Le RER métropolitain de la région grenobloise est attendu pour 2035. Crédit Grenoble Alpes Métropole / Lucas Frangella

Un nou­vel impôt local finan­cera le futur RER métro­po­li­tain de Grenoble

Un nou­vel impôt local finan­cera le futur RER métro­po­li­tain de Grenoble

DÉCRYPTAGE - Le futur RER6réseau express régional métropolitain d'aire grenobloise franchira une première étape avec la construction de la halte ferroviaire au niveau du pôle d'échanges multimodal "Pont de Claix-L'étoile" en 2024. Pour ce premier chantier, les collectivités n'ont pas lésiné sur leur participation financière, d'autant que la Région n'a pas voulu participer. Ce qui amène à s'interroger sur la capacité du territoire à trouver un milliard d'euros pour mettre en service le RER, à l'horizon 2035.

La construction de la halte ferroviaire à Pont-de-Claix, au niveau du nouveau pôle d'échanges multimodale de Pont-de-Claix-L'étoile, aura bien lieu en 2024. Une première victoire pour le Smmag7Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise et les collectivités qui œuvrent, depuis quelques années, à l'arrivée d'un RER métropolitain dans l'aire grenobloise. Un RER qui devrait entrer en service en 2035, si le calendrier des travaux s'avère respecté, estime SNCF Réseau.

La halte ferroviaire du centre-ville de Pont de Claix déménage au pôle d'échange multimodal Etoile. La ligne sera desservie par le RER métropolitain, crédit Mairie de Pont de Claix

La halte ferroviaire du centre-ville de Pont-de-Claix déménage au pôle d'échange multimodal Etoile. La ligne sera desservie par le RER métropolitain. © Mairie de Pont de Claix

"Le timing a pu être tenu", se félicitent les différents partenaires impliqués dans le financement de ce chantier, qui représente un investissement de 5,7 millions d'euros. Un effort d'autant plus important que la Région Auvergne-Rhône-Alpes n'a pas voulu participer au tour de table. "Fort heureusement, l'État a, lui, accepté de relever le montant de sa participation à 50% salue Sylvain Laval, président du Smmag, ce qui n'était pas son intention de départ."

Respecter le calendrier était un impératif pour le président du Smmag, alors que ces types de travaux se programment et s'anticipent très en amont. Car les fenêtres de tir ne sont pas légion au regard de divers aléas de gestion de trafic. "Un éventuel report de chantier n'aurait pu se faire avant trois ans", précise Sylvain Laval.

DES TER TOUTES LES QUINZE OU TRENTE MINUTES

Le nouveau service express régional métropolitain (Serm) doit permettre de désengorger les routes de région grenobloise et de faciliter les déplacements de ses habitants en transports en commun. Le tout en réduisant les distances entre le cœur de la métropole, le péri-urbain et le milieu rural.

Avec la mise en service de TER8trains express régionaux très fréquents, les gares seront ainsi desservies tous les quarts d'heure ou toutes les demi-heures. L'armature du Serm se compose de trois lignes : deux lignes ouest-est, l'une reliant Rives à Brignoud, l'autre Saint-Marcelin à Grenoble-Universités-Gières. Sur l'axe nord-sud, la troisième ligne du RER métropolitain reliera Grenoble à Clelles-Mens.

 

Le CPER, une source potentielle de financement du RER... en cours de négociation

Le refus de la Région de financer la halte ferroviaire interpelle tout de même Sylvain Laval. Ce dernier avoue «ne pas comprendre» car «la Région a aidé sur ce type d'opérations par le passé».

Mais les temps semblent avoir changé. La Région veut désormais recentrer ses investissements sur sa compétence ferroviaire qui comprend l'acquisition, la rénovation du matériel roulant et le bon fonctionnement des réseaux.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 59 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Séverine Cattiaux

Auteur

7 réflexions sur « Un nou­vel impôt local finan­cera le futur RER métro­po­li­tain de Grenoble »

  1. 2035 quelle blague !
    Et même pas capable de trou­ver 1 mil­liard en 10 ans ?
    C’est la faillite à tous les étages.

    sep article
  2. Nous Grenoblois n’a­vons plus les moyens de nou­velles hausses d’im­pôts locaux ! Devons nous quit­ter la ville pour espe­rer pou­voir joindre les 2 bouts pen­dants que les élus Grenoblois et métro­po­li­tains dila­pident et gas­pillent NOTRE ARGENT ? 😡

    sep article
  3. I have a dream.
    La ville de Grenoble finan­çant ce qui est utile à ses habi­tants plu­tôt que la coupe des arbres de la place Victor Hugo et de la rue Aymon de Chissé, la fête des tuiles, les voyages de son pseudo maire en avion vers Rio ou en voi­ture avec chauf­feur pour aller prendre le TGV loin de Grenoble.

    sep article
  4. La halte fer­ro­viaire de Pont-de-Claix est un inves­tis­se­ment de 5,7 mil­lion d’eu­ros sur un mon­tant total de pro­jet RER de 1 mil­liard d’eu­ros. Si on prend comme indi­ca­teur d’a­van­ce­ment du pro­jet le mon­tant des sommes enga­gées, alors on peut consi­dé­rer que nous en sommes à 0,57 % du pro­jet RER.…

    sep article
  5. Suggérer une »taxe fon­cière addi­tion­nelle » peu de temps après l’aug­men­ta­tion his­to­rique de cette taxe à Grenoble, il fal­lait quand même oser.…! Seuls les pro­prié­taires emprun­te­ront le RER ?
    Quid de la gra­tuité des trans­ports en com­mun reven­di­quée par certains ?
    Il faut sor­tir des uto­pies et bien trou­ver une contri­bu­tion rai­son­na­ble­ment par­ta­gée entre contri­buables et consom­ma­teurs, d’au­tant plus que les inves­tis­se­ments et les coûts de main­te­nance et fonc­tion­ne­ment sont gigantesques.

    sep article
    • Je ne peux lire mal­heu­reu­se­ment l’ar­ticle en entier mais j’es­père bien que l’é­ven­tuel impot ne s’ap­pli­quera pas aux habi­tants de Grenoble qui payent déjà très cher pour habi­ter sur place et qui n’ont pas les moyens de finan­cer des trans­ports pour des gens qui vivent plus confor­ta­ble­ment en dehors de la ville !

      sep article
    • Comme le disait Lino Ventura dans une réplique culte : Les cons ça osent tout c’est à cela qu’on les reconnaît !!!!!

      sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Sécurité, RER métro­po­li­tain, ges­tion de l’eau… Le nou­veau pré­fet de l’Isère fait le tour des dos­siers brûlants

FOCUS - Le nouveau préfet de l'Isère a rencontré la presse, ce mardi 3 octobre 2023 au matin, à la préfecture. Nouvelles brigades de gendarmerie, Lire plus

Réservation obligatoire pour les vélos dans les TER: le Collectif de l'Étoile ferroviaire de Veynes appelle à la "pédagogie"
L’État débloque 700 mil­lions d’eu­ros pour 13 RER métro­po­li­tains : « une plai­san­te­rie de mau­vais goût » pour des élus isérois

EN BREF - Christophe Ferrari, Sylvain Laval, Henri Baile et Bruno Cattin, présidents respectifs de Grenoble Alpes Métropole, du Syndicat mixte des mobilités de l’agglomération Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 57: "La condamnation d'Éric Piolle"
Chronique Place Gre’net – RCF 49 : « Le RER métro­po­li­tain grenoblois »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Parler Bambin
PDU, RER métro­po­li­tain, Métrocâble… Sylvain Laval, le nou­veau pré­sident du Smmag, garde le cap

  ENTRETIEN - Nouvellement élu président du Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise, Sylvain Laval a accepté de nous dévoiler les grands axes de Lire plus

Le tra­fic des trains entre Grenoble et Lyon, inter­rompu après une cou­lée de boue à Rives, repren­dra ven­dredi 16 juin 2023

FLASH INFO - Les orages survenus lundi 12 juin 2023 au soir ont provoqué d'importants dégâts en Isère. Près de Rives, une coulée de boue Lire plus

Emmanuel Macron fait des RER métropolitains, dont celui de Grenoble, une "grande ambition nationale"
Réduction des trains sur la ligne Grenoble-Lyon : la Région appelle la SNCF à prendre ses responsabilités

FLASH INFO — Un train TER sur deux supprimés aux heures de pointe? C'est la nouvelle que les usagers de la ligne Grenoble-Lyon ont découvert Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !