conduit le pom­pier à la dépres­sion. En mars 2022, le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif avait en effet éta­bli le lien entre la mala­die de Cyrille Minard et les ten­sions avec la direction.

C’est sur la base de cette vic­toire juri­dique (parmi d’autres) que le syn­di­cat Sud s’é­tait tourné vers la jus­tice pénale, avec le sou­tien des autres orga­ni­sa­tions syn­di­cales. Des man­que­ments et dys­fonc­tion­ne­ments en interne sont éga­le­ment poin­tés du doigt, les syn­di­cats dénon­çant un « mana­ge­ment patho­gène » au sein du Sdis 38, sur fond « d’u­sure psy­cho­lo­gique par l’acharnement admi­nis­tra­tif et l’épuisement pro­cé­du­ral », lais­sant « des dizaines d’a­gents en souf­france ».

Dans ce contexte, les syn­di­cats avaient pro­fité du départ à la retraite du direc­teur d’André Benkemoun en mars 2023 pour dire tout le mal qu’ils pen­saient de lui. « Le contrô­leur géné­ral Benkemoun laisse une trace indé­lé­bile de son pas­sage, un mort », avaient-il écrit. Refusant de saluer « le départ d’un direc­teur dépar­te­men­tal exem­plaire », ils ajou­taient : « L’avenir dira s’il ne s’agissait pas plu­tôt de celui d’un délin­quant en col blanc ».

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Suicide de Cyrille Minard: des perquisitions au Sdis 38 dans le cadre d'une enquête pour homicide involontaire
Suicide de Cyrille Minard : l’en­quête débute suite au dépôt de plainte contre le Sdis pour homi­cide involontaire

FLASH INFO - Les syndicats de sapeurs-pompiers de l'Isère Sud SPP-Patts 38, CGT Sdis 38 et FA SPP Patts 38 appellent au rassemblent (et au Lire plus

Suicide de Cyrille Minard: des perquisitions au Sdis 38 dans le cadre d'une enquête pour homicide involontaire
Suicide de Cyrille Minard : les syn­di­cats de pom­piers inter­pellent la pré­si­dente du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion du Sdis 38

FOCUS - Près d'un an et demi après le suicide de Cyrille Minard, sergent-chef de la caserne de Pont-de-Cheruy, l'intersyndicale des pompiers de l'Isère (CGT, Lire plus

Suicide de Cyrille Minard: des perquisitions au Sdis 38 dans le cadre d'une enquête pour homicide involontaire
Les syn­di­cats du Sdis 38 portent plainte pour homi­cide invo­lon­taire suite au sui­cide de Cyrille Minard

FLASH INFO – Les syndicats de sapeurs-pompiers se tournent officiellement vers la justice. Le syndicat Sud Sdis 38, soutenu par le Syndicat autonome SPP-PATS et Lire plus

Suicide de Cyrille Minard: la justice établit un lien entre la dépression du pompier et ses conflits avec le Sdis 38
Suicide de Cyrille Minard : la jus­tice éta­blit un lien entre la dépres­sion du pom­pier et ses conflits avec le Sdis 38

FIL INFO - C'est à titre posthume que le pompier Cyrille Minard, sergent-chef de la caserne de Pont-de-Chéruy qui s'est donné la mort le 8 Lire plus

Suicide de Cyrille Minard: la justice établit un lien entre la dépression du pompier et ses conflits avec le Sdis 38
Cyrille Minard “porte” deux affaires, à titre post­hume, contre le Sdis 38 devant le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble

FIL INFO - Mardi 1er mars 2022, c'est à titre posthume que Cyrille Minard, sergent-chef de la caserne de sapeurs-pompiers de Pont-de-Chéruy, a porté deux Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !