Actualité

Amandine Demore, pre­mière femme maire d’Échirolles, impose sa patte en menant « la conti­nuité dans le changement »

Amandine Demore, pre­mière femme maire d’Échirolles, impose sa patte en menant « la conti­nuité dans le changement »

FOCUS - Amandine Demore a été élue maire d'Échirolles le 28 octobre 2023, succédant à Renzo Sulli, à la tête de la ville depuis 24 ans. Ses premières impressions, son parcours, ses méthodes, ses réalisations, ses attentes, les défis pour la gauche... L'ancienne première adjointe, devenue la première femme maire de la commune, a balayé de nombreux sujets, le 6 février 2024, cent jours après la prise de ses nouvelles fonctions.

"C'est grisant", avoue-t-elle. "Le premier mois, j'ai eu l'impression d'être dans une machine à laver !" Attablée au restaurant Canopy, le 6 février 2024 au matin, aux côtés d'une poignée de journalistes locaux, Amandine Demore est alors maire d'Échirolles depuis environ cent jours. L'ancienne première adjointe a été élue le 28 octobre 2023, à l'issue d'une séance extraordinaire du conseil municipal, succédant à Renzo Sulli, qui avait annoncé sa démission deux semaines auparavant.

Amandine Demore, première femme maire d'Échirolles, se dévoile

Amandine Demore, le 6 février 2024, sur la terrasse du restaurant Canopy : la maire d'Echirolles a dressé un premier bilan de ses 100 premiers jours à la tête de la Ville et évoqué ses objectifs pour le mandat. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Une mini-révolution dans cette ville dont l'ex-édile PCF tenait les rênes depuis 24 ans. Mais ce dernier avait bien anticipé le passage de témoin en adoubant son héritière. "Renzo Sulli m'a bien préparé à l'exercice", remercie Amandine Demore qui, en tant que première adjointe depuis 2020, avait déjà en charge "des sujets lourds, comme les finances ou la tranquillité publique. Des délégations habituellement portées par des hommes", observe-t-elle.

Première femme maire d'Échirolles, une "fierté" aussi pour les habitants

La remarque n'est pas anodine, loin de là. À 46 ans, Amandine Demore est en effet devenue la première femme maire de l'histoire d'Échirolles, qui est aujourd'hui la plus grande ville iséroise dirigée par une femme. Une double particularité dont la nouvelle première magistrate se dit très "fière" et qui "bouscule" les habitudes.

Amandine Demore, première femme maire d'Échirolles, se dévoile

Amandine Demore a succédé à Renzo Sulli le 28 octobre 2023, devenant la première femme maire d'Echirolles. © Manon Sisti – Ville d’Echirolles

"En France, on n'a que 17 % de maires femmes, c'est très peu. La politique, c'est encore un monde très masculin pour les postes à responsabilité", constate celle qui regrette de "ne pas [avoir] beaucoup de collègues féminines" dans les instances locales. Néanmoins, apprécie-t-elle, "j'ai énormément de retours positifs des habitants". Lesquels lui font part de leur "sentiment de fierté d'avoir une femme" aux manettes de la municipalité.

Amandine Demore a "toujours été passionnée de politique"

Pour Amandine Demore, parvenir à la tête de la troisième commune d'Isère5juste derrière la deuxième, Saint-Martin-d'Hères témoigne aussi du chemin parcouru depuis son enfance dans un "tout petit village" ardéchois d'une trentaine d'habitants. "C'est un marqueur fort pour moi car je pense que ça sera une force", explique-t-elle. "J'ai un rapport à la nature et une sensibilité à la question du développement durable qui sont différents."

Ces sujets, Amandine Demore a "envie de les porter et les porte sur Échirolles". Une ville où elle est arrivée à 18 ans pour ses études, où elle a fondé son foyer, et dont elle "ne [partira] jamais", assure-t-elle. "J'ai découvert une ville à taille humaine", se souvient l'édile, vantant "la vie de quartier extrêmement riche, les commerces de proximité, les services publics forts, la richesse associative et l'attachement à la culture ou aux sports".

Vue d'Echirolles de la terrasse du restaurant Canopy : une ville où Amandine Demore est arrivée pour ses études, en provenance d'Ardèche, et dont elle ne partira jamais, assure-t-elle. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Autant d'éléments qui "correspondaient à [ses] valeurs". Car Amandine Demore est tombée "toute petite" dans la marmite. "Mon père et mon grand-père étaient engagés, j'ai toujours été passionnée de politique", raconte-t-elle. "J'ai fait des études d'histoire à la fac puis, venant d'un milieu populaire, j'ai dû travailler pour les centres de santé de Grenoble. Ensuite, j'ai arrêté pour me consacrer à la politique."

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 78 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Une réflexion sur « Amandine Demore, pre­mière femme maire d’Échirolles, impose sa patte en menant « la conti­nuité dans le changement » »

  1. sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvelle maire d’Échirolles, Amandine Demore suc­cède sans sur­prise à Renzo Sulli

FOCUS - Sans surprise, Amandine Demore a été élue nouvelle maire d'Échirolles, samedi 28 octobre 2023, à l'issue d'une séance extraordinaire du conseil municipal. Âgée Lire plus

Renzo Sulli, maire d'Echirollles. DR
Le com­mu­niste Renzo Sulli, maire de la ville d’Echirolles depuis 24 ans, annonce sa démission

FLASH INFO - Renzo Sulli (PCF) a remis vendredi 13 octobre 2023 sa démission de son mandat de maire au préfet de l’Isère, a indiqué Lire plus

Crédit : © Gilles Ragris / FTV
Le res­tau­rant joux­tant le cinéma Pathé d’Échirolles tota­le­ment détruit par un incen­die, une enquête ouverte

EN BREF - Un violent incendie s'est déclaré dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 février 2024 dans le restaurant Obrigado Rodizio jouxtant Lire plus

Dégradations dans les locaux du Secours Populaire Isère d'Echirolles suite à un cambriolage le 23 décembre 2023. DR
Un entre­pôt du Secours popu­laire de l’Isère pillé à deux jours de Noël

EN BREF - Un des entrepôts de la fédération de l'Isère du Secours populaire français, association de solidarité venant en aide à plus de 30 Lire plus

La Ville d'Echirolles inaugurait ce mercredi 9 février 2022 l'îlot de fraîcheur Marcel-David, aménagé dans la cour et aux abords de l'école éponyme, dans le quartier Ponatière-Bayard. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Échirolles : un îlot de fraî­cheur végé­ta­lisé autour de l’é­cole Marcel-David pour lut­ter contre le réchauf­fe­ment climatique

FOCUS - La Ville d'Échirolles a inauguré, ce mercredi 9 février 2022, l'îlot de fraîcheur Marcel-David, aménagé dans la cour et aux abords de l'école Lire plus

La Ville La Ville d'Échirolles décroche le label Territoire numérique libre de niveau 5 pour la seconde année consécutive'Échirolles décroche un label Territoire numérique libre de niveau 5 pour la seconde année consécutive
La Ville d’Échirolles décroche le label Territoire numé­rique libre de niveau 5 pour la seconde année consécutive

FLASH INFO - La distinction n'est pas anodine pour la Ville d'Échirolles, qui a reçu le label Territoire numérique libre de niveau 5 pour la Lire plus

Flash Info

|

21/05

17h41

|

|

21/05

11h27

|

|

18/05

19h42

|

|

18/05

14h37

|

|

17/05

17h50

|

|

16/05

12h08

|

|

16/05

10h37

|

|

15/05

10h21

|

|

14/05

20h26

|

|

14/05

18h02

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Les incen­dies volon­taires sur l’agglomération grenobloise

Économie| Grenoble : un bâti­ment dédié à l’hé­ber­ge­ment des sans-domi­cile et à la lutte contre le non-recours

Société| Le Mois des fier­tés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa tra­di­tion­nelle Marche des fier­tés samedi 1er juin

Agenda

Je partage !