Le tribunal de commerce de Grenoble renvoie sa décision concernant le sort de Go Sport au 16 janvier 2023

Le tri­bu­nal de com­merce de Grenoble ren­voie sa déci­sion concer­nant le sort de Go Sport au 16 jan­vier 2023

Le tri­bu­nal de com­merce de Grenoble ren­voie sa déci­sion concer­nant le sort de Go Sport au 16 jan­vier 2023

FLASH INFO – Répit, de courte durée, pour les sala­riés de Go Sport. Lundi 19 décembre 2022, le tri­bu­nal de com­merce de Grenoble a inter­rogé des repré­sen­tants du per­son­nel et les diri­geants de l’en­seigne spor­tive dont le siège social est basé à Sassenage pour savoir si l’en­tre­prise se trou­vait ou non en ces­sa­tion de paie­ment. Sa déci­sion, ren­due mer­credi 21 décembre ? Renvoyer l’af­faire… à un nou­vel exa­men le 16 jan­vier 2023.

« Au cours de l’au­dience du 19 décembre 2022, l’at­ten­tion du groupe Hermione People & Brands (HPB), pro­prié­taire de Go Sport, a par­ti­cu­liè­re­ment été atti­rée sur la remon­tée de 36 mil­lions d’euros de Go Sport vers HPB », indique le par­quet de Grenoble. Pour qui la déci­sion du tri­bu­nal de com­merce « est un mes­sage de vigi­lance mais aussi de confiance, qui appelle la mobi­li­sa­tion de tous les acteurs pour sau­ver l’entreprise ».

Durant l’au­dience, selon les infor­ma­tions de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, les com­mis­saires aux comptes de Go Sport et un expert indé­pen­dant auraient pré­senté un rap­port fai­sant état d’une ces­sa­tion de paie­ments depuis le mois d’oc­tobre 2022. Conclusions contes­tées par un autre rap­port indé­pen­dant fourni par HPB. Ce der­nier s’en­ga­geant à rendre la tré­so­re­rie de l’en­seigne posi­tive à « très brève échéance ».

Après une audience le 19 décembre 2022, le sort de l'enseigne Go Sport est remis au 16 janvier 2023 avec les conclusions d'un juge enquêteur. © Léa Raymond - Place Gre'net

Après une audience le 19 décembre 2022, le sort de l’en­seigne Go Sport est remis au 16 jan­vier 2023 avec les conclu­sions d’un juge enquê­teur. © Léa Raymond – Place Gre’net

Dans le cadre du ren­voi à nou­vel exa­men, le tri­bu­nal de com­merce a dési­gné un juge enquê­teur, en charge de « faire un état pré­cis de la situa­tion finan­cière des deux socié­tés [le groupe Go sport et Go Sport France, ndlr], en asso­ciant le cabi­net d’audit du conseil social et éco­no­mique, le cabi­net d’audit et les com­mis­saires aux comptes de Groupe Go Sport (Go Sport France étant sa filiale à 100%) », pré­cise encore le parquet.

Dans l’at­tente des conclu­sions du juge enquê­teur, l’en­seigne n’est donc pas (encore) concer­née par l’ou­ver­ture d’un redres­se­ment judi­ciaire. L’optimisme reste tou­te­fois mesuré, les obser­va­teurs ne man­quant pas de faire remar­quer que le groupe Hermione People & Brands était aussi le pro­prié­taire des maga­sins Camaïeu. Placés en liqui­da­tion judi­ciaire au mois d’oc­tobre 2022, ces der­niers ont été rache­tés par Celio en décembre sui­vant pour 1,8 mil­lion d’euros.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Procédure de redressement judiciaire ouverte pour le groupe Go Sport... Mais pas sa filiale Go Sport France
La jus­tice va se pro­non­cer sur le sort de Go Sport en vue d’un éven­tuel redres­se­ment judiciaire

FLASH INFO - Le tribunal de commerce de Grenoble a interrogé, lundi 19 décembre 2022, des représentants salariés de Go Sport. Lors d'une audience à Lire plus

La marque d’é­qui­pe­ment out­door Vertical signe un par­te­na­riat com­mer­cial avec l’en­seigne Go Sport

FLASH INFO — "Désormais, Vertical ne s’adresse plus seulement qu’aux experts de la montagne mais s’ouvre à une clientèle outdoor plus large". C'est ainsi que Lire plus

Le groupe isé­rois Go Sport s’at­taque au mar­ché asia­tique et met le paquet sur l’Europe et le Maroc

FIL INFO - Le groupe Go Sport, dont le siège social se trouve toujours à Sassenage, renforce sa stratégie à l'international. A la clé, un renforcement Lire plus

Image de synthèse du futur "pôle de vie" Neyrpic, à Saint-Martin-d'Hères, dont la livraison est prévue pour la fin 2023. © Kraken pour Apsys
Saint-Martin-d’Hères : Neyrpic dévoile une pre­mière liste de ses futures enseignes

EN BREF - Neyrpic a dévoilé, ce mercredi 7 décembre 2022, une première liste des enseignes du futur pôle de commerces et de loisirs, qui Lire plus

Le groupe grenoblois Spartoo annonce l'ouverture prochaine d'un tiers de son capital en bourse
Le groupe gre­no­blois Spartoo annonce l’ou­ver­ture pro­chaine d’un tiers de son capi­tal en bourse

FOCUS — Nouvelle étape dans la vie du groupe grenoblois Spartoo: son PDG et cofondateur Boris Saragaglia annonce une entrée en bourse dans les semaines Lire plus

Le groupe grenoblois Spartoo offre un accès gratuit à sa Marketplace aux détaillants indépendants
Spartoo fait l’ac­qui­si­tion de la marche de chaus­sures cen­te­naire JB Martin

  FLASH INFO — Nouvelle acquisition pour le groupe grenoblois Spartoo, qui annonce racheter les actifs d'un autre groupe, le centenaire JB Martin. Une manière Lire plus

Flash Info

|

30/01

19h26

|

|

30/01

18h22

|

|

30/01

17h46

|

|

30/01

17h10

|

|

30/01

12h18

|

|

28/01

17h12

|

|

27/01

8h30

|

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

|

25/01

11h21

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence qui a beau­coup fait par­ler d’elle »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Agenda

Je partage !