Office de tourisme. Le bâtiment de l'office du Tourisme au cœur de l'îlot République à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

L’avenir incer­tain du bâti­ment abri­tant l’of­fice de tou­risme de Grenoble

L’avenir incer­tain du bâti­ment abri­tant l’of­fice de tou­risme de Grenoble

FOCUS - En béton gris qui a mal vieilli, le bâtiment abritant l'office de tourisme de Grenoble est toujours au cœur des débats. La question s'est ainsi invitée en conseil municipal, le 12 décembre 2022, via une question orale portée par Émilie Chalas du groupe d'opposition Nouveau regard préconisant sa démolition. Si Éric Piolle a, de son côté, confirmé l'existence d'un projet municipal pour le site, le maire de Grenoble n'en a pas moins relevé les obstacles qui pourraient s'opposer à d'éventuels travaux.

« Unanimement, les Grenoblois pensent que ce bâtiment est daté, désuet, sale et peu représentatif de Grenoble. Comment ne pas ressentir un malaise en se baladant autour du site ? », a lancé Émilie Chalas du groupe d'opposition Nouveau regard (NR), lors du conseil municipal de Grenoble du 12 décembre 2022. L'élue décrivait ainsi, au titre d'une question orale, le bâtiment situé au cœur de l'îlot République abritant notamment les locaux de l'office de tourisme.

En cause ?  « Les odeurs d'abord, qui enivrent les narines, a expliqué l'élue. Entre urine, vomi et poubelles, l’écœurement est immédiat, notamment dans le passage vers La Poste, ou encore vers l'entrée du parking ». Ensuite, « la crasse présente dans tous les angles et recoins envahis par les saletés, tâchés par les crachats et la pisse, sans oublier les tags omniprésents », a-t-elle continué de dépeindre.

Émilie Chalas a livré un véritable réquisitoire contre le bâtiment abritant notamment l'Office de tourisme de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Émilie Chalas a livré un véritable réquisitoire contre le bâtiment abritant notamment l'office de tourisme de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Émilie Chalas a ensuite évoqué l'ambiance « sombre, humide, cassée, délabrée et souvent squattée dans les coins abrités. Cet immeuble est d'une tristesse infinie », a appuyé la conseillère municipale, qui n'en avait d'ailleurs pas fini avec son hypotypose.

Aussi a-t-elle continué, décrivant « les moisissures, les dalles cassées et les bacs de fleurs pourrissantes », de la terrasse abandonnée située en haut des escaliers. L'élue n'a guère été plus tendre avec l'architecture de l'immeuble, qu'elle a qualifiée de « dépassée et mal entretenue ».

Pour Émilie Chalas, une seule solution, la démolition

En somme, un véritable réquisitoire « dont l'issue ne peut être que la démolition », a préconisé Émilie Chalas. « Les habitants du quartier, les touristes et les commerçants l'attendent, tout autant que les acteurs du tourisme », a-t-elle affirmé au maire de Grenoble.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 65 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Femme en chaise roulante. © Elodie Rummelhard - placegrenet.fr
Vifs débats au conseil muni­ci­pal de Grenoble lors du vote d’une déli­bé­ra­tion cadre sur l’ac­ces­si­bi­lité et l’inclusivité

FOCUS – L'engagement de la Ville pour une cité inclusive et accessible figurait au programme du conseil municipal de Grenoble du lundi 12 décembre 2022. Lire plus

La bibliothèque Centre-Ville est amenée à déménager dans les locaux de la future grande bibliothèque de Chavant. © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Bibliothèques de Grenoble : vers une « recom­po­si­tion com­plète » du réseau avec une « grande biblio­thèque » à Chavant

EN BREF - Éric Piolle, maire de Grenoble, et Lucille Lheureux, adjointe aux Cultures, annoncent le souhait de la municipalité d'ouvrir une "grande bibliothèque" à Lire plus

Face à l'arrêt de la subvention de la Métro, la Ville de Grenoble redirige les missions de sa Maison de la montagne
Face à l’ar­rêt de la sub­ven­tion de la Métro, la Ville de Grenoble redé­fi­nit les mis­sions de sa Maison de la montagne

FOCUS - La Maison de la montagne de Grenoble doit-elle redéfinir ses missions? Face à l'arrêt de la subvention métropolitaine, la municipalité a en effet Lire plus

Office du tourisme Métropole © Grenoble-Alpes Métropole
Métropole : l’office de tou­risme Grenoble Alpes devient l’a­gence Grenoble Alpes

FLASH INFO - Le conseil métropolitain a approuvé, lors du conseil communautaire du 8 juillet 2022, la création de l'agence Grenoble Alpes pour remplacer l'office Lire plus

L’office de tou­risme Grenoble-Alpes Métropole décroche le label Tourisme & Handicap

  FIL INFO — L'Office de tourisme Grenoble-Alpes Métropole annonce, non sans fierté, sa labellisation Tourisme & handicap pour une durée de cinq ans. Un Lire plus

Nouveaux locaux de la maison de la montagne © Anaïs Mariotti
La “nou­velle” Maison de la mon­tagne ouvre ses portes à Grenoble

EN BREF - La nouvelle Maison de la montagne ouvre ses portes ce samedi 18 mars, à l’intérieur de l’office de tourisme de Grenoble. Un déménagement Lire plus

Flash Info

|

01/02

17h34

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

|

30/01

18h22

|

|

30/01

17h46

|

|

30/01

17h10

|

|

30/01

12h18

|

|

28/01

17h12

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Agenda

Je partage !