La Ville de Grenoble et son maire Éric Piolle dressent les grandes lignes et les perspectives pour 2023

Grenoble : le maire Éric Piolle veut « pour­suivre sa mobi­li­sa­tion » en faveur de la tran­si­tion éco­lo­gique en 2023

Grenoble : le maire Éric Piolle veut « pour­suivre sa mobi­li­sa­tion » en faveur de la tran­si­tion éco­lo­gique en 2023

FOCUS - À l'occasion de ses vœux à la presse, le maire de Grenoble Éric Piolle a dressé les grandes lignes et les perspectives de la Ville pour 2023. Avec une volonté affichée de poursuivre les engagements en matière de transition écologique. Notamment en continuant d'encourager le développement de la pratique du vélo et de piétonniser les espaces au travers de nouvelles "places aux enfants".

Quelles sont les perspectives pour la Ville de Grenoble en 2023? À l'occasion de ses traditionnels voeux à la presse le mercredi 11 janvier, le maire Éric Piolle a fixé les grandes lignes de l'année à venir. Et affirmé "poursuivre sa mobilisation" en faveur de la transition, alors que l'événement Grenoble Capitale verte européenne 2022 a pris fin, non sans avoir entraîné une "dynamique territoriale forte" selon l'élu.

Le maire de Grenoble a présenté les perspectives de la Ville pour 2023 à l'occasion de ses voeux à la presse. © Ville de Grenoble

Le maire de Grenoble a présenté les perspectives de la Ville pour 2023 à l'occasion de ses voeux à la presse. © Ville de Grenoble

La Ville rappelle ainsi sa "démarche" Grenoble 2040, avec pour objectif la neutralité carbone, dix ans avant l'objectif de 2050 fixé par les accords de la Cop21. "Les transitions qui s'annoncent nécessitent des investissements massifs et des réorientations profondes de nos modes de vie, de consommation, de production et de répartition des richesses", affirme-t-elle. Tout en souhaitant y "imbriquer [...] les dimensions sociale, environnementale et démocratique".

Une nouvelle édition de la Biennale des villes en transition

Traduction de ces transitions pour le territoire grenoblois? De nouvelles constructions dans l'écoquartier Flaubert. Alors que l'immeuble d'Actis le Haut-Bois a ouvert ses portes en 2022, les travaux d'Emma, immeuble "de terre, de paille et de bois", doivent débuter en 2023. Tandis que le chantier de la future école "végétalisée et construite en matériaux biosourcés" Anne-Sylvestre se poursuit, pour une ouverture annoncée à la rentrée 2024.

Grenoble : Éric Piolle dit vouloir poursuivre la transition écologique. Soirée d'ouverture de la biennale des villes en transition de 2019. Après celle de 2021, la Biennale de 2023 sera la 4ème édition du rendez-vous. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Soirée d'ouverture de la biennale des villes en transition de 2019. Après celle de 2021, la Biennale de 2023 sera la 4e édition du rendez-vous. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Face aux conséquences du réchauffement climatique, en particulier les épisodes caniculaires qui devraient se généraliser, la Ville de Grenoble "prévoit de renforcer son Plan canicule et le Plan Canopée", et annonce plus de 2500 plantations d'arbres pour la saison 2022-2023. Ces dernières comprennent celles réalisées par la Ville, mais aussi celles de la Métropole, de la Sem Innovia Grenoble, et des habitants.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 39 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Florent Mathieu

Auteur

4 commentaires sur « Grenoble : le maire Éric Piolle veut « pour­suivre sa mobi­li­sa­tion » en faveur de la tran­si­tion éco­lo­gique en 2023 »

  1. Pourquoi est-ce aux gre­no­blois de payer pour les erre­ments et la très mau­vaise ges­tion de Piolle ???

    sep article
  2. Et tout cet enfu­mage néces­site bien évidemment+25% de hausse de taxe fon­cière, 400 € en ce qui me concerne !
    Ils ont com­plè­te­ment craqué !

    sep article
  3. Dommage qu’Eric Piolle ne dise rien de ses bonnes réso­lu­tions pour 2023.
    Va t‑il arrê­ter de prendre l’a­vion pour faire l’im­por­tant comme en Côte d’Ivoire ou en Egypte ?
    Va t‑il ces­ser sa pro­mo­tion per­son­nelle à coups de dépla­ce­ments en voi­ture loin de Grenoble ?
    Va t‑il ne plus regar­der le foot en 5G sur sa tablette ?
    https://​twit​ter​.com/​E​r​i​c​P​i​o​l​l​e​/​s​t​a​t​u​s​/​1​4​0​4​8​8​7​3​7​7​5​7​5​8​0​9​037

    sep article
  4. Encore une fois, le Maire mise tout sur le vélo, se fichant pas mal des pié­tons, des trans­ports en com­mun, des auto­mo­bi­listes, des uti­li­taires et camions de livrai­son… Continuant ainsi à dés­équi­li­brer l’urbanisme.

    Et encore une fois il annonce des arbres, alors que depuis 8 ans il bétonne Grenoble à tout va.

    Mais tou­jours rien pour entre­te­nir le patri­moine, les psi­cines, les fon­caines, les acti­vi­tés éco­no­mique et culturelle.

    « Amplifier les tran­si­tions » c’est ampli­fier l’as­phyxie de la ville, laquelle devient une cité dor­toir façon ex-URSS…

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La bibliothèque Centre-Ville est amenée à déménager dans les locaux de la future grande bibliothèque de Chavant. © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Bibliothèques de Grenoble : vers une « recom­po­si­tion com­plète » du réseau avec une « grande biblio­thèque » à Chavant

EN BREF - Éric Piolle, maire de Grenoble, et Lucille Lheureux, adjointe aux Cultures, annoncent le souhait de la municipalité d'ouvrir une "grande bibliothèque" à Lire plus

La Ville de Grenoble met fin à son partenariat avec Le Plateau (Mistral) et La Cordée (Villeneuve)
La Ville de Grenoble met fin aux par­te­na­riats avec Le Plateau à Mistral et La Cordée à la Villeneuve

FOCUS - La Ville de Grenoble a annoncé, le 21 octobre 2022, mettre fin au conventionnement de deux associations œuvrant auprès des jeunes dans des Lire plus

La Cordée change de main dés janvier 2023, quartier Arlequin © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Le Plateau, La Cordée, MJC… les asso­cia­tions de loi­sirs entre colère et inquié­tude après la remise à plat de la Ville de Grenoble

DÉCRYPTAGE – À Grenoble, plusieurs associations de loisirs et d'éducation populaire sont vent debout suite aux récentes décisions de la municipalité qui affirme avoir "mis Lire plus

Hassen Bouzeghoub et Lucille Lheureux se répondent sur la fin de conventionnement du Plateau à Mistral
Mort annon­cée du Plateau à Mistral : le direc­teur de l’as­so­cia­tion dénonce « la casse sociale », la muni­ci­pa­lité assume sa décision

FOCUS - Hassen Bouzeghoub, directeur de l'association Le Plateau, a appris en octobre 2022 que la Ville mettait fin au conventionnement le liant au lieu Lire plus

Go Citoyenneté interpelle le maire de Grenoble Éric Piolle et la première adjointe Isabelle Peters sur le devenir du Plateau
Go Citoyenneté inter­pelle le maire de Grenoble Éric Piolle et la pre­mière adjointe Isabelle Peters sur le deve­nir du Plateau

FLASH INFO - Après les critiques des oppositions grenobloises et du Parti socialiste de Grenoble, c'est au tour du mouvement Go Citoyenneté d'interpeller, de façon Lire plus

La Ville de Grenoble met fin à son partenariat avec Le Plateau (Mistral) et La Cordée (Villeneuve)
Une péti­tion et un appel au ras­sem­ble­ment contre la « fer­me­ture du Plateau », quar­tier Mistral à Grenoble

FLASH INFO - La fin du conventionnement entre la Ville de Grenoble et l'association du Plateau, au sein de l'équipement du même nom dans le Lire plus

Flash Info

|

08/02

18h42

|

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !