Call Of Terror: le Crif Grenoble appelle à des poursuites pour "apologie de crime contre l'humanité"

Concert néo­nazi Call of Terror en Isère : un signa­le­ment adressé au par­quet par le Crif et une enquête ouverte

Concert néo­nazi Call of Terror en Isère : un signa­le­ment adressé au par­quet par le Crif et une enquête ouverte

EN BREF – Le Crif Grenoble-Dauphiné a adressé un signa­le­ment, ven­dredi 1er mars 2024, au par­quet de Bourgoin-Jallieu, après la décou­verte sur les réseaux sociaux d’une publi­ca­tion rela­tant le fes­ti­val “Call of Terror”, qui s’est tenu samedi 24 février, à Vézeronce-Curtin, dans le Nord-Isère. Une enquête pour “apo­lo­gie de crimes contre l’humanité” et “pro­vo­ca­tion à la haine” a en outre été ouverte en début de semaine, au sujet de ce concert de black metal néonazi.

Le fes­ti­val de National-socia­list black metal (NSBM) “Call of Terror” s’est achevé samedi 24 février 2024, à Vézeronce-Curtin (Isère), mais ses orga­ni­sa­teurs et par­ti­ci­pants n’en ont pas fini avec la jus­tice. Après avoir décou­vert sur les réseaux sociaux une publi­ca­tion rela­tant le concert néo­nazi, le Crif Grenoble-Dauphiné a en effet adressé un signa­le­ment au par­quet de Bourgoin-Jallieu, ven­dredi 1er mars, indique à Place Gre’net son pré­sident Hervé Gerbi, confir­mant une infor­ma­tion du Dauphiné libéré.

Isère : signalement au parquet sur le concert néonazi Call of Terror

Photo d’un gobe­let du Call of Terror, illus­trant le post Facebook d’un par­ti­ci­pant qui raconte le dérou­le­ment de la soi­rée. © Facebook

La pro­cé­dure s’ap­puie sur l’ar­ticle 40 du code de pro­cé­dure pénale, ajoute l’a­vo­cat gre­no­blois. Grâce à sa veille active menée sur les réseaux sociaux, le Crif a retrouvé sur Facebook un post, daté du 25 février, d’un par­ti­ci­pant au “Call of Terror”. Évoquant l’or­ga­ni­sa­tion et le son « très pro » de la soi­rée, celui-ci com­mente notam­ment les pres­ta­tions des dif­fé­rents groupes de NSBM pro­gram­més : Leibstandarte, SPQR, Kataxu, et la tête d’af­fiche Graveland.

Un texte truffé de sigles et réfé­rences notoires du milieu néonazi

Mais la publi­ca­tion est sur­tout truf­fée de réfé­rences, chiffres et acro­nymes notoi­re­ment employés comme signes de recon­nais­sance au sein du milieu néo­nazi. « Je tiens à dire 88 fois merci et à 14 fois, toutes mes féli­ci­ta­tions pour ce fes­ti­val », écrit ainsi l’in­di­vidu. Le nombre “88” – le plus illustre de la mou­vance – ren­voie aux lettres de l’al­pha­bet “HH”, pour « Heil Hitler », tan­dis que “14” sym­bo­lise les « Fourteen words », les 14 mots d’un slo­gan supré­ma­ciste blanc américain.

L’homme conclut enfin son post Facebook par « un grand SH aux cama­rades croi­sés ce [samedi] soir ». “SH”, soit l’a­cro­nyme de « Sieg Heil », le tris­te­ment célèbre salut hit­lé­rien. Autant de sigles rele­vant du lan­gage codi­fié qu’u­ti­lisent les néo­na­zis du monde entier. Un contenu jugé « édi­fiant » par Hervé Gerbi et qui s’a­joute aux nom­breux autres sym­boles asso­ciés à la soi­rée, comme le choix du 24 février, date anni­ver­saire de la créa­tion du NSDAP, le parti nazi, en 1920.

Une enquête pour “apo­lo­gie de crimes contre l’humanité”

Le pré­sident du Crif Grenoble-Dauphiné se féli­cite par ailleurs que les pour­suites, ouvertes ini­tia­le­ment « seule­ment pour “par­ti­ci­pa­tion à une mani­fes­ta­tion inter­dite” », aient été élar­gies à d’autres chefs d’ac­cu­sa­tion en début de semaine, « à la suite de [sa] réac­tion ».

Hervé Gerbi, pré­sident du Crif Grenoble-Dauphiné, a effec­tué un signa­le­ment au par­quet et indique que l’or­ga­ni­sa­tion se consti­tuera par­tie civile. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Le par­quet de Bourgoin-Jallieu a ainsi ouvert une enquête éga­le­ment pour “pro­vo­ca­tion à la haine ou à la vio­lence à l’égard d’un groupe de per­sonnes en rai­son de leur ori­gine ou de leur appar­te­nance ou de leur non-appar­te­nance à une eth­nie, une nation, une race ou une reli­gion déter­mi­née”, et “apo­lo­gie de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité”.

L’enquête de fla­grance a été confiée à la bri­gade de recherches de La Tour-du-Pin. « Je suis entré en contact avec le par­quet et je lui ai confirmé que le Crif Grenoble-Dauphiné se por­te­rait par­tie civile », le moment venu, pré­cise Hervé Gerbi. Et ce, « en défense des inté­rêts de la com­mu­nauté juive » isé­roise, assène l’avocat.

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Call Of Terror: le Crif Grenoble appelle à des poursuites pour "apologie de crime contre l'humanité"
Call Of Terror : le Crif Grenoble appelle à des pour­suites pour « apo­lo­gie de crime contre l’humanité »

FLASH INFO - Après la tenue du concert Call Of Terror à Vézeronce-Curtin le samedi 24 février 2024, le Crif Grenoble-Dauphiné appelle la préfecture de l'Isère Lire plus

Le festival Call of terror interdit en Isère pour "idéologie néonazie". Place Clodomir à Vézeronce-Curtin. Wikipédia
Le fes­ti­val Call of ter­ror inter­dit à Vézeronce-Curtin pour « idéo­lo­gie néo­na­zie » a bien eu lieu

FLASH INFO - Le festival de black metal "Call of terror" programmé à Vézeronce-Curtin samedi 24 février 2024 s'est bien tenu, malgré son interdiction par Lire plus

Affiche du concert de Rock anti wokisme le 18 novembre 2023 en Isère. DR
Saint-Quentin-Fallavier : le concert néo­nazi inter­dit mais une soi­rée pri­vée a bien eu lieu

FOCUS - Un concert néonazi s'est-il tenu samedi 18 novembre 2023 au soir, dans un restaurant de Saint-Quentin-Fallavier, dans le Nord-Isère ? D'abord annoncé, puis Lire plus

Alain Soral en confé­rence à Grenoble : la Licra, les anti­fas et les élus locaux s’insurgent

FIL INFO - L'annonce de la venue d'Alain Soral à Grenoble, le 23 mars 2019, pour une conférence dans un lieu tenu secret, fait réagir. Lire plus

Grenoble : 300 mani­fes­tants contre la loi immi­gra­tion, pour les 90 ans de la marche anti­fas­ciste uni­taire du 12 février 1934

REPORTAGE - Plus de 300 personnes ont défilé, lundi 12 février 2024 au soir, dans les rues de Grenoble, à l'occasion du 90e anniversaire de Lire plus

Le Crif Grenoble-Dauphiné dénonce une forte hausse des actes antisémites en Isère sur l'année 2023
Le Crif Grenoble-Dauphiné dénonce une forte hausse des actes anti­sé­mites en Isère sur l’an­née 2023

FOCUS - Le président du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) Grenoble-Dauphiné a présenté les chiffres de l'antisémitisme en Isère en 2023. Des Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !