Élus et collectivités appellent à un rassemblement contre l'antisémitisme à Grenoble dimanche 13 novembre

Le ministre Olivier Véran par­ti­ci­pera au ras­sem­ble­ment contre l’an­ti­sé­mi­tisme à Grenoble dimanche 12 novembre

Le ministre Olivier Véran par­ti­ci­pera au ras­sem­ble­ment contre l’an­ti­sé­mi­tisme à Grenoble dimanche 12 novembre

EN BREF – Si la marche contre l’an­ti­sé­mi­tisme pré­vue à Paris dimanche 12 novembre 2023 fait beau­coup par­ler d’elle, notam­ment en rai­son de la pré­sence (ou non) de repré­sen­tants du Rassemblement natio­nal, une mani­fes­ta­tion est éga­le­ment orga­ni­sée le même jour à Grenoble. Rendez-vous est donné place de Verdun à 14 h 30.

L’appel à rejoindre le 12 novembre la mani­fes­ta­tion contre l’an­ti­sé­mi­tisme est notam­ment lancé par plu­sieurs par­le­men­taires isé­rois, dans un com­mu­ni­qué signé en com­mun mal­gré des appar­te­nances poli­tiques dif­fé­rentes (et diver­gentes). En l’oc­cur­rence, Caroline Abadie (Renaissance), Marie-Noëlle Battistel (Parti socia­liste), Guillaume Gontard (EELV), Servane Hugues (Renaissance), Jérémie Iordanoff (EELV), Élodie Jacquier-Laforge (Modem), Marjolaine Meynier-Millefert (Territoires de pro­grès) et Didier Rambaud (Renaissance).

« Depuis les atten­tats du 7 octobre, les actes anti­sé­mites sont en recru­des­cence en France : pro­vo­ca­tions, appels à la haine, menaces, tags, agres­sions… En un mois, plus de 1 000 actes ont été recen­sés. L’Isère n’est pas épar­gnée », déclarent les dépu­tés et séna­teurs, pour qui « chaque acte anti­sé­mite est une attaque contre la République, et l’ensemble des Français ». Le texte appelle donc « tous les citoyens et élus qui rejettent sin­cè­re­ment et sans ambi­guïté l’antisémitisme, le racisme et la bana­li­sa­tion de la haine » à par­ti­ci­per à la manifestation.

Toujours par voie de com­mu­ni­qué, les élus d’op­po­si­tion de Grenoble du groupe Société civile mené par Alain Carignon indiquent, eux aussi, leur pré­sence au ras­sem­ble­ment et appellent les Grenoblois à y prendre part.

Avant celui prévu dimanche 12 novembre, un rassemblement contre l'antisémitisme s'était déjà tenu place Verdun le mardi 19 février 2019. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Avant celui prévu dimanche 12 novembre, un ras­sem­ble­ment contre l’an­ti­sé­mi­tisme s’é­tait déjà tenu place Verdun le mardi 19 février 2019. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Les col­lec­ti­vi­tés et inter­com­mu­na­li­tés affichent éga­le­ment leur mobi­li­sa­tion et appellent à par­ti­ci­per au ras­sem­ble­ment. Un texte dif­fusé par le Conseil dépar­te­men­tal de l’Isère déplore ainsi à son tour une « forte aug­men­ta­tion » des actes anti­sé­mites en France. « Chacun de ces actes est une remise en cause des valeurs fon­da­men­tales de notre République », juge le Département, qui consi­dère que « la République, indi­vi­sible, ne dis­tingue pas ses citoyens en fonc­tion de leurs ori­gines, de leurs convic­tions ou de leurs croyances ».

Également signa­taires du texte : les asso­cia­tions des Maires de l’Isère et des Maires ruraux de l’Isère, ainsi que les com­mu­nau­tés de com­munes ou d’ag­glo­mé­ra­tion Porte de l’Isère, Bièvre-Isère, Entre Bièvre et Rhône, Vienne-Condrieu, Oisans, Bièvre-Est, Collines Isère-Nord, Saint-Marcellin Vercors Isère, Grésivaudan, Trièves, Massif du Vercors, Pays voi­ron­nais et Cœur de Chartreuse. Autant d’institutions qui appellent elles aussi au rassemblement.

Enfin, Olivier Véran, ministre délé­gué chargé du Renouveau démo­cra­tique et porte-parole du gou­ver­ne­ment ori­gi­naire de Grenoble, a fait savoir ven­dredi 10 novembre en début d’a­près-midi qu’il par­ti­ci­pe­rait aussi à cette marche répu­bli­caine orga­ni­sée à Grenoble contre l’antisémitisme, « à la suite de l’appel natio­nal lancé par les pré­si­dents de l’Assemblée natio­nale et du Sénat ».

[Article mis à jour le ven­dredi 10 novembre à 14 h 50]

Le PCF demande une posi­tion claire des orga­ni­sa­teurs vis-à-vis du RN

Quelle est la posi­tion du PCF 38 concer­nant le ras­sem­ble­ment ? Son secré­taire dépar­te­men­tal Jérémie Giono pose, comme au niveau natio­nal, la ques­tion de la pré­sence ou non d’élus du Rassemblement natio­nal ou de Reconquête. Et en appelle à l’Histoire : « On est à quelques jours de la célé­bra­tion de la Saint-Barthélémy gre­no­bloise, où des résis­tants ont été assas­si­nés par des mili­ciens qui sont les ancêtres poli­tiques de notre extrême droite actuelle », déclare-t-il.

Jérémie Giono, secrétaire départemental du PCF 38, attend une position claire des organisateurs du rassemblement grenoblois contre l'antisémitisme sur la présence ou non d'élus RN ou Reconquête. © Place Gre'net

Jérémie Giono, secré­taire dépar­te­men­tal du PCF 38, attend une posi­tion claire des orga­ni­sa­teurs du ras­sem­ble­ment gre­no­blois contre l’antisémitisme sur la pré­sence ou non d’élus RN ou Reconquête. © Place Gre’net

C’est pour­quoi Jérémie Giono consi­dère que la pré­sence d’élus RN ou “zem­mou­riens” au ras­sem­ble­ment serait une « insulte » à l’histoire de la capi­tale des Alpes, autant qu’un « pro­blème ». Et d’appeler les par­le­men­taires de la majo­rité pré­si­den­tielle, à l’origine du ras­sem­ble­ment, à se pro­non­cer clai­re­ment sur le sujet. Ce en rap­pe­lant que les trois par­le­men­taires de gauche sou­hai­taient que figure le refus de la pré­sence de l’extrême droite dans le com­mu­ni­qué, ce qui n’est fina­le­ment pas le cas.

« Pour nous, il n’y a pas d’autre posi­tion accep­table que celle de dire qu’ils ne seront pas les bien­ve­nus et qu’ils ne sont pas invi­tés à cet évé­ne­ment. Il appar­tient aux orga­ni­sa­teur du ras­sem­ble­ment de sor­tir de l’ambiguïté et de s’exprimer clai­re­ment », tance Jérémie Giono. Qui attend de savoir si les élus sont prêts à « défi­ler bras-des­sus bras-des­sous avec l’extrême-droite » pour déci­der si le ras­sem­ble­ment est « accep­table et néces­saire »… ou s’il relève de la « tartufferie ».

Florent Mathieu

Auteur

4 réflexions sur « Le ministre Olivier Véran par­ti­ci­pera au ras­sem­ble­ment contre l’an­ti­sé­mi­tisme à Grenoble dimanche 12 novembre »

  1. Très bonne ini­tia­tive, j’y serai.

    sep article
  2. Frustrée de ne pas pou­voire me rendre à Paris pour cette marche civique, j’ap­plau­dis à cette ini­tia­tive et j’y serai.
    Le PCF 38 demande à ce que le RN soit inter­dit de par­ti­ci­per, pour sor­tir de toute ambi­guïté, au regard de l’Histoire de la région pen­dant la guerre 39 – 45. Toute honte bue.
    La bien pen­sance comme étendard.
    C’est lui qui doit sor­tir de l’ambiguïté.
    Soit il est contre l’an­ti­sé­mi­tisme et il par­ti­cipe, soit il ne l’est pas et il ne par­ti­cipe pas.
    C’est le cœur qui doit par­ler. Pas les chi­ca­ne­ries poli­ti­ciennes et les cal­culs poli­tiques qui sont indignes de ce moment et sur­tout qui sont à côté de la plaque.
    Des excuses pour cacher la lâcheté.
    Ouvrez les yeux, l’an­ti­sé­mi­tisme a changé de visage.
    Et mal­heu­reu­se­ment, tris­te­ment, il existe encore.

    sep article
    • Merci… au moins 2 qui par­ta­geons le même point de vue. J’y serai aussi, sans aucune ban­nière poli­tique ou syn­di­ca­liste Une simple « 2 pattes » qui ne sou­haite que la paix entre nous tous

      sep article
  3. Tres bonne ini­tia­tive ce ras­sem­ble­ment contre l’an­ti­sé­mi­tisme. J’y serai !

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Isère : un lycéen de Moirans sous contrôle judi­ciaire pour menaces de mort anti­sé­mites et trois inci­dents signa­lés lors de l’hom­mage à Dominique Bernard

EN BREF - Le lycéen de 17 ans, interpellé et placé en garde à vue, mardi 17 octobre 2023, après avoir proféré des menaces de Lire plus

Deux hommes soupçonnés de proxénétisme interpellés à Grenoble
Fontaine : des croix gam­mées et des slo­gans anti­sé­mites tagués sur les murs d’un appar­te­ment cambriolé

FLASH INFO - Des croix gammées et des inscriptions antisémites ont été découvertes sur les murs d'un appartement qui venait d'être cambriolé et saccagé, dans Lire plus

Des inscriptions racistes et antisémites répétées devant l'école Paul-Langevin de Fontaine
Des mes­sages racistes et anti­sé­mites répé­tés devant l’é­cole Paul-Langevin de Fontaine

FLASH INFO - "Abaya interdit, arabes, juifs". Tel est le message, retranscrit littéralement, que des parents d'élève ont pu découvrir sur un pilier à l'entrée Lire plus

Des tags antisémites, dont certains visant un ancien élu PCF, découverts à Fontaine le week-end du 18 et 19 mars
Des tags anti­sé­mites, dont cer­tains visant un ancien élu PCF, décou­verts à Fontaine

FLASH INFO - Des "invectives haineuses [...] d'une violence inouïe, rappelant les heures les plus noires de notre histoire". C'est ainsi que le secrétaire de Lire plus

Pourras-tu changer la photo stp ? Il y en dans la bib dont une avec une banderole sur la mixité.
Découverte de tags racistes, anti­sé­mites et homo­phobes au col­lège Aimé-Césaire de Grenoble

FLASH INFO - Des tags racistes, antisémites et homophobes ont été découverts au collège Aimé-Césaire de Grenoble, comme l'indique la Direction départementale de la sécurité Lire plus

Le Crif demande l'interdiction du spectacle de Dieudonné, annoncé à Grenoble le dimanche 27 août
Dieudonné à Grenoble : un col­lec­tif anti­fas­ciste et anti­ra­ciste s’in­surge contre « ses idées com­plo­tistes et antisémites »

FLASH INFO - Le très controversé humoriste Dieudonné s'arrête à Grenoble, dimanche 27 novembre 2022, dans le cadre de la tournée de son spectacle « Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !